29 03 2017
Retour a la home
Rubrique Économie
Économie
Rubrique Société
Société
Rubrique Technologies
Technologies
Rubrique Culture
Culture
MOTS CLÉS
 
Tous les mots

DOSSIERS...
 Le projet |  L’équipe |  L’association |  Nos outils  | Actualités |  Sources |  Alertes  
Abonnés : connectez-vous

 
Oubli du mot de passe
TRANSFERT S'ARRETE
Transfert décryptait l'actualité des nouvelles technologies, proposait un fil info quotidien et une série d'outils de veille. Notre agence, refusant toute publicité, dépendait de ses abonnements.
  COPINAGES
Jouez sur iPhone à Lucioles.
Sauvez la planète en lisant Terra Eco.
Et pourquoi pas plonger dans Nautilus ?
Ecoutez Routine.
Chiffre du jour
700 000
dépistages génétiques chaque année en Europe, selon la Commission européenne (...)
Revue de Web
 Lindows harcelé
 Cyberdissidents vietnamiens en appel
 Plus de CO2 = moins d’eau potable
Phrase du jour
"Ce service public que nous assurons a besoin de votre soutien pour perdurer"
L’association Inf’OGM, qui justifie la fin de la gratuité de son bulletin d’information (...)

Dossier
Le nucléaire mis au secret
Dossiers récents
 Racisme en ligne : l’affaire Sos-racaille
 Le fichage des passagers aériens
 La bataille des brevets logiciels
 L’impasse énergétique
 L’hydrogène, une énergie (presque) propre
Tous les dossiers
Spacer
Unes de la semaine

lundi 1er/12 Transfert.net

vendredi 28/11 Économie

jeudi 27/11 Société

mercredi 26/11 Culture

mardi 25/11 Économie

Spacer


10/07/2003 • 16h27

Le Nord et le Sud unis dans la lutte contre le sida

Les participants de la conférence parisienne ne veulent plus de promesses, mais des sous

La deuxième conférence de l’International Aids Society, (IAS), une organisation internationale professionnelle dédiée à la prévention et aux traitements du sida, se tiendra à Paris du 13 au 17 juillet 2003. Cette conférence réunira 6000 chercheurs, venus présenter les dernières découvertes sur le virus, et 200 représentants d’associations de malades.

Pour la première fois, les associations du Nord et celles du Sud auront l’occasion de débattre des difficultés rencontrées lors d’un forum communautaire, organisé le 13 juillet dans le cadre de cette conférence. Objectif de cette rencontre : faire émerger des revendications communes entre ces deux communautés qui, a priori, ne sont pas confrontés aux mêmes problèmes, même si elles souffrent des ravages de la même maladie.

Face au sida, tous les malades ne sont pas égaux :
- 80% des personnes atteintes par le VIH habitent les pays du Sud.
- La totalité de la recherche sur cette maladie s’effectue dans les pays du Nord.
- La totalité des traitements sont produits par des laboratoires pharmaceutiques implantés au Nord.
- Le Sud est confronté à des problèmes que ne connaissent pas les pays du Nord (ou plus exactement les pays riches : les pays d’Europe de l’Est partagent certains problèmes rencontrés au Sud) : guerres, déplacement des populations, absence de prévention, impossibilité d’accèder à des soins aux prix prohibitifs, manque d’éthique lors des essais thérapeutiques...

Représenter les malades

"Au-delà de ces différences, nous représentons tous des malades. Nous devons travailler ensemble. C’est important parce que les questions que se posent toutes ces associations sont fondées sur les mêmes problèmes de fond", explique Fabrice Pilorgé, membre de TRT5. Co-organisateur du forum communautaire, TRT5 (pour Traitements et recherche thérapeutique) fédère huit associations françaises de lutte contre le sida.

Au cours de ce forum, trois thèmes seront abordés : la prise en charge des malades, les essais cliniques et l’accès au traitement. Pour Fabrice Pilorgé, ces sujets concernent les malades du Sud comme ceux du Nord. "La différence n’est qu’une question d’échelle", explique-t-il.

La question de la prise en charge des malades sera abordée sous un angle éthique. "Nous militons tous pour une meilleure prise en charge des malades : ce problème reste aigü au Nord comme au Sud et nous allons réfléchir à des principes communs pour améliorer la relation patient/médecin", note-t-il.

Si les essais cliniques ne soulèvent pas les mêmes problématiques dans les pays du Nord et ceux du Sud, certains points, abordés lors du forum, concernent toutefois l’ensemble des malades : celui de l’influence des associations dans la recherche ou la nécessité d’inclure les femmes dans les essais cliniques, par exemple.

Enfin, l’accès au traitement est l’une des questions qui fédèrent le plus facilement associations du Sud et du Nord. "Nous nous battons tous contre la puissance des laboratoires pharmaceutiques. Au Nord, pour l’accès aux traitements compassionnnels (ceux qui concernent les médicaments qui n’ont pas encore obtenu leur autorisation de mise sur la marché, ndlr), par exemple. Au Sud, pour l’accès aux médicaments génériques, bloqué par les lobbies pharmaceutiques. Mais la problématique du rapport de force que les malades entretiennent avec les laboratoires nous concerne tous. Elle est liée à la question centrale qui nous préocupe aujourd’hui : quels moyens la communauté internationale est-elle prête à mettre au service des malades ?"

L’effort supplémentaire

Reste une question épineuse : le 16 juillet, la conférence de l’IAS se penchera sur le Fonds mondial de lutte contre le sida, la tuberculose et le paludisme. Créé en 2000 lors du sommet du G8 à Okinawa au Japon, ce fonds est destiné à faciliter la prévention et l’accès aux traitements.

Selon l’ONG américaine aidspan, il faudrait 2,5 millions de dollars pour mener à bien les actions prévues dans le cadre de ce programme en 2003, dont la plupart sont consacrées au sida. A ce jour, les promesses des différents contributeurs pour cette année n’atteignent que 1,4 million de dollars. Et ce ne sont que des promesses : 91,3 millions de dollars prévus pour 2001 et 2002 n’ont pas encore été versés...

"Jacques Chirac, qui s’est exprimé à plusieurs reprises sur la nécessité de financer ce fonds, doit intervenir sur ce sujet lors de la Conférence. Mais nous craignons qu’une fois encore, ses intentions ne soient que de vaines promesses", s’inquiète Fabrice Pilorgé, qui s’avoue pessimiste sur le financement du fonds mondial. Son espoir : parvenir à mobiliser la communauté internationale, pour convaincre les pays débiteurs de faire un effort supplémentaire. Une des étapes de cette mobilisation sera peut-être franchie à l’occasion du forum communautaire.

Le communiqué sur le forum Communautaire:
http://www.actupparis.org/article11...

Le site de TRT5:
http://www.trt-5.org

Le site de l’IAS:
http://www.ias.se

Panne sèche pour le fonds de lutte contre le sida, la malaria et le paludisme:
http://www.transfert.net/a8890

 
Dans la même rubrique

28/11/2003 • 18h33

La Criirad porte plainte contre la Cogema pour avoir diffusé des infos sur les déchets nucléaires

27/11/2003 • 17h14

La Cnil met les"étiquettes intelligentes" sur sa liste noire

26/11/2003 • 18h54

Un observatoire associatif pour lutter contre les inégalités

24/11/2003 • 22h09

EDF refuse d’étudier la résistance de l’EPR à une attaque de type 11-septembre

24/11/2003 • 18h36

La Grèce bannit la biométrie de ses aéroports à un an des Jeux olympiques
Dossier RFID
Les étiquettes "intelligentes"
Dernières infos

28/11/2003 • 19h29

Quand le déclin de la production pétrole mondiale va-t-il débuter ?

28/11/2003 • 19h19

Les réserves de pétrole sont dangereusement surévaluées, dénonce un groupe d’experts

27/11/2003 • 19h01

Un traité onusien veut obliger les belligérants à nettoyer les "résidus explosifs de guerre"

26/11/2003 • 19h06

"The Meatrix", un modèle de dessin animé militant, hilarant et viral

26/11/2003 • 18h47

Pour les Etats-Unis, les essais nucléaires ne sont pas encore de l’histoire ancienne

25/11/2003 • 19h13

Les hébergeurs indépendants ne sont toujours pas responsables, pour l’instant

25/11/2003 • 19h04

Les licences Creative Commons bientôt disponibles en français

24/11/2003 • 18h16

10 000 manifestants réclament la fermeture de la School of Americas

21/11/2003 • 19h36

Deux affaires judiciaires relancent la polémique sur la responsabilité des hébergeurs

21/11/2003 • 19h04

Un anti-raciste poursuivi en justice pour antisémitisme

21/11/2003 • 18h48

Le festival Jonctions confronte art, technologies et éthique

20/11/2003 • 19h28

Un fonctionnaire ne peut utiliser sa messagerie professionnelle à des fins religieuses

20/11/2003 • 19h00

Les technologies de surveillance automatisée tiennent salon au Milipol 2003

20/11/2003 • 18h22

Zouhaïr Yahyaoui libre, les cyberdissidents tunisiens restent harcelés par le régime

20/11/2003 • 16h29

Le site parodique Send Them Back milite pour le renvoi de tous les mp3 "volés" à la RIAA


Contacts |  Haut de page |  Archives
Tous droits réservés | © Transfert.net | Accueil
Logiciels libres |  Confidentialité |  Revue de presse