09 12 2019
Retour a la home
Rubrique Économie
Économie
Rubrique Société
Société
Rubrique Technologies
Technologies
Rubrique Culture
Culture
MOTS CLÉS
 
Tous les mots

DOSSIERS...
 Le projet |  L’équipe |  L’association |  Nos outils  | Actualités |  Sources |  Alertes  
Abonnés : connectez-vous

 
Oubli du mot de passe
TRANSFERT S'ARRETE
Transfert décryptait l'actualité des nouvelles technologies, proposait un fil info quotidien et une série d'outils de veille. Notre agence, refusant toute publicité, dépendait de ses abonnements.
  COPINAGES
Ecoutez Routine.
Protégez-vous.
Chiffre du jour
700 000
dépistages génétiques chaque année en Europe, selon la Commission européenne (...)
Revue de Web
 Lindows harcelé
 Cyberdissidents vietnamiens en appel
 Plus de CO2 = moins d’eau potable
Phrase du jour
"Ce service public que nous assurons a besoin de votre soutien pour perdurer"
L’association Inf’OGM, qui justifie la fin de la gratuité de son bulletin d’information (...)

Dossier
Le nucléaire mis au secret
Dossiers récents
 Racisme en ligne : l’affaire Sos-racaille
 Le fichage des passagers aériens
 La bataille des brevets logiciels
 L’impasse énergétique
 L’hydrogène, une énergie (presque) propre
Tous les dossiers
Spacer
Unes de la semaine

lundi 1er/12 Transfert.net

vendredi 28/11 Économie

jeudi 27/11 Société

mercredi 26/11 Culture

mardi 25/11 Économie

Spacer


1er/03/2001 • 12h37

La cité aux artistes

archmag12
Depuis un an, le musée de la Saline royale d’Arc-et-Senans s’est transformé en résidence pour artistes numériques.

Un château pour salle à manger. Bertrand, 23 ans, mal réveillé, Johann, 21 ans, au regard clair comme un éclat de lune, et leur chef d’équipe Nicolas, 29 ans, prennent leur petit-déjeuner à la Saline d’Arc-et-Senans, où ils sont artistes en résidence. Ils sont là pour mettre la dernière main à la webfiction interactive qu’ils doivent présenter en mars au Festival international du film internet (Fifi). La veille, le trio d’artistes multimédia a travaillé jusqu’à trois heures du matin. Explicit Spirits, leur œuvre, conte la descente aux Enfers de Viktor Morgavia, héros de série B inspiré de l’acteur Bela Lugosi. Le diabolique Vauvert l’a appelé pour mettre de l’ordre dans le monde des âmes damnées. Le scénario s’inspire d’Edgar Poe, de Mary Shelley (Frankenstein) et de Bram Stoker (Dracula). Mais, passé à la moulinette du multimédia, tout ce petit monde cornu et dentu devient singulièrement comique. Il n’y a d’ailleurs pas de vampires dans la cité idéale de Claude-Nicolas Ledoux. L’architecte utopiste du XVIIIe siècle avait construit son usine de production de sel, aujourd’hui devenue musée, au cœur d’un projet de village organisé en cercles concentriques. Le premier rang d’habitations était réservé aux artisans. La Révolution a mis un terme aux travaux. C’est donc sur ce site mi-réel, mi-virtuel, que le Fifi a créé, il y a un an, son premier atelier d’écriture interactive. Les lauréats y sont logés, nourris et blanchis pendant trois cycles d’une semaine. Au besoin, des experts leur donnent un coup de main sur le scénario ou la technique.

Sans cette résidence, les Nordistes auraient continué de travailler à distance - depuis Lille, Valenciennes ou Bruxelles. Par ailleurs, dans ce trou paumé du Doubs, ils sont « hors du tumulte des grandes villes », souligne le conservateur Jean Dedolin. « On n’est pas tenté de sortir le soir, acquiesce Johann. À part le bar de la Saline, pour boire un coup avec les routiers, y a pas grand chose... »

Une logique d’auteur

Il y a deux grands absents pour la dernière session à la Saline : le designer sonore, qui a livré ses fichiers de musique et de bruitages par e-mail ; le dessinateur, dont les tracés élégants s’étalent sur les feuilles de calques empilées près des Mac. Leur présence n’est plus indispensable : l’heure est à « l’intégration web ». Bertrand Binois se charge de l’animation, Johann L’écolier de l’interactivité et des couleurs. Nicolas Devos, le scénariste, s’y colle aussi. Les trois derniers sont des transfuges d’Œil pour Œil, une boîte de création web en plein essor, basée à Lille. Ils ont fait sécession en suivant Antoine Lebaube, fondateur du studio La Berlue et désormais producteur d’Explicit Spirits. Avec une idée en tête : aller au-delà des performances techniques et des défis visuels. « Il est réglo, approuve Nicolas. Il regarde le scénario et pas seulement les graphismes. Il suit une logique d’auteur, comme nous. » Nicolas Devos se définit lui-même comme un littéraire dans un univers où le livre n’a plus droit de cité. « J’ai voulu revenir aux écrivains dont s’inspire la série, qu’on les lise. Et ça marche ! Hier, une classe d’adolescents est venue voir notre travail. Ils nous ont parlé de l’univers fantastique de Poe. »

À l’occasion du Fifi, les artistes espèrent signer un contrat avec un éditeur de cédéroms. Mais ils ont surtout des attentes personnelles, comme Nicolas : « Après, on saura si on peut vivre de la webfiction, en se faisant rémunérer pour un travail d’auteur de six mois. » Si leur vœu est exaucé, un nouveau métier sera né dans le rêve de pierre de Ledoux.

Les lauréats de l’atelier d’écriture interactive

C’est au cours du Fifi de mars 2000 qu’ont été sélectionnés les trois projets de webfiction en résidence à la Saline.

  • Explicit spirits, de Nicolas Devos, produit par La Berlue. Lille.

    Fiction animée, réalisée par une équipe de six personnes.

  • Vie communautaire, de Michael Sterckeman. Angoulême.

    Cet élève de l’...cole de l’image d’Angoulême fait tout lui-même : dessins, écriture et réalisation sur ordinateur.

  • Une femme de 30 ans, de Mireille Loup. Arles.
    Plasticienne, cette réalisatrice travaille sur une base vidéo et photo pour créer une véritable « superproduction » du Net, avec une équipe de 17 personnes.

    http://www.ot-arcetsenans.fr

    http://perso.wanadoo.fr/saline-royale

  •  
    Dans la même rubrique

    16/09/2001 • 12h10

    Vous avez dit 3 D ?

    16/09/2001 • 12h02

    La navigation à vue

    15/09/2001 • 18h33

    320 000 utilisateurs de napster

    15/09/2001 • 18h32

    Flash intime

    15/09/2001 • 18h26

    La béchamel de Guillaume
    Dossier RFID
    Les étiquettes "intelligentes"
    Dernières infos

    28/11/2003 • 19h29

    Quand le déclin de la production pétrole mondiale va-t-il débuter ?

    28/11/2003 • 19h19

    Les réserves de pétrole sont dangereusement surévaluées, dénonce un groupe d’experts

    28/11/2003 • 18h33

    La Criirad porte plainte contre la Cogema pour avoir diffusé des infos sur les déchets nucléaires

    27/11/2003 • 19h01

    Un traité onusien veut obliger les belligérants à nettoyer les "résidus explosifs de guerre"

    27/11/2003 • 17h14

    La Cnil met les"étiquettes intelligentes" sur sa liste noire

    26/11/2003 • 19h06

    "The Meatrix", un modèle de dessin animé militant, hilarant et viral

    26/11/2003 • 18h54

    Un observatoire associatif pour lutter contre les inégalités

    26/11/2003 • 18h47

    Pour les Etats-Unis, les essais nucléaires ne sont pas encore de l’histoire ancienne

    25/11/2003 • 19h13

    Les hébergeurs indépendants ne sont toujours pas responsables, pour l’instant

    25/11/2003 • 19h04

    Les licences Creative Commons bientôt disponibles en français

    24/11/2003 • 22h09

    EDF refuse d’étudier la résistance de l’EPR à une attaque de type 11-septembre

    24/11/2003 • 18h36

    La Grèce bannit la biométrie de ses aéroports à un an des Jeux olympiques

    24/11/2003 • 18h16

    10 000 manifestants réclament la fermeture de la School of Americas

    21/11/2003 • 19h36

    Deux affaires judiciaires relancent la polémique sur la responsabilité des hébergeurs

    21/11/2003 • 19h04

    Un anti-raciste poursuivi en justice pour antisémitisme


    Contacts |  Haut de page |  Archives
    Tous droits réservés | © Transfert.net | Accueil
    Logiciels libres |  Confidentialité |  Revue de presse