24 03 2017
Retour a la home
Rubrique Économie
Économie
Rubrique Société
Société
Rubrique Technologies
Technologies
Rubrique Culture
Culture
MOTS CLÉS
 
Tous les mots

DOSSIERS...
 Le projet |  L’équipe |  L’association |  Nos outils  | Actualités |  Sources |  Alertes  
Abonnés : connectez-vous

 
Oubli du mot de passe
TRANSFERT S'ARRETE
Transfert décryptait l'actualité des nouvelles technologies, proposait un fil info quotidien et une série d'outils de veille. Notre agence, refusant toute publicité, dépendait de ses abonnements.
  COPINAGES
Jouez sur iPhone à Lucioles.
Sauvez la planète en lisant Terra Eco.
Et pourquoi pas plonger dans Nautilus ?
Ecoutez Routine.
Chiffre du jour
700 000
dépistages génétiques chaque année en Europe, selon la Commission européenne (...)
Revue de Web
 Lindows harcelé
 Cyberdissidents vietnamiens en appel
 Plus de CO2 = moins d’eau potable
Phrase du jour
"Ce service public que nous assurons a besoin de votre soutien pour perdurer"
L’association Inf’OGM, qui justifie la fin de la gratuité de son bulletin d’information (...)

Dossier
Le nucléaire mis au secret
Dossiers récents
 Racisme en ligne : l’affaire Sos-racaille
 Le fichage des passagers aériens
 La bataille des brevets logiciels
 L’impasse énergétique
 L’hydrogène, une énergie (presque) propre
Tous les dossiers
Spacer
Unes de la semaine

lundi 1er/12 Transfert.net

vendredi 28/11 Économie

jeudi 27/11 Société

mercredi 26/11 Culture

mardi 25/11 Économie

Spacer


27/06/2003 • 18h06

L’email jetable, une nouvelle astuce gratuite contre le spam

Cette adresse s’auto-détruira dans 24 heures...

Afin de lutter contre le spam, l’Association pour la promotion de l’internet non commercial (Apinc) lance le site jetable.org et y propose un nouveau service gratuit : des adresses email éphémères. Elles renvoient le courrier vers votre compte habituel mais ne peuvent être utilisées abusivement par les publicitaires en ligne.

Lancé le 25 juin, jetable.org permet à quiconque de se créer, gratuitement, une adresse e-mail jetable. Il suffit pour cela d’entrer votre e-mail actuel et de décider de la durée de validité de votre nouvelle adresse éphémère : entre 24 heures et 8 jours. Le site lancé par l’Apinc fournit alors une adresse de type blahblah@jetable.com qui servira d’alias à votre adresse e-mail officielle jusqu’à ce que, la durée de validité ayant expiré, cette adresse soit détruite de la base de données.

Conçu pour lutter contre le spam, jetable.org permet d’entrer une adresse e-mail éphémère dans les formulaires d’inscription des sites marchands. L’adresse e-mail officielle de l’utilisateur est ainsi protégée contre tout futur courriel publicitaire non-sollicité. Il s’agit aussi de pouvoir poster sur les forums de discussion sans risquer de voir son adresse "aspirée" par les robots des spammeurs, qui fouinent automatiquement sur le web à la recherche d’emails de prospects à mettre dans leurs bases de données. Enfin, l’email jetable peut servir dans les cas où l’on ne souhaite pas donner sa vraie adresse à une personne que l’on connaît peu ou dans laquelle on n’a pas confiance...

Jetable mais pas anonyme

Astuce anti-spam, l’email éphémère que propose l’Apinc ne garantit pas pour autant l’anonymat sur le réseau : paramétrer son logiciel de courrier électronique pour qu’il endosse l’adresse e-mail jetable en lieu et place de sa véritable adresse n’empêche en rien les en-têtes des e-mails de révéler des informations permettant d’identifier son utilisateur.

Toutefois, l’Apinc précise dans sa politique de protection des données personnelles que les fichiers "logs", ces données de connexion qui permettent de "tracer" le cheminement des courriers sur le serveur d’email et les actions effectuées par les visiteurs sur le site, sont effacés tous les 6 mois.

L’idée de ce service, repéré par le site Net@stuces, est venue à Arnaud de Bermingham, président de l’Apinc, en début de semaine. Son association héberge 574 projets, et 1244 sites web. Constatant qu’il n’existait pas de service de ce type, les développeurs de l’association ont mis en place, en seulement quelques jours, la plateforme technique de jetable.org, qui repose entièrement sur des logiciels libres.

Le jetable remplace l’alias

A ce jour, les services de luttes anti-spam reposant sur une redirection des adresses e-mail se contentaient de proposer à leurs utilisateurs de se créer un ou plusieurs adresses "alias " qu’il convenait de détruire par soi-même, une fois qu’elles avaient été à nouveau repérées par les spammeurs.

Pour diffuser son adresse email sans risquer de recevoir de courrier de pub, le service Cerbermail propose lui de transformer votre adresse e-mail en un lien cliquable, crypté, qui "cache" l’original.

D’autres méthodes existent bien sûr. La Commission nationale de l’informatique et des libertés (Cnil) propose par exemple un dossier "Pour en finir avec le spam  !", qui complète bien les ressources proposées par le Collectif Anti Spam. Enfin, une Mini-Faq explique tout sur les adresses antispam à l’intention des utilisateurs de forums de discussion en ligne.

Déterminée contre le spam, l’Apinc développe par ailleurs, outre l’email jetable, un autre service, intitulé Piège à cons. Cet outil vise à piéger les spammeurs en inscrivant leurs adresses e-mail sur des listes noires. Il suffit pour cela de placer sur sa page web une adresse de type cequevousvoulez@piegeacons.apinc.org et d’attendre que celle-ci, une fois aspirée par les robots des spammeurs, reçoive du spam.

Les adresses e-mails des présumés spammeurs sont alors inscrites - sous réserve d’être considérées comme relevant du spam par les administrateurs du service - dans une liste noire qui permet, à terme, de filtrer les courriers non-sollicités... avant même qu’ils n’atteignent les boîtes aux lettres des utilisateurs.

Le site Jetable.org
http://www.jetable.org

Le site de l’Association pour la promotion de l’internet non commercial (Apinc):
http://apinc.org/

Le service Piegeacons (Apinc):
http://piegeacons.apinc.org/

Pour en finir avec le spam! (Cnil):
http://www.cnil.fr/frame.htm?http:/...

Le site du Collectif Anti Spam
http://caspam.org/

Mini-Faq sur les adresses antispam:
http://www.usenet-fr.net/fur/usenet...

Disposable Addresses, adresses jetables en anglais:
http://email.about.com/cs/dispaddrrevs/

 
Dans la même rubrique

27/11/2003 • 19h01

Un traité onusien veut obliger les belligérants à nettoyer les "résidus explosifs de guerre"

26/11/2003 • 18h47

Pour les Etats-Unis, les essais nucléaires ne sont pas encore de l’histoire ancienne

20/11/2003 • 19h00

Les technologies de surveillance automatisée tiennent salon au Milipol 2003

19/11/2003 • 16h23

Un logiciel met tous les physiciens à la (bonne) page

17/11/2003 • 18h38

Une pétition européenne met en doute la fiabilité du vote électronique
Dossier RFID
Les étiquettes "intelligentes"
Dernières infos

28/11/2003 • 19h29

Quand le déclin de la production pétrole mondiale va-t-il débuter ?

28/11/2003 • 19h19

Les réserves de pétrole sont dangereusement surévaluées, dénonce un groupe d’experts

28/11/2003 • 18h33

La Criirad porte plainte contre la Cogema pour avoir diffusé des infos sur les déchets nucléaires

27/11/2003 • 17h14

La Cnil met les"étiquettes intelligentes" sur sa liste noire

26/11/2003 • 19h06

"The Meatrix", un modèle de dessin animé militant, hilarant et viral

26/11/2003 • 18h54

Un observatoire associatif pour lutter contre les inégalités

25/11/2003 • 19h13

Les hébergeurs indépendants ne sont toujours pas responsables, pour l’instant

25/11/2003 • 19h04

Les licences Creative Commons bientôt disponibles en français

24/11/2003 • 22h09

EDF refuse d’étudier la résistance de l’EPR à une attaque de type 11-septembre

24/11/2003 • 18h36

La Grèce bannit la biométrie de ses aéroports à un an des Jeux olympiques

24/11/2003 • 18h16

10 000 manifestants réclament la fermeture de la School of Americas

21/11/2003 • 19h36

Deux affaires judiciaires relancent la polémique sur la responsabilité des hébergeurs

21/11/2003 • 19h04

Un anti-raciste poursuivi en justice pour antisémitisme

21/11/2003 • 18h48

Le festival Jonctions confronte art, technologies et éthique

20/11/2003 • 19h28

Un fonctionnaire ne peut utiliser sa messagerie professionnelle à des fins religieuses


Contacts |  Haut de page |  Archives
Tous droits réservés | © Transfert.net | Accueil
Logiciels libres |  Confidentialité |  Revue de presse