15 11 2019
Retour a la home
Rubrique Économie
Économie
Rubrique Société
Société
Rubrique Technologies
Technologies
Rubrique Culture
Culture
MOTS CLÉS
 
Tous les mots

DOSSIERS...
 Le projet |  L’équipe |  L’association |  Nos outils  | Actualités |  Sources |  Alertes  
Abonnés : connectez-vous

 
Oubli du mot de passe
TRANSFERT S'ARRETE
Transfert décryptait l'actualité des nouvelles technologies, proposait un fil info quotidien et une série d'outils de veille. Notre agence, refusant toute publicité, dépendait de ses abonnements.
  COPINAGES
Ecoutez Routine.
Protégez-vous.
Chiffre du jour
700 000
dépistages génétiques chaque année en Europe, selon la Commission européenne (...)
Revue de Web
 Lindows harcelé
 Cyberdissidents vietnamiens en appel
 Plus de CO2 = moins d’eau potable
Phrase du jour
"Ce service public que nous assurons a besoin de votre soutien pour perdurer"
L’association Inf’OGM, qui justifie la fin de la gratuité de son bulletin d’information (...)

Dossier
Le nucléaire mis au secret
Dossiers récents
 Racisme en ligne : l’affaire Sos-racaille
 Le fichage des passagers aériens
 La bataille des brevets logiciels
 L’impasse énergétique
 L’hydrogène, une énergie (presque) propre
Tous les dossiers
Spacer
Unes de la semaine

lundi 1er/12 Transfert.net

vendredi 28/11 Économie

jeudi 27/11 Société

mercredi 26/11 Culture

mardi 25/11 Économie

Spacer


10/05/2001 • 19h26

L’Italie joue à faire campagne sur le web

C’est sur le web que Silvio Berlusconi, candidat de la droite aux élections législatives italiennes des 13 et 20 mai, a fait connaître son programme politique. Pendant ce temps-là, les internautes italiens pouvaient s’amuser à jouer avec sa caricature, version tamagotchi.

L’ homme avant les idées : depuis le début la stratégie de Silvio Berlusconi, chef de file la droite italienne pour les législatives du 13 mai, a consisté à tout miser sur son personnage. A tel point que la Casa delle libertà (la maison des libertés), l’alliance menée par "il Cavaliere" n’avait même pas publié de programme à une semaine du scrutin. C’est désormais chose faite depuis lundi 7 mai : un document baptisé Contratto con gli Italiani (contrat avec les Italiens) a été mis en ligne sur le site de Forza Italia, le parti-club de supporters de Silvio Berlusconi. Dans ce texte ridiculement court, le plus célèbre bateleur de la péninsule s’engage à ne pas ...se représenter s’il ne tient pas ses promesses (notamment créer 1,5 millions d’emplois). La gauche italienne ironisait sur ce "parti sans programme". Qu’il s’agisse d’une stratégie délibérée de la droite ou d’un rattrapage tardif, la publication sur Internet de ce contrat témoigne en tout cas de la place prise par le média dans la campagne électorale.

Bingo !

"Vota per il tuo premier" (choisis ton premier ministre) : parmi les nombreux sites web qui proposent aux internautes une simulation du vote, la plupart témoignent de la très forte personnalisation des élections législatives italiennes. Qui se résument à un duel entre Francesco Rutelli, le candidat de gauche ( maire de Rome), et Silvio Berlusconi. Avec un cynisme assumé, le " site des indécis " , qui rencontre un franc succès à l’approche du scrutin, propose aux internautes un bandit manchot pour décider qui élire : un clic sur la manette et les cinq roulettes se mettent en marche. Quatre Rutelli et bingo ! Vous votez à gauche. Le goût bien connu des Italiens pour la politique se retrouve dans les nombreux sites de satire. Avec un traitement particulier pour l’homme d’affaires entré politique : Silvio Berlusconi, caricaturé ou déformé à grand renforts de photoshop sur le site Berluska qui affiche des centaines de fausses pub et affiches de campagne détournées.

Berlusconi sur ton portable

Le plus drôle reste sans doute le féroce Berlusgotchi, petit logiciel directement inspiré du Tamagotchi japonais. Le but : maintenir la cote de popularité du Cavaliere à grands renforts de scéances d’U.V., d’entretien des implants capillaires et de shows télévisés. "Nous sommes de plain pied dans l’ère de la politique marketing", est-il écrit sur la page du Berlusgotchi. La preuve en est administrée par l’utilisation du net par les candidats eux-mêmes : leurs discours sont bien sûr consultables en ligne (Rutelli les propose en vidéo), et les forums se remplissent de contributions ("N’oublie, pas Silvio, qu’il ne devra plus rester un seul communiste" lit-on sur le site de la droite ). Mais le détail qui tue, ce sont les "produits dérivés" proposés sur les sites des deux candidats : loterie pour gagner un dîner en tête -à - tête ou mug frappé du logo de campagne sur le site de Rutelli ; hymne de Forza-Italia pour téléphone mobile et chansons en karaoke, téléchargeables sur le site de Berlusconi. Bref, une cyber-campagne à l’américaine.

 
Dans la même rubrique

28/11/2003 • 18h33

La Criirad porte plainte contre la Cogema pour avoir diffusé des infos sur les déchets nucléaires

27/11/2003 • 17h14

La Cnil met les"étiquettes intelligentes" sur sa liste noire

26/11/2003 • 18h54

Un observatoire associatif pour lutter contre les inégalités

24/11/2003 • 22h09

EDF refuse d’étudier la résistance de l’EPR à une attaque de type 11-septembre

24/11/2003 • 18h36

La Grèce bannit la biométrie de ses aéroports à un an des Jeux olympiques
Dossier RFID
Les étiquettes "intelligentes"
Dernières infos

28/11/2003 • 19h29

Quand le déclin de la production pétrole mondiale va-t-il débuter ?

28/11/2003 • 19h19

Les réserves de pétrole sont dangereusement surévaluées, dénonce un groupe d’experts

27/11/2003 • 19h01

Un traité onusien veut obliger les belligérants à nettoyer les "résidus explosifs de guerre"

26/11/2003 • 19h06

"The Meatrix", un modèle de dessin animé militant, hilarant et viral

26/11/2003 • 18h47

Pour les Etats-Unis, les essais nucléaires ne sont pas encore de l’histoire ancienne

25/11/2003 • 19h13

Les hébergeurs indépendants ne sont toujours pas responsables, pour l’instant

25/11/2003 • 19h04

Les licences Creative Commons bientôt disponibles en français

24/11/2003 • 18h16

10 000 manifestants réclament la fermeture de la School of Americas

21/11/2003 • 19h36

Deux affaires judiciaires relancent la polémique sur la responsabilité des hébergeurs

21/11/2003 • 19h04

Un anti-raciste poursuivi en justice pour antisémitisme

21/11/2003 • 18h48

Le festival Jonctions confronte art, technologies et éthique

20/11/2003 • 19h28

Un fonctionnaire ne peut utiliser sa messagerie professionnelle à des fins religieuses

20/11/2003 • 19h00

Les technologies de surveillance automatisée tiennent salon au Milipol 2003

20/11/2003 • 18h22

Zouhaïr Yahyaoui libre, les cyberdissidents tunisiens restent harcelés par le régime

20/11/2003 • 16h29

Le site parodique Send Them Back milite pour le renvoi de tous les mp3 "volés" à la RIAA


Contacts |  Haut de page |  Archives
Tous droits réservés | © Transfert.net | Accueil
Logiciels libres |  Confidentialité |  Revue de presse