04 08 2020
Retour a la home
Rubrique Économie
Économie
Rubrique Société
Société
Rubrique Technologies
Technologies
Rubrique Culture
Culture
MOTS CLÉS
 
Tous les mots

DOSSIERS...
 Le projet |  L’équipe |  L’association |  Nos outils  | Actualités |  Sources |  Alertes  
Abonnés : connectez-vous

 
Oubli du mot de passe
TRANSFERT S'ARRETE
Transfert décryptait l'actualité des nouvelles technologies, proposait un fil info quotidien et une série d'outils de veille. Notre agence, refusant toute publicité, dépendait de ses abonnements.
  COPINAGES
Ecoutez Routine.
Protégez-vous.
Auditez votre cybersécurité.
Chiffre du jour
700 000
dépistages génétiques chaque année en Europe, selon la Commission européenne (...)
Revue de Web
 Lindows harcelé
 Cyberdissidents vietnamiens en appel
 Plus de CO2 = moins d’eau potable
Phrase du jour
"Ce service public que nous assurons a besoin de votre soutien pour perdurer"
L’association Inf’OGM, qui justifie la fin de la gratuité de son bulletin d’information (...)

Dossier
Le nucléaire mis au secret
Dossiers récents
 Racisme en ligne : l’affaire Sos-racaille
 Le fichage des passagers aériens
 La bataille des brevets logiciels
 L’impasse énergétique
 L’hydrogène, une énergie (presque) propre
Tous les dossiers
Spacer
Unes de la semaine

lundi 1er/12 Transfert.net

vendredi 28/11 Économie

jeudi 27/11 Société

mercredi 26/11 Culture

mardi 25/11 Économie

Spacer


23/02/2001 • 16h57

Internet se met au courant en Allemagne

Après des essais concluants, la Powerline, l’accès à Internet par la prise de courant, va être commercialisé cet été par le groupe allemand RWE.


Julien Chambaud
La Powerline en Allemagne, c’est un peu comme le monstre du Loch Ness. Depuis deux ans, on en parle beaucoup, mais on ne l’a pas encore vue. Cette fois-ci, le suspense semble terminé. RWE, premier producteur d’électricité allemand, vient en effet d’annoncer la commercialisation de la Powerline pour juillet 2001, d’abord dans les villes d’Essen et de Mülheim, puis, dans toute la région de la Ruhr. RWE Powerline, la filiale qui gère le projet, a également annoncé la signature d’un contrat à long terme avec la société suisse Ascom Powerline Communication AG, qui sera chargée de livrer les prises et adaptateurs nécessaires à l’installation de la Powerline sur le réseau et chez les clients. L’entreprise, qui prend ainsi une longueur d’avance sur ses concurrents E.ON (Oneline) et EnBW (dont EDF possède 25 %), a annoncé une démonstration à l’occasion du prochain CEBIT (Hanovre 22-28 mars 2001).

150 foyers maximum

La technique utilisée par RWE Powerline permet d’ouvrir, par transformateur électrique, un accès internet avec une bande passante de 2 Mbits/s. Soit une capacité équivalent à environ 30 connections ISDN de haut débit. Une puissance à priori formidable à condition que tous les utilisateurs ne se branchent pas tous en même temps. En effet, selon RWE, un poste de transformation alimente 150 foyers en moyenne. Si tous les foyers sont connectés en même temps, ils devront donc se partager les 2 mégabits. Ce qui, théoriquement, revient à une capacité ridicule de 13 kilobits/seconde par abonné (35 kilobits en moyenne pour une connexion classique). De l’avis des experts, l’hypothèse d’un branchement simultané est néanmoins hautement improbable. Par ailleurs, l’utilisation complète des 2 mégabits/s ne peut-être atteinte que dans les cas de transferts importants de données. Enfin, pour le lancement, RWE table sur un maximum de 15 abonnés par transformateur. Les problèmes, si problème il y a, se situent ailleurs.

Idée séduisante

En effet, le principe de base de la Powerline semble simple à mettre en oeuvre. Il s’agit de superposer des ondes radios codant les données (fréquences comprises entre 1 et 30 mégahertz) à l’onde du courant alternatif (50 hertz) et ainsi de faire passer en même temps électricité et transfert de données par le seul réseau électrique. La plupart des foyers européens y étant déjà raccordés, on imagine la bénédiction que peut représenter une telle technologie pour le développement de l’Internet et des entreprises du secteur. Pourtant, la mise en application a jusqu’à maintenant connu de sérieuses difficultés. Notamment, celle liée aux interférences entre les différents réseaux de transfert de données, les câbles électriques n’étant pas protégés comme peuvent l’être un câble en fibre optique ou le câble d’une antenne TV. Ou encore le transport des données sans déperdition sur longue distance.

Des puces électroniques correctrices

Depuis le démarrage des premiers essais "grandeur nature", réalisés auprès de plusieurs dizaines voire centaines de foyers, il semblerait que des remèdes aient été trouvés. Par exemple, grâce à la mise au point de puces électroniques "correctrices" capables de gérer l’amplitude des fréquences en fonction de l’apparition d’interférences. Comme on l’imagine, les entreprises travaillant sur cette technologie protègent soigneusement les résultats de leurs tests et ont refusé de les transmettre à la presse spécialisée allemande. Ce n’est donc qu’après la commercialisation effective de la PLC que l’on pourra voir si, effectivement, tous les obstacles techniques ont bien été levés.

Le site de Online, filiale de E.ON:
http://www.oneline-ag.de/ RWE Powerline:
http://www.rwe-powerline.de EnBW:
http://www.ebw.de/main.html
 
Dans la même rubrique

27/11/2003 • 19h01

Un traité onusien veut obliger les belligérants à nettoyer les "résidus explosifs de guerre"

26/11/2003 • 18h47

Pour les Etats-Unis, les essais nucléaires ne sont pas encore de l’histoire ancienne

20/11/2003 • 19h00

Les technologies de surveillance automatisée tiennent salon au Milipol 2003

19/11/2003 • 16h23

Un logiciel met tous les physiciens à la (bonne) page

17/11/2003 • 18h38

Une pétition européenne met en doute la fiabilité du vote électronique
Dossier RFID
Les étiquettes "intelligentes"
Dernières infos

28/11/2003 • 19h29

Quand le déclin de la production pétrole mondiale va-t-il débuter ?

28/11/2003 • 19h19

Les réserves de pétrole sont dangereusement surévaluées, dénonce un groupe d’experts

28/11/2003 • 18h33

La Criirad porte plainte contre la Cogema pour avoir diffusé des infos sur les déchets nucléaires

27/11/2003 • 17h14

La Cnil met les"étiquettes intelligentes" sur sa liste noire

26/11/2003 • 19h06

"The Meatrix", un modèle de dessin animé militant, hilarant et viral

26/11/2003 • 18h54

Un observatoire associatif pour lutter contre les inégalités

25/11/2003 • 19h13

Les hébergeurs indépendants ne sont toujours pas responsables, pour l’instant

25/11/2003 • 19h04

Les licences Creative Commons bientôt disponibles en français

24/11/2003 • 22h09

EDF refuse d’étudier la résistance de l’EPR à une attaque de type 11-septembre

24/11/2003 • 18h36

La Grèce bannit la biométrie de ses aéroports à un an des Jeux olympiques

24/11/2003 • 18h16

10 000 manifestants réclament la fermeture de la School of Americas

21/11/2003 • 19h36

Deux affaires judiciaires relancent la polémique sur la responsabilité des hébergeurs

21/11/2003 • 19h04

Un anti-raciste poursuivi en justice pour antisémitisme

21/11/2003 • 18h48

Le festival Jonctions confronte art, technologies et éthique

20/11/2003 • 19h28

Un fonctionnaire ne peut utiliser sa messagerie professionnelle à des fins religieuses


Contacts |  Haut de page |  Archives
Tous droits réservés | © Transfert.net | Accueil
Logiciels libres |  Confidentialité |  Revue de presse