22 11 2018
Retour a la home
Rubrique Économie
Économie
Rubrique Société
Société
Rubrique Technologies
Technologies
Rubrique Culture
Culture
MOTS CLÉS
 
Tous les mots

DOSSIERS...
 Le projet |  L’équipe |  L’association |  Nos outils  | Actualités |  Sources |  Alertes  
Abonnés : connectez-vous

 
Oubli du mot de passe
TRANSFERT S'ARRETE
Transfert décryptait l'actualité des nouvelles technologies, proposait un fil info quotidien et une série d'outils de veille. Notre agence, refusant toute publicité, dépendait de ses abonnements.
  COPINAGES
Ecoutez Routine.
Chiffre du jour
700 000
dépistages génétiques chaque année en Europe, selon la Commission européenne (...)
Revue de Web
 Lindows harcelé
 Cyberdissidents vietnamiens en appel
 Plus de CO2 = moins d’eau potable
Phrase du jour
"Ce service public que nous assurons a besoin de votre soutien pour perdurer"
L’association Inf’OGM, qui justifie la fin de la gratuité de son bulletin d’information (...)

Dossier
Le nucléaire mis au secret
Dossiers récents
 Racisme en ligne : l’affaire Sos-racaille
 Le fichage des passagers aériens
 La bataille des brevets logiciels
 L’impasse énergétique
 L’hydrogène, une énergie (presque) propre
Tous les dossiers
Spacer
Unes de la semaine

lundi 1er/12 Transfert.net

vendredi 28/11 Économie

jeudi 27/11 Société

mercredi 26/11 Culture

mardi 25/11 Économie

Spacer


21/08/2003 • 13h16

Inde : polémique autour de l’introduction d’une patate OGM

Une ONG locale se frite avec la multinationale DuPont

Alors que le gouvernement indien s’apprête à autoriser la culture d’une pomme de terre génétiquement modifiée pour combattre les problèmes de malnutrition, une ONG d’agronomes spécialistes de la biodiversité basée à New Delhi dénonce le manque d’apport nutritif de cet aliment.

Bien qu’elle cultive du coton transgénique en masse, l’Inde n’a pour l’instant autorisé la culture d’aucun aliment OGM à des fins commerciales.

La levée de ce moratoire pourrait être imminente. D’ici six mois, le gouvernement indien devrait autoriser la culture d’une pomme de terre OGM, afin qu’elle soit proposée dans les repas gratuits distribués aux enfants pauvres dans toutes les écoles du pays. Mis au point par DuPont - l’un des trois leaders mondiaux des OGM - cet aliment dispose, selon ses concepteurs, de quantités suffisamment importantes de protéines pour résoudre en partie les problèmes de malnutrition endémiques dans le deuxième pays le plus peuplé du monde.

" De fausses promesses ", contestent Vandana Shiva et Afsar Jafri, membres de la RFSTE (Research Foundation for Science, Technology and Ecology), une fondation créée en 1982 et spécialisée dans la recherche sur la biodiversité.

Cette nouvelle variété de pomme de terre OGM contient un gène d’amaranthe, une plante herbacée originaire d’Amérique du sud, appelée aussi "blé des Incas". Vandana Shiva et Afsar Jafri ont comparé sa valeur nutritive avec celles du riz et des grains d’amaranthe, deux des aliments de base en Inde.

Selon les résultats fournis par les deux chercheurs, 100 grammes de la pommes de terre DuPont contiennent seulement 1,6 grammes de protéines, contre 14,7 grammes pour l’amaranthe et 6,8 grammes pour le riz blanc.

Vandana Shiva et Afsar Jafri affirment : "La promotion de cette pomme de terre se fait au détriment de l’amaranthe et des légumes secs, principales sources de protéines dans les repas indiens."

Pauvre en minéraux

En outre, la RFSTE soutient que la surconsommation de cette pomme de terre priverait les enfants de certains minéraux. Des minéraux contenus en grande quantité dans l’amaranthe, mais beaucoup plus rares dans la pomme de terre génétiquement modifiée que commercialise DuPont. Vandana Shiva cite l’exemple du fer (présent à hauteur de 11 milligrammes pour 100 grammes d’amaranthe, contre seulement 0.7 milligrammes pour la pomme de terre OGM) et du calcium (510 milligrammes pour l’amaranthe, 10 milligrammes pour la pomme de terre OGM ).

Outre "les mensonges" sur les valeurs nutritives de cet OGM, la RFSTE dénonce les méthodes employées par DuPont. Le groupe américain n’aurait pas demandé au GEAC (Genetic Engineering Approval Committee) un organisme placé sous la tutelle du ministère indien de l’Environnement, l’autorisation de procéder à des essais en plein champ. Une démarche pourtant obligatoire avant de débuter des cultures OGM en Inde.

Les chercheurs de la RFSTE affirment que l’introduction de cette pomme de terre OGM ne résoudra pas les problèmes de malnutrition en Inde et soulignent que le développement de monocultures détruit la biodiversité dont bénéficie l’agriculture traditionnelle.

DuPont n’a pas encore fait savoir si des contre-expertises auront lieu.

Le communiqué de la RFSTE:
http://www.vshiva.net/press%20relea...

Le site de DuPont:
http://www1.dupont.com

India ’to approve GM potato’ (BBC News, 11/06/03):
http://news.bbc.co.uk/2/hi/science/...

 
Dans la même rubrique

27/11/2003 • 19h01

Un traité onusien veut obliger les belligérants à nettoyer les "résidus explosifs de guerre"

26/11/2003 • 18h47

Pour les Etats-Unis, les essais nucléaires ne sont pas encore de l’histoire ancienne

20/11/2003 • 19h00

Les technologies de surveillance automatisée tiennent salon au Milipol 2003

19/11/2003 • 16h23

Un logiciel met tous les physiciens à la (bonne) page

17/11/2003 • 18h38

Une pétition européenne met en doute la fiabilité du vote électronique
Dossier RFID
Les étiquettes "intelligentes"
Dernières infos

28/11/2003 • 19h29

Quand le déclin de la production pétrole mondiale va-t-il débuter ?

28/11/2003 • 19h19

Les réserves de pétrole sont dangereusement surévaluées, dénonce un groupe d’experts

28/11/2003 • 18h33

La Criirad porte plainte contre la Cogema pour avoir diffusé des infos sur les déchets nucléaires

27/11/2003 • 17h14

La Cnil met les"étiquettes intelligentes" sur sa liste noire

26/11/2003 • 19h06

"The Meatrix", un modèle de dessin animé militant, hilarant et viral

26/11/2003 • 18h54

Un observatoire associatif pour lutter contre les inégalités

25/11/2003 • 19h13

Les hébergeurs indépendants ne sont toujours pas responsables, pour l’instant

25/11/2003 • 19h04

Les licences Creative Commons bientôt disponibles en français

24/11/2003 • 22h09

EDF refuse d’étudier la résistance de l’EPR à une attaque de type 11-septembre

24/11/2003 • 18h36

La Grèce bannit la biométrie de ses aéroports à un an des Jeux olympiques

24/11/2003 • 18h16

10 000 manifestants réclament la fermeture de la School of Americas

21/11/2003 • 19h36

Deux affaires judiciaires relancent la polémique sur la responsabilité des hébergeurs

21/11/2003 • 19h04

Un anti-raciste poursuivi en justice pour antisémitisme

21/11/2003 • 18h48

Le festival Jonctions confronte art, technologies et éthique

20/11/2003 • 19h28

Un fonctionnaire ne peut utiliser sa messagerie professionnelle à des fins religieuses


Contacts |  Haut de page |  Archives
Tous droits réservés | © Transfert.net | Accueil
Logiciels libres |  Confidentialité |  Revue de presse