22 02 2018
Retour a la home
Rubrique Économie
Économie
Rubrique Société
Société
Rubrique Technologies
Technologies
Rubrique Culture
Culture
MOTS CLÉS
 
Tous les mots

DOSSIERS...
 Le projet |  L’équipe |  L’association |  Nos outils  | Actualités |  Sources |  Alertes  
Abonnés : connectez-vous

 
Oubli du mot de passe
TRANSFERT S'ARRETE
Transfert décryptait l'actualité des nouvelles technologies, proposait un fil info quotidien et une série d'outils de veille. Notre agence, refusant toute publicité, dépendait de ses abonnements.
  COPINAGES
Ecoutez Routine.
Chiffre du jour
700 000
dépistages génétiques chaque année en Europe, selon la Commission européenne (...)
Revue de Web
 Lindows harcelé
 Cyberdissidents vietnamiens en appel
 Plus de CO2 = moins d’eau potable
Phrase du jour
"Ce service public que nous assurons a besoin de votre soutien pour perdurer"
L’association Inf’OGM, qui justifie la fin de la gratuité de son bulletin d’information (...)

Dossier
Le nucléaire mis au secret
Dossiers récents
 Racisme en ligne : l’affaire Sos-racaille
 Le fichage des passagers aériens
 La bataille des brevets logiciels
 L’impasse énergétique
 L’hydrogène, une énergie (presque) propre
Tous les dossiers
Spacer
Unes de la semaine

lundi 1er/12 Transfert.net

vendredi 28/11 Économie

jeudi 27/11 Société

mercredi 26/11 Culture

mardi 25/11 Économie

Spacer


4/04/2000 • 17h07

Des sénateurs français à l’attaque de l’envahisseur...

Microsoft est le leader des systèmes informatiques "propriétaires", et nombreux sont les professionnels de l’informatique qui prônent l’utilisation des standards dits "libres et ouverts". Des élus s’en mêlent aujourd’hui, et proposent même de "libérer" les administrations...

Trois sénateurs ont rédigé une proposition de loi "tendant à généraliser dans l’administration l’usage d’Internet et des logiciels libres". De quoi rajeunir l’image du Sénat français, plutôt associée à celle, vieux jeu, d’un aréopage conservateur sinon poussiéreux et peu au fait des enjeux liés aux nouvelles technologies... En l’occurrence, la proposition de loi n°117 émane de trois sénateurs pour le moins "branchés". Pierre Laffitte et Guy-Pierre Cabanel font partie du Rassemblement démocratique et social européen (RDSE), premier groupe parlementaire à avoir son site Web. Le premier est président-fondateur de la célèbre technopole Sophia Antipolis (joliment sous-titrée Cité internationale de la sagesse, des sciences et des technologies) et auteur de plusieurs rapports sur la société de l’information. Le second est spécialiste des questions de santé publique, de l’univers pénitentiaire et auteur d’une proposition de loi "relative au placement sous surveillance électronique" (entendez par-là l’utilisation du bracelet électronique) des détenus condamnés à de courtes peines. Le troisième, René Trégouët, est l’un des plus cybers de nos sénateurs : auteur de plusieurs rapports sur les nouvelles technologies de l’information (dont celui intitulé Des pyramides du pouvoir aux réseaux de savoirs), il dispose par ailleurs d’un site Web particulièrement riche et bien entretenu.

Une source d’économies

Le forum public qu’ils avaient lancé sur Internet, l’an dernier, a recueilli plus de 1 400 contributions. Ils en tirèrent une proposition de loi qui voulait attirer l’attention sur les dangers de l’omniprésence des logiciels Microsoft. "Nous avons pris conscience qu’il pouvait y avoir dans certains logiciels des moyens de surveillance. Mais on ne les connaît pas, puisqu’on ne peut avoir accès au "code-source"", avait ainsi déclaré René Trégouët. Les logiciels libres, à l’inverse, sont transparents : leurs codes sources circulent librement. Chacun peut donc améliorer ou personnaliser ces logiciels selon ses besoins. Autre avantage : les logiciels libres sont, le plus souvent, gratuits, à l’instar de Linux. Une source d’économies non négligeable pour une administration dont beaucoup se plaisent à contester la lourdeur budgétaire : "Il nous fait gagner plusieurs millions de francs en droits de licence" racontait René Trégouët, qui a lancé dans sa circonscription du Rhône une "plate-forme d’accès au savoir" fonctionnant sous Linux. De plus, il n’est guère rassurant de se dire que tout l’appareil administratif de la nation repose sur une seule et même firme, connue pour produire des logiciels moins fiables (mais plus conviviaux, certes) que les standards libres et ouverts.

Un "Bouquet du libre"

Le projet de loi, qui devait être discuté lors des récents débats sur la signature électronique, a finalement été reporté à la demande de Mme Guigou et de la Commission des Finances, qui ne voyaient pas l’intérêt d ‘en débattre à ce moment-là. Pour Stéphane Fermigier, universitaire et membre de l’AFUL (Association francophone des utilisateurs de Linux et des logiciels libres), le problème serait aussi à chercher du côté de la couleur politique desdits sénateurs, tout trois de droite. Ils ne désespèrent cependant pas de pouvoir la soumettre de nouveau d’ici à la fin de la session parlementaire, en juin. D’autant qu’ils avaient prévu la création d’une Agence du logiciel libre censée promouvoir et faciliter l’utilisation de standards ouverts, et que la MTIC (Mission interministérielle de soutien technique pour le développement des technologies de l’information et de la communication dans l’administration), dépendante du Premier ministre, vient quant à elle de lancer à l’occasion de la fête de l’Internet un "Bouquet du Libre" destiné à faciliter l’accès aux informations utiles au développement de l’usage des logiciels libres... Ces deux projets sont bien évidemment soutenus par l’AFUL et APRIL (Association pour la promotion et la recherche en informatique libre), qui militent depuis des années pour la libération de nos ordinateurs de la main mise des systèmes "propriétaires", Microsoft en étant l’incarnation suprême.

http://www.senat.fr/grp/rdse/page/forum/texteloi.html
http://www.senat.fr/grp/rdse/page/f... http://www.mtic.pm.gouv.fr/bouquet-libre/
http://www.mtic.pm.gouv.fr/bouquet-... http://www.april.org
http://www.april.org http://www.aful.org
http://www.aful.org
 
Dans la même rubrique

27/11/2003 • 19h01

Un traité onusien veut obliger les belligérants à nettoyer les "résidus explosifs de guerre"

26/11/2003 • 18h47

Pour les Etats-Unis, les essais nucléaires ne sont pas encore de l’histoire ancienne

20/11/2003 • 19h00

Les technologies de surveillance automatisée tiennent salon au Milipol 2003

19/11/2003 • 16h23

Un logiciel met tous les physiciens à la (bonne) page

17/11/2003 • 18h38

Une pétition européenne met en doute la fiabilité du vote électronique
Dossier RFID
Les étiquettes "intelligentes"
Dernières infos

28/11/2003 • 19h29

Quand le déclin de la production pétrole mondiale va-t-il débuter ?

28/11/2003 • 19h19

Les réserves de pétrole sont dangereusement surévaluées, dénonce un groupe d’experts

28/11/2003 • 18h33

La Criirad porte plainte contre la Cogema pour avoir diffusé des infos sur les déchets nucléaires

27/11/2003 • 17h14

La Cnil met les"étiquettes intelligentes" sur sa liste noire

26/11/2003 • 19h06

"The Meatrix", un modèle de dessin animé militant, hilarant et viral

26/11/2003 • 18h54

Un observatoire associatif pour lutter contre les inégalités

25/11/2003 • 19h13

Les hébergeurs indépendants ne sont toujours pas responsables, pour l’instant

25/11/2003 • 19h04

Les licences Creative Commons bientôt disponibles en français

24/11/2003 • 22h09

EDF refuse d’étudier la résistance de l’EPR à une attaque de type 11-septembre

24/11/2003 • 18h36

La Grèce bannit la biométrie de ses aéroports à un an des Jeux olympiques

24/11/2003 • 18h16

10 000 manifestants réclament la fermeture de la School of Americas

21/11/2003 • 19h36

Deux affaires judiciaires relancent la polémique sur la responsabilité des hébergeurs

21/11/2003 • 19h04

Un anti-raciste poursuivi en justice pour antisémitisme

21/11/2003 • 18h48

Le festival Jonctions confronte art, technologies et éthique

20/11/2003 • 19h28

Un fonctionnaire ne peut utiliser sa messagerie professionnelle à des fins religieuses


Contacts |  Haut de page |  Archives
Tous droits réservés | © Transfert.net | Accueil
Logiciels libres |  Confidentialité |  Revue de presse