22 09 2019
Retour a la home
Rubrique Économie
Économie
Rubrique Société
Société
Rubrique Technologies
Technologies
Rubrique Culture
Culture
MOTS CLÉS
 
Tous les mots

DOSSIERS...
 Le projet |  L’équipe |  L’association |  Nos outils  | Actualités |  Sources |  Alertes  
Abonnés : connectez-vous

 
Oubli du mot de passe
TRANSFERT S'ARRETE
Transfert décryptait l'actualité des nouvelles technologies, proposait un fil info quotidien et une série d'outils de veille. Notre agence, refusant toute publicité, dépendait de ses abonnements.
  COPINAGES
Ecoutez Routine.
Protégez-vous.
Chiffre du jour
700 000
dépistages génétiques chaque année en Europe, selon la Commission européenne (...)
Revue de Web
 Lindows harcelé
 Cyberdissidents vietnamiens en appel
 Plus de CO2 = moins d’eau potable
Phrase du jour
"Ce service public que nous assurons a besoin de votre soutien pour perdurer"
L’association Inf’OGM, qui justifie la fin de la gratuité de son bulletin d’information (...)

Dossier
Le nucléaire mis au secret
Dossiers récents
 Racisme en ligne : l’affaire Sos-racaille
 Le fichage des passagers aériens
 La bataille des brevets logiciels
 L’impasse énergétique
 L’hydrogène, une énergie (presque) propre
Tous les dossiers
Spacer
Unes de la semaine

lundi 1er/12 Transfert.net

vendredi 28/11 Économie

jeudi 27/11 Société

mercredi 26/11 Culture

mardi 25/11 Économie

Spacer


6/03/2000 • 19h13

Banque Directe s’associe à Spray

Marc Lanvin est directeur Internet et Multimédia de Banque Directe, filiale de BNP-Paribas. Il connaît très bien son entreprise, puisqu’il y est arrivé cinq mois après sa création, en novembre 1994. Il anime son équipe de huit personnes "dans l’esprit d’une start-up". Passionné par son métier, volubile, il raconte à )transfert l’aventure de la banque en ligne.

 Grâce à notre partenariat avec Spray, la banque en ligne n’aura jamais coûté aussi peu cher 

Banque Directe : historique et chiffres

En savoir plus...
)transfert  : Après le partenariat avec Yahoo ! que Banque Directe a annoncé à la mi-décembre 1999, avez-vous d’autres projets de coopération dans l’Internet ?

- Le portail suédois Spray nous a contactés. D’ici quelques mois, nous fournirons de l’accès Internet gratuit avec lui. Nous l’annoncerons officiellement courant mars. Aujourd’hui, même si nos clients accèdent sans frais aux services transactionnels sur Internet, les coûts de connexion restent à leur charge. Grâce à notre partenariat avec Spray, la banque en ligne n’aura jamais coûté aussi peu cher. Banque Directe figurera en permanence sur la page d’accueil du fournisseur d’accès suédois. Spray nous a séduits par son côté "portail communautaire". Il peut nous apprendre quelque chose de différent, nous faire partager sa culture.

D’autres partenariats sont envisageables ?

– Oui. Notre grande force, c’est de nous adresser uniquement aux particuliers. Nous n’avons pas de réseau, ou plutôt, notre réseau, c’est Internet. Nous pouvons travailler avec n’importe qui sans blesser personne.

Quelle place occupe Internet dans la stratégie de Banque Directe ?

– C’est en 1999 que tout a démarré. Après avoir décidé de rendre gratuit notre site transactionnel, nous avons enregistré, dès février 1999, plus de connexions Internet que de connexions minitel. En juillet, le nombre de connexions Internet a même dépassé le nombre d’appels téléphoniques. En décembre, Internet représentait plus de la moitié des connexions.

Quel impact sur votre positionnement a eu la prise de contrôle de Paribas, ancien propriétaire de Banque Directe, par la BNP ?

– Après une brève période d’indécision, il est clairement apparu que BNPnet et Banque Directe seraient complémentaires et pas concurrents. La BNP reste une banque de proximité qui propose à ses clients plusieurs canaux d’accès. Banque Directe est, elle, une Net banque. Notre logique consiste à nous effacer devant notre client, qui personnalise sa banque, qu’il place autour de son courrier, de ses portails favoris. Nous ne voulons plus être une banque à distance, mais une banque à domicile, configurable par le client à son goût.

Concernant le courtage en ligne, nous allons prochainement proposer des produits, mais ce sera en collaboration avec Cortal, le spécialiste du groupe BNP-Paribas. Cortal et Banque Directe ne font pas le même métier et ne s’opposeront pas. Cortal profitera de nos clients.

Craignez-vous la concurrence ?

– Lorsque nous avons lancé Banque Directe, nous étions persuadés que plusieurs banques allaient nous emboîter le pas. Nous attendons toujours. Nous sommes ravis que d’autres opérateurs viennent, aujourd’hui, nous aider à changer les mentalités. Ils vont créer une saine émulation et une dynamique qui nous profitera. Certains projets en cours utilisent dans leur communication des arguments qui ont toujours été les nôtres et citent même Banque Directe comme référence.

Des menaces de l’étranger ?

– De nombreux projets d’implantation de banques étrangères ont été annoncés mais sans cesse reportés. Nous sommes par ailleurs relativement protégés par la réglementation bancaire française, parmi les plus complexes d’Europe. Il est vrai que les Allemands sont forts. Mais une banque comme Deutsche Bank et sa filiale Internet Bank 24 sont plus orientées vers la gestion de patrimoine, elles ne visent pas la même clientèle que nous. À l’inverse, le concept de Banque Directe est exportable…

Banque Directe – historique
Banque Directe, créée en novembre 1994, était à l’origine une joint-venture à 50-50 de Compagnie Bancaire (Paribas) et Crédit du Nord. Le projet s’inspire du succès fulgurant du britannique First Direct, filiale de HSBC créée en 1989, qui revendique aujourd’hui près d’un million de clients au Royaume-Uni. Puis Compagnie Bancaire a repris les 50 % de son partenaire quand celui-ci a été acheté. Banque Directe est donc devenue filiale à 100 % de Paribas quand la grande banque d’affaires et Compagnie Bancaire ont fusionné, puis de BNP-Paribas après l’OPE réussie de BNP.
Banque Directe – chiffres
Fin 1999, Banque Directe totalisait environ 2 milliards de francs d’en-cours, pour 65 000 clients, dont un quart d’internautes. En 1999, elle a recruté environ 17 000 clients. Mille comptes ont été fermés sur la même période. Un nouveau client sur trois arrive par le biais d’Internet. En janvier 1999, le site a enregistré 1,035 million de pages vues.

Liens de l’article :

http://www.firstdirect.co.uk

http://www.banquedirecte.fr

http://www.spray.com

http://www.banquedirecte.fr
http://www.banquedirecte.fr http://www.firstdirect.co.uk
http://www.firstdirect.co.uk
 
Dans la même rubrique

28/11/2003 • 19h29

Quand le déclin de la production pétrole mondiale va-t-il débuter ?

28/11/2003 • 19h19

Les réserves de pétrole sont dangereusement surévaluées, dénonce un groupe d’experts

25/11/2003 • 19h13

Les hébergeurs indépendants ne sont toujours pas responsables, pour l’instant

25/11/2003 • 19h04

Les licences Creative Commons bientôt disponibles en français

21/11/2003 • 19h36

Deux affaires judiciaires relancent la polémique sur la responsabilité des hébergeurs
Dossier RFID
Les étiquettes "intelligentes"
Dernières infos

28/11/2003 • 18h33

La Criirad porte plainte contre la Cogema pour avoir diffusé des infos sur les déchets nucléaires

27/11/2003 • 19h01

Un traité onusien veut obliger les belligérants à nettoyer les "résidus explosifs de guerre"

27/11/2003 • 17h14

La Cnil met les"étiquettes intelligentes" sur sa liste noire

26/11/2003 • 19h06

"The Meatrix", un modèle de dessin animé militant, hilarant et viral

26/11/2003 • 18h54

Un observatoire associatif pour lutter contre les inégalités

26/11/2003 • 18h47

Pour les Etats-Unis, les essais nucléaires ne sont pas encore de l’histoire ancienne

24/11/2003 • 22h09

EDF refuse d’étudier la résistance de l’EPR à une attaque de type 11-septembre

24/11/2003 • 18h36

La Grèce bannit la biométrie de ses aéroports à un an des Jeux olympiques

24/11/2003 • 18h16

10 000 manifestants réclament la fermeture de la School of Americas

21/11/2003 • 19h04

Un anti-raciste poursuivi en justice pour antisémitisme

21/11/2003 • 18h48

Le festival Jonctions confronte art, technologies et éthique

20/11/2003 • 19h28

Un fonctionnaire ne peut utiliser sa messagerie professionnelle à des fins religieuses

20/11/2003 • 19h00

Les technologies de surveillance automatisée tiennent salon au Milipol 2003

20/11/2003 • 18h22

Zouhaïr Yahyaoui libre, les cyberdissidents tunisiens restent harcelés par le régime

20/11/2003 • 16h29

Le site parodique Send Them Back milite pour le renvoi de tous les mp3 "volés" à la RIAA


Contacts |  Haut de page |  Archives
Tous droits réservés | © Transfert.net | Accueil
Logiciels libres |  Confidentialité |  Revue de presse