27 03 2017
Retour a la home
Rubrique Économie
Économie
Rubrique Société
Société
Rubrique Technologies
Technologies
Rubrique Culture
Culture
MOTS CLÉS
 
Tous les mots

DOSSIERS...
 Le projet |  L’équipe |  L’association |  Nos outils  | Actualités |  Sources |  Alertes  
Abonnés : connectez-vous

 
Oubli du mot de passe
TRANSFERT S'ARRETE
Transfert décryptait l'actualité des nouvelles technologies, proposait un fil info quotidien et une série d'outils de veille. Notre agence, refusant toute publicité, dépendait de ses abonnements.
  COPINAGES
Jouez sur iPhone à Lucioles.
Sauvez la planète en lisant Terra Eco.
Et pourquoi pas plonger dans Nautilus ?
Ecoutez Routine.
Chiffre du jour
700 000
dépistages génétiques chaque année en Europe, selon la Commission européenne (...)
Revue de Web
 Lindows harcelé
 Cyberdissidents vietnamiens en appel
 Plus de CO2 = moins d’eau potable
Phrase du jour
"Ce service public que nous assurons a besoin de votre soutien pour perdurer"
L’association Inf’OGM, qui justifie la fin de la gratuité de son bulletin d’information (...)

Dossier
Le nucléaire mis au secret
Dossiers récents
 Racisme en ligne : l’affaire Sos-racaille
 Le fichage des passagers aériens
 La bataille des brevets logiciels
 L’impasse énergétique
 L’hydrogène, une énergie (presque) propre
Tous les dossiers
Spacer
Unes de la semaine

lundi 1er/12 Transfert.net

vendredi 28/11 Économie

jeudi 27/11 Société

mercredi 26/11 Culture

mardi 25/11 Économie

Spacer


6/05/2003 • 16h27

Anti et pro-OGM côte à côte contre Monsanto

Un brevet divise les géants de l’industrie OGM

L’Office européen des brevets (OEB) doit statuer les 6 et 7 mai prochains sur la validité d’un brevet concernant la fabrication du soja génétiquement modifié. Un brevet que Monsanto, n°1 mondial du soja OGM, a contesté pendant deux ans, avant de le racheter en 1996. Un brevet aujourd’hui contesté à la fois par des associations anti-OGM et par les concurrents de Monsanto.

Enregistré sous le numéro 301749, le brevet sur lequel l’OEB doit se prononcer le 7 mai 2003 est l’un des plus célèbres du monde de l’agriculture biotech. Il concerne la fabrication du soja transgénique par la technique dite du "canon à gènes".

Couramment employée par l’industrie des OGM, cette technique consiste à bombarder les cellules de la plante qu’on souhaite modifier par des billes métalliques entourées des gènes qui vont lui être ajoutés.

Le brevet européen n°301749 a été délivré en 1994 à la société Agracetus. Il concerne toutes les variétés de soja génétiquement modifiées (quels que soient les gènes insérés).

Alliance contre-nature ?

Aussitôt après la délivrance du brevet, en 1994, Monsanto a déposé une plainte auprès de l’OEB pour tenter de le faire invalider. Dans un rapport de près de 300 pages, les avocats de Monsanto critiquaient notamment la méthode scientifique employée par les chercheurs d’Agracetus ainsi que le peu de nouveautés apportées par la technique d’Agracetus.

La même année, les associations écologistes se lançaient elles aussi dans la bataille juridique. En décembre 1994, l’ETC, une association canadienne qui lutte pour le maintien "de la diversité culturelle et écologique", portait plainte contre ce brevet qu’ils jugeaient "techniquement défectueux et moralement inacceptable".

Mais en avril 1996, Monsanto a acheté Agracetus et son brevet. Plus question, dès lors, d’en mettre la valeur en doute. Aujourd’hui, le géant des céréales OGM doit défendre devant l’OEB le brevet qu’il dénonçait il y a neuf ans devant la même instance.

Aujourd’hui et demain, les membres de l’OEB entendent, dans le camp des opposants à Monsanto, les arguments des sociétés Syngenta et Dupont, concurrents de Monsanto, ainsi que ceux des représentants d’ETC, soutenus par Greenpeace.

Une situation paradoxale qui fait sourire Eric Gall, conseiller politique de Greenpeace Europe : "Pour une fois, nous nous retrouvons côte à côte avec des représentants de l’industrie des OGM". Mais, pour Eric gall, l’alliance s’arrête là : "Nous n’avons pas les mêmes arguments : Novartis et Dupont défendent leur part du gâteau, nous dénonçons les conséquences des brevets sur le vivant."

Quasi-monopole

L’enjeu économique est de taille pour Syngenta et Dupont. Le maintien du quasi-monopole de Monsanto sur le soja OGM importé en Europe dépend de la décision de l’OEB. En 2002, Monsanto a fournit près de 90 % du soja transgénique à l’Europe.

Quant à ETC et Greenpeace, ils comptent profiter des auditions de l’OEB pour faire entendre leurs arguments contre le système des brevets sur le vivant. Eric Gall affirme : "Nous pensons que le système des brevets, qui devrait protéger les petits inventeurs, profite en fait aux multinationales. Ce système conduit à un monopole des ressources génétiques. De plus, à force de breveter toutes les étapes des processus de fabrication, dans l’informatique comme dans la génétique, on va finir par bloquer l’avancée de la recherche".

Les auditions prennent fin demain, mercredi 7 mai. La décision de l’OEB devrait suivre dans les prochains jours.

Le communiqué d’ETC:
http://www.etcgroup.org/article.asp...

L’Office européen des brevets:
http://www.european.patent-office.org

L’Europe annule le brevet d’un maïs OGM (Transfert.net):
http://www.transfert.net/a8522

 
Dans la même rubrique

28/11/2003 • 19h29

Quand le déclin de la production pétrole mondiale va-t-il débuter ?

28/11/2003 • 19h19

Les réserves de pétrole sont dangereusement surévaluées, dénonce un groupe d’experts

25/11/2003 • 19h13

Les hébergeurs indépendants ne sont toujours pas responsables, pour l’instant

25/11/2003 • 19h04

Les licences Creative Commons bientôt disponibles en français

21/11/2003 • 19h36

Deux affaires judiciaires relancent la polémique sur la responsabilité des hébergeurs
Dossier RFID
Les étiquettes "intelligentes"
Dernières infos

28/11/2003 • 18h33

La Criirad porte plainte contre la Cogema pour avoir diffusé des infos sur les déchets nucléaires

27/11/2003 • 19h01

Un traité onusien veut obliger les belligérants à nettoyer les "résidus explosifs de guerre"

27/11/2003 • 17h14

La Cnil met les"étiquettes intelligentes" sur sa liste noire

26/11/2003 • 19h06

"The Meatrix", un modèle de dessin animé militant, hilarant et viral

26/11/2003 • 18h54

Un observatoire associatif pour lutter contre les inégalités

26/11/2003 • 18h47

Pour les Etats-Unis, les essais nucléaires ne sont pas encore de l’histoire ancienne

24/11/2003 • 22h09

EDF refuse d’étudier la résistance de l’EPR à une attaque de type 11-septembre

24/11/2003 • 18h36

La Grèce bannit la biométrie de ses aéroports à un an des Jeux olympiques

24/11/2003 • 18h16

10 000 manifestants réclament la fermeture de la School of Americas

21/11/2003 • 19h04

Un anti-raciste poursuivi en justice pour antisémitisme

21/11/2003 • 18h48

Le festival Jonctions confronte art, technologies et éthique

20/11/2003 • 19h28

Un fonctionnaire ne peut utiliser sa messagerie professionnelle à des fins religieuses

20/11/2003 • 19h00

Les technologies de surveillance automatisée tiennent salon au Milipol 2003

20/11/2003 • 18h22

Zouhaïr Yahyaoui libre, les cyberdissidents tunisiens restent harcelés par le régime

20/11/2003 • 16h29

Le site parodique Send Them Back milite pour le renvoi de tous les mp3 "volés" à la RIAA


Contacts |  Haut de page |  Archives
Tous droits réservés | © Transfert.net | Accueil
Logiciels libres |  Confidentialité |  Revue de presse