25 10 2021
Retour a la home
Rubrique Économie
Économie
Rubrique Société
Société
Rubrique Technologies
Technologies
Rubrique Culture
Culture
MOTS CLÉS
 
Tous les mots

DOSSIERS...
 Le projet |  L’équipe |  L’association |  Nos outils  | Actualités |  Sources |  Alertes  
Abonnés : connectez-vous

 
Oubli du mot de passe
TRANSFERT S'ARRETE
Transfert décryptait l'actualité des nouvelles technologies, proposait un fil info quotidien et une série d'outils de veille. Notre agence, refusant toute publicité, dépendait de ses abonnements.
  COPINAGES
Ecoutez Routine.
Protégez-vous.
Auditez votre cybersécurité.
Chiffre du jour
700 000
dépistages génétiques chaque année en Europe, selon la Commission européenne (...)
Revue de Web
 Lindows harcelé
 Cyberdissidents vietnamiens en appel
 Plus de CO2 = moins d’eau potable
Phrase du jour
"Ce service public que nous assurons a besoin de votre soutien pour perdurer"
L’association Inf’OGM, qui justifie la fin de la gratuité de son bulletin d’information (...)

Dossier
Le nucléaire mis au secret
Dossiers récents
 Racisme en ligne : l’affaire Sos-racaille
 Le fichage des passagers aériens
 La bataille des brevets logiciels
 L’impasse énergétique
 L’hydrogène, une énergie (presque) propre
Tous les dossiers
Spacer
Unes de la semaine

lundi 1er/12 Transfert.net

vendredi 28/11 Économie

jeudi 27/11 Société

mercredi 26/11 Culture

mardi 25/11 Économie

Spacer


1er/03/2001 • 23h59

Paris-Tokyo, rencontre capitale

archmag12
Nathalie Omori a lancé Parissmooz pour les marques prestigieuses qui souhaitent communiquer auprès des Japonais, grands consommateurs de produits de luxe.
Ligne épurée, vidéos et photos noir et blanc, Parissmooz (« Paris simplement ») joue la carte du très haut de gamme. Le site prodigue des conseils touristiques aux 1,6 million de Japonais qui, chaque année, débarquent dans la capitale française. Fanatiques de nos marques de luxe, ces visiteurs dépensent, en moyenne, 7 500 francs chacun dans les boutiques en trois jours de séjour. Une frénésie souvent jugée caricaturale par les Français, pourtant consommateurs des mêmes marques. Ces dernières se trouvent face à un dilemme : comment communiquer auprès des touristes nippons sans « dégrader » leur image auprès des autres clients ? Réponse : avec le site Parissmooz qui leur ouvre des espaces publicitaires discrets. Bien qu’accessible à tous, le site ne s’adresse qu’à quelques happy few, puisqu’on y parle exclusivement japonais. Cette confidentialité de fait constitue la clé du succès de l’entreprise, qui a déjà épinglé des marques comme Vuitton, Jean-Paul Gaultier, Céline, Printemps. La start-up, créée en mars 2000, emploie onze personnes et vise un chiffre d’affaires de 7 millions de francs pour 2001.
Le cheveu hirsute, mais la démarche effacée, Nathalie Omori connait bien le Japon. En 1985, jeune diplômée de droit international, elle souhaitait acquérir une langue rare et choisit le japonais. Elle étudie deux années à l’université Waseda de Tokyo, puis passe deux ans au service marketing de Roussel-Uclaf Japon. Elle finit par rentrer en France pour travailler sur les tournages de publicités nippones et épouse un Japonais. Suivent dix ans aux Galeries Lafayette, où elle prend en charge le développement de la clientèle touristique japonaise. « Ma compétence première durant toutes ces années est d’avoir su m’adapter aux Japonais », résume-t-elle. Dans le droit fil de cette logique, Parissmooz propose aussi de « japoniser » les sites français qui en font la demande. Et à ceux que cela fait sourire, Nathalie Omori rétorque que 25 millions de Japonais sont aussi internautes. « Le japonais est tout simplement la deuxième langue la plus parlée sur le Web. »
 
Dans la même rubrique

16/09/2001 • 12h10

Vous avez dit 3 D ?

16/09/2001 • 12h02

La navigation à vue

15/09/2001 • 18h33

320 000 utilisateurs de napster

15/09/2001 • 18h32

Flash intime

15/09/2001 • 18h26

La béchamel de Guillaume
Dossier RFID
Les étiquettes "intelligentes"
Dernières infos

28/11/2003 • 19h29

Quand le déclin de la production pétrole mondiale va-t-il débuter ?

28/11/2003 • 19h19

Les réserves de pétrole sont dangereusement surévaluées, dénonce un groupe d’experts

28/11/2003 • 18h33

La Criirad porte plainte contre la Cogema pour avoir diffusé des infos sur les déchets nucléaires

27/11/2003 • 19h01

Un traité onusien veut obliger les belligérants à nettoyer les "résidus explosifs de guerre"

27/11/2003 • 17h14

La Cnil met les"étiquettes intelligentes" sur sa liste noire

26/11/2003 • 19h06

"The Meatrix", un modèle de dessin animé militant, hilarant et viral

26/11/2003 • 18h54

Un observatoire associatif pour lutter contre les inégalités

26/11/2003 • 18h47

Pour les Etats-Unis, les essais nucléaires ne sont pas encore de l’histoire ancienne

25/11/2003 • 19h13

Les hébergeurs indépendants ne sont toujours pas responsables, pour l’instant

25/11/2003 • 19h04

Les licences Creative Commons bientôt disponibles en français

24/11/2003 • 22h09

EDF refuse d’étudier la résistance de l’EPR à une attaque de type 11-septembre

24/11/2003 • 18h36

La Grèce bannit la biométrie de ses aéroports à un an des Jeux olympiques

24/11/2003 • 18h16

10 000 manifestants réclament la fermeture de la School of Americas

21/11/2003 • 19h36

Deux affaires judiciaires relancent la polémique sur la responsabilité des hébergeurs

21/11/2003 • 19h04

Un anti-raciste poursuivi en justice pour antisémitisme


Contacts |  Haut de page |  Archives
Tous droits réservés | © Transfert.net | Accueil
Logiciels libres |  Confidentialité |  Revue de presse