28 03 2017
Retour a la home
Rubrique Économie
Économie
Rubrique Société
Société
Rubrique Technologies
Technologies
Rubrique Culture
Culture
MOTS CLÉS
 
Tous les mots

DOSSIERS...
 Le projet |  L’équipe |  L’association |  Nos outils  | Actualités |  Sources |  Alertes  
Abonnés : connectez-vous

 
Oubli du mot de passe
TRANSFERT S'ARRETE
Transfert décryptait l'actualité des nouvelles technologies, proposait un fil info quotidien et une série d'outils de veille. Notre agence, refusant toute publicité, dépendait de ses abonnements.
  COPINAGES
Jouez sur iPhone à Lucioles.
Sauvez la planète en lisant Terra Eco.
Et pourquoi pas plonger dans Nautilus ?
Ecoutez Routine.
Chiffre du jour
700 000
dépistages génétiques chaque année en Europe, selon la Commission européenne (...)
Revue de Web
 Lindows harcelé
 Cyberdissidents vietnamiens en appel
 Plus de CO2 = moins d’eau potable
Phrase du jour
"Ce service public que nous assurons a besoin de votre soutien pour perdurer"
L’association Inf’OGM, qui justifie la fin de la gratuité de son bulletin d’information (...)

Dossier
Le nucléaire mis au secret
Dossiers récents
 Racisme en ligne : l’affaire Sos-racaille
 Le fichage des passagers aériens
 La bataille des brevets logiciels
 L’impasse énergétique
 L’hydrogène, une énergie (presque) propre
Tous les dossiers
Spacer
Unes de la semaine

lundi 1er/12 Transfert.net

vendredi 28/11 Économie

jeudi 27/11 Société

mercredi 26/11 Culture

mardi 25/11 Économie

Spacer


10/11/2003 • 16h17

"Ils décident à notre place des services que nous voulons, mais c’est nous qui payons la note"

Un étudiant de Penn State University, opposé à l’accord passé entre sa fac et Napster

Le site de téléchargement payant de fichiers musicaux Napster a annoncé le 6 novembre la signature d’un accord avec l’université d’état de Pennsylvanie.

L’arrangement avec Penn State permettra, à partir de janvier 2004, à quelque 18 000 étudiants de télécharger gratuitement les morceaux de leur choix, mais ceux-ci ne pourront être exécutés que depuis un ordinateur sous Windows situé sur le campus de la fac et les fichiers seront effacés lorsque l’étudiant quittera l’université en fin d’études. Et pour graver une chanson sur un CD, il en coûtera 99 cents, le tarif habituel pratiqué par le nouveau Napster.

En réalité, les téléchargements ne seront pas gratuits puisqu’ils seront financés par la taxe "technologies de l’information" (d’un montant de 160 dollars par semestre) qu’acquitte tout inscrit à Penn State.

Pour le Napster nouvelle version, ce type d’accord permettra de lutter contre le piratage auquel se livreraient massivement les étudiants américains. Relancée le 29 octobre dernier par l’éditeur de logiciel Roxio, l’ex-plateforme d’échange peer-to-peer proclame travailler main dans la main avec la Recording Industry Association of America, le syndicat professionel de l’industrie du disque.

D’après une enquête du quotidien britannique en ligne The Register, certains étudiants de Penn State refusent de payer pour le nouveau service, et de financer ainsi indirectement des majors jugées trop "rapaces".

"L’université balance aux maisons de disques ce qu’il reste de notre argent alors qu’une fois que nous aurons quitté Penn State, nous ne serons même plus enregistrés comme utilisateurs de Napster. Ils décident à notre place des services que nous voulons mais c’est nous qui payons la note", explique l’un des frondeurs, qui ont couvert le campus d’affiches dénonçant l’accord.

"Penn State students revolt against Napster, DRM invasion" (The Register):
http://www.theregister.co.uk/conten...

Le site de Napster:
http://www.napster.com

Le communiqué de l’accord avec Penn State University:
http://www.napster.com/press_releas...

 
Dans la même rubrique

28/11/2003 • 18h24

"Ce service public que nous assurons a besoin de votre soutien pour perdurer"

27/11/2003 • 13h34

"Les termes ’disque dur maître’ et ’disque dur esclave’ peuvent être interprétés comme offensants et diffamatoires par nature"

26/11/2003 • 19h11

"Le son que vous entendez est le discours sur l’état de l’Union, la vidéo que vous voyez est le discours sur l’état de l’Union"

25/11/2003 • 19h06

"Le licenciement de ces salariés intervient dans le cadre de notre plan de sauvegarde de l’emploi"

24/11/2003 • 17h23

"Les passeports biométriques permettront d’intercepter de petits criminels, mais ne seront pas efficaces face au terrorisme"
Dossier RFID
Les étiquettes "intelligentes"
Dernières infos

28/11/2003 • 19h29

Quand le déclin de la production pétrole mondiale va-t-il débuter ?

28/11/2003 • 19h19

Les réserves de pétrole sont dangereusement surévaluées, dénonce un groupe d’experts

28/11/2003 • 18h33

La Criirad porte plainte contre la Cogema pour avoir diffusé des infos sur les déchets nucléaires

27/11/2003 • 19h01

Un traité onusien veut obliger les belligérants à nettoyer les "résidus explosifs de guerre"

27/11/2003 • 17h14

La Cnil met les"étiquettes intelligentes" sur sa liste noire

26/11/2003 • 19h06

"The Meatrix", un modèle de dessin animé militant, hilarant et viral

26/11/2003 • 18h54

Un observatoire associatif pour lutter contre les inégalités

26/11/2003 • 18h47

Pour les Etats-Unis, les essais nucléaires ne sont pas encore de l’histoire ancienne

25/11/2003 • 19h13

Les hébergeurs indépendants ne sont toujours pas responsables, pour l’instant

25/11/2003 • 19h04

Les licences Creative Commons bientôt disponibles en français

24/11/2003 • 22h09

EDF refuse d’étudier la résistance de l’EPR à une attaque de type 11-septembre

24/11/2003 • 18h36

La Grèce bannit la biométrie de ses aéroports à un an des Jeux olympiques

24/11/2003 • 18h16

10 000 manifestants réclament la fermeture de la School of Americas

21/11/2003 • 19h36

Deux affaires judiciaires relancent la polémique sur la responsabilité des hébergeurs

21/11/2003 • 19h04

Un anti-raciste poursuivi en justice pour antisémitisme


Contacts |  Haut de page |  Archives
Tous droits réservés | © Transfert.net | Accueil
Logiciels libres |  Confidentialité |  Revue de presse