20 11 2019
Retour a la home
Rubrique Économie
Économie
Rubrique Société
Société
Rubrique Technologies
Technologies
Rubrique Culture
Culture
MOTS CLÉS
 
Tous les mots

DOSSIERS...
 Le projet |  L’équipe |  L’association |  Nos outils  | Actualités |  Sources |  Alertes  
Abonnés : connectez-vous

 
Oubli du mot de passe
TRANSFERT S'ARRETE
Transfert décryptait l'actualité des nouvelles technologies, proposait un fil info quotidien et une série d'outils de veille. Notre agence, refusant toute publicité, dépendait de ses abonnements.
  COPINAGES
Ecoutez Routine.
Protégez-vous.
Chiffre du jour
700 000
dépistages génétiques chaque année en Europe, selon la Commission européenne (...)
Revue de Web
 Lindows harcelé
 Cyberdissidents vietnamiens en appel
 Plus de CO2 = moins d’eau potable
Phrase du jour
"Ce service public que nous assurons a besoin de votre soutien pour perdurer"
L’association Inf’OGM, qui justifie la fin de la gratuité de son bulletin d’information (...)

Dossier
Le nucléaire mis au secret
Dossiers récents
 Racisme en ligne : l’affaire Sos-racaille
 Le fichage des passagers aériens
 La bataille des brevets logiciels
 L’impasse énergétique
 L’hydrogène, une énergie (presque) propre
Tous les dossiers
Spacer
Unes de la semaine

lundi 1er/12 Transfert.net

vendredi 28/11 Économie

jeudi 27/11 Société

mercredi 26/11 Culture

mardi 25/11 Économie

Spacer


23/06/2001 • 10h20

.asso ou .org ?

Une opération commerciale de l’Afnic, l’organisme responsable des noms de domaines en " .fr ", suscite le mécontentement de responsables associatifs. Qui du coup poussent le " .org " contre le " .asso.fr ".

"C’est une opération Auchan", proteste-t-on d’un côté. "On ne fait pas une opération caritative", réplique-t-on de l’autre. Les termes de l’affrontement sont fixés et laissent peu de place au débat. Le différend oppose différentes associations prônant un Internet solidaire à l’Association Française pour le Nommage Internet en Coopération (Afnic), responsable des noms de domaine en .fr. Celle-ci va lancer le 1er juillet et jusqu’à la fin de l’année une opération commerciale pour "célébrer le centenaire de la loi de 1901" relative aux associations à but non lucratif. Le marché : proposer aux associations encore absentes du Net un nom de domaine en .asso.fr qui sera gratuit pour la première année. Mais payant ensuite. Pour cela, l’Afnic a mobilisé certains de ses membres (pour une grande partie prestataires de services Internet), qui choisissent de ne pas percevoir, la première année, les sommes demandées normalement pour la création et l’hébergement d’un nom de domaine.

Clientèle captive Ainsi l’Afnic demande-t-elle 18 euros (environ 120 francs) pour la création d’un nom de domaine à un prestataire, puis 15 euros par an (97 F) pour la maintenance de l’adresse. En moyenne, les entreprises associées à l’opération contactées par Transfert prévoient de refacturer aux associations entre 200 et 450 F pour le renouvellement des noms de domaines. "La marge n’est pas scandaleuse en soi", estime Emmanuel Vandamme, de la coopérative Insite. Elle se justifie par les démarches auxquelles donne lieu la création d’une adresse. Les prestataires se rattraperont donc sur les services associés, comme l’hébergement. Ainsi la société Ear France, qui proposera une page gratuite avec le nom de domaine compte ensuite facturer 500 francs par an pour héberger cinq pages. Pour l’association Iris (Imaginons un Réseau Internet Solidaire), première à être montée au créneau, c’est le meilleur moyen de retenir une clientèle captive, après l’avoir attiré par la gratuité, parce que les associations ne sauront pas comment transférer leurs adresses. Car le succès de l’opération se fera sans doute auprès de celles qui ne voudront pas se compliquer la vie avec leur site. Chargée de la communication de l’Afnic, Claude Titina rappelle que la maison "recommande explicitement de bien choisir son prestataire (...) et qu’elle n’est pas responsable des prix pratiqués sur le marché".

Les associations, un nouveau marché

"Désormais, je recommande aux associations d’enregistrer leur nom en .org", assure Erick Aubourg, directeur de Globenet, hébergeur associatif. Elles n’ont pas, ainsi à fournir tout un tas de justificatifs". Comme celui de leur statut associatif. La société Gandi.net propose, par exemple, un hébergement de nom de domaine à 12 euros par an (environ 78 F) mais le client se charge lui-même d’indiquer les caractéristiques techniques de son adresse à son hébergeur. Mais au-delà d’une histoire de sous, c’est avant tout la démarche de l’Afnic qui est critiquée. "Après avoir épuisé le marché du .fr auprès des entreprises, elle s’attaque aux associations", analyse Gérald Elbaze, de Médiacités , qui épingle la " marchandisation du statut juridique du milieu associatif ". Pour Erick Aubourg, "le nommage en .asso.fr devient clairement du business". Les prestataires de l’opération, il est vrai, sont pour la plupart des structures tout ce qu’il y a de plus commerciales. Valérie Peugeot, de l’association Vecam (qui recommande aussi le .org), remarque qu’en Angleterre, l’organisme chargé de la commercialisation des futurs .coop a prévu de reverser une partie de son chiffre d’affaires à un fonds pour la démocratisation de l’Internet. Cette démarche inspirera-t-elle l’organisme chargé des .fr ? "On ne fait pas une opération caritative (...) chacun fait du commerce", se défend sa chargée de communication. La logique, sans doute, n’est pas la même.

http://www.iris.sgdg.org/
http://www.iris.sgdg.org/ Le site de l’AFNIC
http://www.nic.fr/
 
Dans la même rubrique

28/11/2003 • 18h33

La Criirad porte plainte contre la Cogema pour avoir diffusé des infos sur les déchets nucléaires

27/11/2003 • 17h14

La Cnil met les"étiquettes intelligentes" sur sa liste noire

26/11/2003 • 18h54

Un observatoire associatif pour lutter contre les inégalités

24/11/2003 • 22h09

EDF refuse d’étudier la résistance de l’EPR à une attaque de type 11-septembre

24/11/2003 • 18h36

La Grèce bannit la biométrie de ses aéroports à un an des Jeux olympiques
Dossier RFID
Les étiquettes "intelligentes"
Dernières infos

28/11/2003 • 19h29

Quand le déclin de la production pétrole mondiale va-t-il débuter ?

28/11/2003 • 19h19

Les réserves de pétrole sont dangereusement surévaluées, dénonce un groupe d’experts

27/11/2003 • 19h01

Un traité onusien veut obliger les belligérants à nettoyer les "résidus explosifs de guerre"

26/11/2003 • 19h06

"The Meatrix", un modèle de dessin animé militant, hilarant et viral

26/11/2003 • 18h47

Pour les Etats-Unis, les essais nucléaires ne sont pas encore de l’histoire ancienne

25/11/2003 • 19h13

Les hébergeurs indépendants ne sont toujours pas responsables, pour l’instant

25/11/2003 • 19h04

Les licences Creative Commons bientôt disponibles en français

24/11/2003 • 18h16

10 000 manifestants réclament la fermeture de la School of Americas

21/11/2003 • 19h36

Deux affaires judiciaires relancent la polémique sur la responsabilité des hébergeurs

21/11/2003 • 19h04

Un anti-raciste poursuivi en justice pour antisémitisme

21/11/2003 • 18h48

Le festival Jonctions confronte art, technologies et éthique

20/11/2003 • 19h28

Un fonctionnaire ne peut utiliser sa messagerie professionnelle à des fins religieuses

20/11/2003 • 19h00

Les technologies de surveillance automatisée tiennent salon au Milipol 2003

20/11/2003 • 18h22

Zouhaïr Yahyaoui libre, les cyberdissidents tunisiens restent harcelés par le régime

20/11/2003 • 16h29

Le site parodique Send Them Back milite pour le renvoi de tous les mp3 "volés" à la RIAA


Contacts |  Haut de page |  Archives
Tous droits réservés | © Transfert.net | Accueil
Logiciels libres |  Confidentialité |  Revue de presse