22 09 2018
Retour a la home
Rubrique Économie
Économie
Rubrique Société
Société
Rubrique Technologies
Technologies
Rubrique Culture
Culture
MOTS CLÉS
 
Tous les mots

DOSSIERS...
 Le projet |  L’équipe |  L’association |  Nos outils  | Actualités |  Sources |  Alertes  
Abonnés : connectez-vous

 
Oubli du mot de passe
TRANSFERT S'ARRETE
Transfert décryptait l'actualité des nouvelles technologies, proposait un fil info quotidien et une série d'outils de veille. Notre agence, refusant toute publicité, dépendait de ses abonnements.
  COPINAGES
Ecoutez Routine.
Chiffre du jour
700 000
dépistages génétiques chaque année en Europe, selon la Commission européenne (...)
Revue de Web
 Lindows harcelé
 Cyberdissidents vietnamiens en appel
 Plus de CO2 = moins d’eau potable
Phrase du jour
"Ce service public que nous assurons a besoin de votre soutien pour perdurer"
L’association Inf’OGM, qui justifie la fin de la gratuité de son bulletin d’information (...)

Dossier
Le nucléaire mis au secret
Dossiers récents
 Racisme en ligne : l’affaire Sos-racaille
 Le fichage des passagers aériens
 La bataille des brevets logiciels
 L’impasse énergétique
 L’hydrogène, une énergie (presque) propre
Tous les dossiers
Spacer
Unes de la semaine

lundi 1er/12 Transfert.net

vendredi 28/11 Économie

jeudi 27/11 Société

mercredi 26/11 Culture

mardi 25/11 Économie

Spacer


4/06/2003 • 17h37

10 centrales nucléaires ne respecteraient pas les normes sismiques

Le Réseau Sortir du Nucléaire cite des documents internes à EDF, qui nie

Selon l’association Le Réseau Sortir du Nucléaire, EDF ne tient pas compte des recommandations de l’Institut de radioprotection et de sûreté nuclaire (IRSN), selon lesquelles dix centrales nucléaires françaises sont hors normes par rapport aux risques sismiques. EDF réfute ces accusations.

En 1998, plusieurs instances dépendantes de l’Autorité de sûreté nucléaire (ASN), dont l’IRSN, ont procédé à une révision de la Règle fondamentale de sûreté (RFS). Ce texte normatif évalue la sûreté des installations nucléaires en fonction du risque sismique que présentent les sites sur lesquels elles sont implantées. Suite à l’établissement de ces nouvelles normes, l’EDF a procédé, entre 2000 et 2002, à sa propre évaluation des "aléas sismiques".

Des membres de l’ASN et d’EDF ont confronté leurs résultats au cours de plusieurs réunions.

1900 millions d’euros de travaux

Le Réseau Sortir du Nucléaire, qui fédère plus de 650 associations de défense de l’environnement, s’est procuré des documents internes à EDF. Il s’agit de notes et de mails échangés entre les employés d’EDF suite à une de ces réunions, qui s’est tenue le 24 octobre 2002.

Des copies de ces documents ont été transmises à Transfert par Stéphane Lhomme, porte-parole du Réseau Sortir du Nucléaire. Ce dernier refuse d’expliquer comment il s’est procuré ses documents.

Dans la note interne datée du 10 décembre 2002, frappée de l’en-tête "EDF Branche Energies", il est mentionné que "les évaluations IRSN sont presque systématiquement supérieures à celles d’EDF et conduisent, sur 10 sites, à des dépassements significatifs (...) des paliers".

Le document fait aussi état d’estimations budgétaires concernant les travaux à réaliser pour assurer la sécurité des 10 centrales en fonction des normes fixées par l’ASN. Le montant total des travaux s’élèverait à 1900 millions d’euros.

Les annexes qui accompagnent la note interne détaillent la nature des travaux à entreprendre. Pour les centrales de Bugey (Rhône-Alpes) et Fessenheim (Alsace), on peut lire que "le risque existe qu’une évaluation à 0,2g aboutisse à des impasses car nécessitant des travaux techniquement irréalisables ou d’un coût prohibitif".

Les documents soulignent aussi la nécéssité de poursuivre les discussions avec les instances de l’ASN, afin de trouver un consensus même si, selon l’auteur de la note, "certains points durs subsisteront".

Pour certains employés d’EDF, il semble que ces discussions soient insuffisantes. Dans un mail envoyé à 19 de ses collègues le 25 novembre 2002, Eric de Fraguier affirme : "Nous savions que la menace planait." Pour lui, les recommandations de l’IRSN ne sont pas acceptables. "Avec une RFS 2001 à ce niveau, on ne peut pas accepter de la prendre au référentiel". Pour trouver "une échappatoire à cette menace", il envisage "des actions de lobbying ou contrefeu (autres experts)".

"Situation explosive"

Pour Stépahne Lhomme, la menace évoquée par EDF ne concerne pas la sécurité des centrales, mais le cout élevé des travaux à mener. "Suite aux nouvelles normes émises par l’ANS, EDF n’a procédé à aucune modification de ces centrales. Il semblerait que le lobbying fonctionne !" affirme-t-il.

Pour EDF, ces accusations sont infondées. "Il n’y pas de nouvelles règles concernant les risques sismiques, explique Olivier Loriot, du service de pressse d’EDF. Tous les 10 ans, l’ASN procède à des inspections des centrales, et EDF suit ses recommandations. Si nous ne tenons pas compte des modifications qu’elle demande, l’ASN peut décider de procéder à la fermeture immédiate des centrales".

Olivier Loriot rappelle que peu de temps après l’important séisme qui avait frappé l’Italie le 4 novembre 2002, le Réseau Sortir du Nuclaire avait fait mention d’une information émanant de l’ASN, selon laquelle les systèmes de sécurité de onze centrales présentaient des déficiences et pourraient être inopérants en cas de séisme. André-Claude Lacoste, président de l’ASN, s’était alors déclaré "choqué que l’on puisse, à l’occasion d’une actualité dramatique, se servir d’informations largement accessibles à tous depuis longtemps pour inquiéter inutilement les citoyens".

Dans un article du Figaro, André-Claude Lacoste avait tout de même reconnu : "Le problème n’est pas négligeable". Aujourd’hui, pour Stéphane Lhomme, "la situation est explosive".

Le Réseau Sortir du Nucléaire:
http://www.sortirdunucleaire.org

Le site d’EDF:
http://www.edf.fr

Le site de l’Institut de radioprotection et de sûreté nucléaire:
http://www.irsn.fr

Les site de l’Autorité de sûreté du nucléaire:
http://www.asn.gouv.fr

 
Dans la même rubrique

27/11/2003 • 19h01

Un traité onusien veut obliger les belligérants à nettoyer les "résidus explosifs de guerre"

26/11/2003 • 18h47

Pour les Etats-Unis, les essais nucléaires ne sont pas encore de l’histoire ancienne

20/11/2003 • 19h00

Les technologies de surveillance automatisée tiennent salon au Milipol 2003

19/11/2003 • 16h23

Un logiciel met tous les physiciens à la (bonne) page

17/11/2003 • 18h38

Une pétition européenne met en doute la fiabilité du vote électronique
Dossier RFID
Les étiquettes "intelligentes"
Dernières infos

28/11/2003 • 19h29

Quand le déclin de la production pétrole mondiale va-t-il débuter ?

28/11/2003 • 19h19

Les réserves de pétrole sont dangereusement surévaluées, dénonce un groupe d’experts

28/11/2003 • 18h33

La Criirad porte plainte contre la Cogema pour avoir diffusé des infos sur les déchets nucléaires

27/11/2003 • 17h14

La Cnil met les"étiquettes intelligentes" sur sa liste noire

26/11/2003 • 19h06

"The Meatrix", un modèle de dessin animé militant, hilarant et viral

26/11/2003 • 18h54

Un observatoire associatif pour lutter contre les inégalités

25/11/2003 • 19h13

Les hébergeurs indépendants ne sont toujours pas responsables, pour l’instant

25/11/2003 • 19h04

Les licences Creative Commons bientôt disponibles en français

24/11/2003 • 22h09

EDF refuse d’étudier la résistance de l’EPR à une attaque de type 11-septembre

24/11/2003 • 18h36

La Grèce bannit la biométrie de ses aéroports à un an des Jeux olympiques

24/11/2003 • 18h16

10 000 manifestants réclament la fermeture de la School of Americas

21/11/2003 • 19h36

Deux affaires judiciaires relancent la polémique sur la responsabilité des hébergeurs

21/11/2003 • 19h04

Un anti-raciste poursuivi en justice pour antisémitisme

21/11/2003 • 18h48

Le festival Jonctions confronte art, technologies et éthique

20/11/2003 • 19h28

Un fonctionnaire ne peut utiliser sa messagerie professionnelle à des fins religieuses


Contacts |  Haut de page |  Archives
Tous droits réservés | © Transfert.net | Accueil
Logiciels libres |  Confidentialité |  Revue de presse