22 10 2019
Retour a la home
Rubrique Économie
Économie
Rubrique Société
Société
Rubrique Technologies
Technologies
Rubrique Culture
Culture
MOTS CLÉS
 
Tous les mots

DOSSIERS...
 Le projet |  L’équipe |  L’association |  Nos outils  | Actualités |  Sources |  Alertes  
Abonnés : connectez-vous

 
Oubli du mot de passe
TRANSFERT S'ARRETE
Transfert décryptait l'actualité des nouvelles technologies, proposait un fil info quotidien et une série d'outils de veille. Notre agence, refusant toute publicité, dépendait de ses abonnements.
  COPINAGES
Ecoutez Routine.
Protégez-vous.
Chiffre du jour
700 000
dépistages génétiques chaque année en Europe, selon la Commission européenne (...)
Revue de Web
 Lindows harcelé
 Cyberdissidents vietnamiens en appel
 Plus de CO2 = moins d’eau potable
Phrase du jour
"Ce service public que nous assurons a besoin de votre soutien pour perdurer"
L’association Inf’OGM, qui justifie la fin de la gratuité de son bulletin d’information (...)

Dossier
Le nucléaire mis au secret
Dossiers récents
 Racisme en ligne : l’affaire Sos-racaille
 Le fichage des passagers aériens
 La bataille des brevets logiciels
 L’impasse énergétique
 L’hydrogène, une énergie (presque) propre
Tous les dossiers
Spacer
Unes de la semaine

lundi 1er/12 Transfert.net

vendredi 28/11 Économie

jeudi 27/11 Société

mercredi 26/11 Culture

mardi 25/11 Économie

Spacer


14/05/2002 • 18h16

L’e-héroïne du kosovo, partie 2

De février 1998 à mars 1999, cette Albanaise de 57 ans a rédigé une chronique de guerre en ligne en anglais, depuis Pristina. On peut la lire dans le livre Le journal d’une femme au Kosovo. Elle aide à présent les Kosovares à sortir de l’isolement. Avec, aujourd’hui comme hier, la même arme : le Réseau des réseaux. (Partie 2)

Collaboratrice du TPI

Elle a supplié ses deux grands fils, 31 et 35 ans, de « ne pas aller se battre dans les montagnes ». « Mes arguments étaient simples : on va vous donner une arme. Et après ? Vous aurez le choix entre la vie et la mort. » En argumentant : « Moi, avec ce journal, je shoote 1 300 balles tous les jours, en une seconde. Et je suis sûre qu’elles atteignent toutes leurs cibles... » Les mains jointes, pointées, vers un écran, elle mime, joyeusement, le plongeon des textes dans un ordinateur. « Avant, le Kosovo était comme une île perdue dans l’océan. Pour moi, l’Internet, c’est un miracle. » Elle lui doit sans doute la vie. Elle l’a découvert en 1995, à l’occasion d’une rencontre avec une Américaine du Fonds de développement des Nations unies pour les femmes (United Nations Development Fund for Women), venue parler de Women Watch : un espace Internet militant destiné aux féministes internationales, soutenu par l’Organisation des Nations unies (Onu). « À l’époque, au Kosovo, il n’existait pas d’opérateurs commerciaux pour naviguer sur le Web, nous avions juste accès à Zana.pr, un réseau militant qui reliait une vingtaine d’ordinateurs dans la région », se remémore-t-elle, comme pour mesurer le chemin parcouru. Zana (nom d’une fée légendaire protectrice) est petit frère de ZaMir (pour la paix), un réseau électronique développé en 1992 par l’ONG internationale pour la Yougoslavie, Association for Progressive Communication (APC). Il est destiné - comme tous les réseaux parallèles développés par l’association dans le monde - aux journalistes indépendants et aux organisations humanitaires souhaitant communiquer et travailler pour la paix. Sevdije n’ira pas témoigner au Tribunal pénal international (TPI) de l’Onu qui juge, à La Haye, l’ex-tyran Milosevic : « Je n’ai plus rien à dire. Aujourd’hui, ce sont les victimes qui comptent », lâche-t-elle. « Je n’ai pas écrit ce journal dans un but particulier. Je devais l’écrire, c’est tout. Je n’aurais jamais imaginé le publier dans un livre. Maintenant qu’il y a une version Italienne Voce del Kosovo et française, je voudrais le rédiger dans sa version complète, en anglais et en Albanais. Pour mon peuple », précise-t-elle. Mais les versions publiées représentent seulement 60 % de ses textes : toutes les réponses de ses interlocuteurs, ont disparu avec son ordinateur...

A l’été 2000, Carla del Ponte, procureur général du TPI, a rencontré Sevdije dans son centre de Pristina. Dans l’entretien avec ses traducteurs, qui introduit son livre, Sevdije explique : « Je collabore directement avec le TPI. Quand madame Carla del Ponte est venue, je n’avais pas encore récupéré tout mon journal, seulement une partie... Mais les trois enquêteurs m’ont confié que le procureur général leur avait déjà suggéré de travailler sur ce document. “Grâce à vous, nous avons 56 pages de documents avec des noms, des dates, des circonstances de meurtres”, m’ont-ils dit. »

Sevdije a tourné la page. Le Centre de protection des femmes et des enfants, l’association qu’elle a créée, compte aujourd’hui dix structures au Kosovo, dans chaque zone touchée par la guerre. « Pendant le régime d’apartheid, et surtout durant la guerre, les forces de la tradition et de la police se sont en quelque sorte conjuguées, les femmes sont devenues de plus en plus vulnérables, leur vie était en jeu... C’est pour ça que j’ai voulu me consacrer à cette cause. »

À Pristina, Sevdije Ahmeti vient d’ouvrir un centre Internet gratuit, uniquement réservé aux femmes et aux jeunes filles. Pour les aider à vaincre l’isolement, elle les forme à l’informatique et leur fait découvrir le Web. Sans relâche, elle explique, détaille, convainc : « C’est encore très difficile de sortir du Kosovo, et nous n’avons pas d’ambassades. Avec le Net, les femmes et les filles ont accès au monde en un seul clic. Architectes, médecins, étudiantes viennent au centre pour consulter des documents auxquels elles n’auraient pas accès dans les bibliothèques. » À travers la fenêtre de l’ordinateur, elles entrevoient l’avenir. « C’était mon but : je l’ai atteint. Je suis heureuse. »

Retour partie 1

Le livre

Article paru dans Transfert Magazine n°23

Le site du Comité catholique contre la faim et pour le développement (CCFD)
http://www.ccfd.asso.fr/actualite/b... Le site de Network of East-West Women
http://www.neww.org
 
Dans la même rubrique

28/11/2003 • 18h33

La Criirad porte plainte contre la Cogema pour avoir diffusé des infos sur les déchets nucléaires

27/11/2003 • 17h14

La Cnil met les"étiquettes intelligentes" sur sa liste noire

26/11/2003 • 18h54

Un observatoire associatif pour lutter contre les inégalités

24/11/2003 • 22h09

EDF refuse d’étudier la résistance de l’EPR à une attaque de type 11-septembre

24/11/2003 • 18h36

La Grèce bannit la biométrie de ses aéroports à un an des Jeux olympiques
Dossier RFID
Les étiquettes "intelligentes"
Dernières infos

28/11/2003 • 19h29

Quand le déclin de la production pétrole mondiale va-t-il débuter ?

28/11/2003 • 19h19

Les réserves de pétrole sont dangereusement surévaluées, dénonce un groupe d’experts

27/11/2003 • 19h01

Un traité onusien veut obliger les belligérants à nettoyer les "résidus explosifs de guerre"

26/11/2003 • 19h06

"The Meatrix", un modèle de dessin animé militant, hilarant et viral

26/11/2003 • 18h47

Pour les Etats-Unis, les essais nucléaires ne sont pas encore de l’histoire ancienne

25/11/2003 • 19h13

Les hébergeurs indépendants ne sont toujours pas responsables, pour l’instant

25/11/2003 • 19h04

Les licences Creative Commons bientôt disponibles en français

24/11/2003 • 18h16

10 000 manifestants réclament la fermeture de la School of Americas

21/11/2003 • 19h36

Deux affaires judiciaires relancent la polémique sur la responsabilité des hébergeurs

21/11/2003 • 19h04

Un anti-raciste poursuivi en justice pour antisémitisme

21/11/2003 • 18h48

Le festival Jonctions confronte art, technologies et éthique

20/11/2003 • 19h28

Un fonctionnaire ne peut utiliser sa messagerie professionnelle à des fins religieuses

20/11/2003 • 19h00

Les technologies de surveillance automatisée tiennent salon au Milipol 2003

20/11/2003 • 18h22

Zouhaïr Yahyaoui libre, les cyberdissidents tunisiens restent harcelés par le régime

20/11/2003 • 16h29

Le site parodique Send Them Back milite pour le renvoi de tous les mp3 "volés" à la RIAA


Contacts |  Haut de page |  Archives
Tous droits réservés | © Transfert.net | Accueil
Logiciels libres |  Confidentialité |  Revue de presse