24 10 2019
Retour a la home
Rubrique Économie
Économie
Rubrique Société
Société
Rubrique Technologies
Technologies
Rubrique Culture
Culture
MOTS CLÉS
 
Tous les mots

DOSSIERS...
 Le projet |  L’équipe |  L’association |  Nos outils  | Actualités |  Sources |  Alertes  
Abonnés : connectez-vous

 
Oubli du mot de passe
TRANSFERT S'ARRETE
Transfert décryptait l'actualité des nouvelles technologies, proposait un fil info quotidien et une série d'outils de veille. Notre agence, refusant toute publicité, dépendait de ses abonnements.
  COPINAGES
Ecoutez Routine.
Protégez-vous.
Chiffre du jour
700 000
dépistages génétiques chaque année en Europe, selon la Commission européenne (...)
Revue de Web
 Lindows harcelé
 Cyberdissidents vietnamiens en appel
 Plus de CO2 = moins d’eau potable
Phrase du jour
"Ce service public que nous assurons a besoin de votre soutien pour perdurer"
L’association Inf’OGM, qui justifie la fin de la gratuité de son bulletin d’information (...)

Dossier
Le nucléaire mis au secret
Dossiers récents
 Racisme en ligne : l’affaire Sos-racaille
 Le fichage des passagers aériens
 La bataille des brevets logiciels
 L’impasse énergétique
 L’hydrogène, une énergie (presque) propre
Tous les dossiers
Spacer
Unes de la semaine

lundi 1er/12 Transfert.net

vendredi 28/11 Économie

jeudi 27/11 Société

mercredi 26/11 Culture

mardi 25/11 Économie

Spacer


7/02/2002 • 18h53

Le Milia limite les dégâts

Laurine Garaude est la directrice du Milia, le salon des contenus interactifs, dont la neuvième édition se déroule cette semaine à Cannes. À la veille de la clôture, elle fait un premier bilan.

Quel premier bilan faites vous du Milia 2002 ?

J’attendrai pour dresser un bilan d’avoir plus de retours de la part de mes clients, visiteurs et exposants. Mais la température intermédiaire me semble bonne. Ce que j’observe, c’est la grande énergie dont font montre tous les participants, qui sont plus que jamais venus faire du business. La conjoncture du secteur étant délicate, ils savent qu’ils n’ont pas droit à l’erreur et sont donc doublement motivés.
De notre côté, nous avons tout mis en œuvre pour faciliter les rencontres fructueuses. Pour la première fois, nous avons mis en place le Digital Buyers’ Club, un espace VIP dédié aux décideurs en matière d’achat de contenu où des postes de travail permettaient aux offreurs de faire des démonstration dans un cadre plus calme, et donc plus propice, que les stands. Les années précédentes, certains se plaignaient de ne pas rencontrer suffisamment d’interlocuteurs. Un comble, quand on sait qu’ils sont présents sur le salon, et un vrai souci pour le Milia. C’est pourquoi nous avons décidé de remplir plus activement notre rôle d’entremetteur.

Quels impacts la crise du secteur a-t-elle eu sur le Milia ? Le visiteur a l’impression d’une certain désaffection...

On constate, bien sûr, une baisse de la fréquentation. Cette année, le palais des festivals accueille près de 650 exposants, contre environ 750 l’an dernier, et le nombre de visiteurs devrait se situer aux alentours de 5 500, en recul de près de 20% par rapport à 2001. Mais c’est tout à fait logique, cela reflète les conditions de marché. En outre, je tiens à souligner deux choses : d’une part, 2001 était pour nous une année record ; d’autre part, le Milia tire très bien son épingle du jeu par rapport à d’autres manifestations professionnelles dans le secteur, aux Etats-Unis notamment, qui ont vu leur fréquentation chuter de plus de 50% ou ont tout simplement disparu. Et, depuis le 11 septembre, tous les salons professionnels quel que soit le secteur ont souffert.

Malgré ces résultats en demi-teinte, que faut-il retenir de cette neuvième édition ?

C’est un Milia du rebond du marché de l’interactivité, qui reprend peu à peu confiance. Je crois donc qu’il faut se montrer prudemment optimiste, sans être délirant. Il y a des perspectives de développement très intéressantes en matière de contenus mobiles, et surtout de télévision interactive, un segment qui a énormément évolué depuis l’année dernière, particulièrement en Angleterre. De plus, l’arrivée en force des nouvelles consoles de jeu en Europe va également dynamiser le marché de la production de contenu.

Le faible déploiement du haut débit ne risque-t-il pas de freiner le redémarrage du secteur ?

Il est vrai que le haut débit est vraiment la clé pour relancer le marché des contenus multimédias et interactifs. Or, en dehors de la Scandinavie, la majorité des pays européens a pris du retard en matière de développement des réseaux haut débit, par rapport aux projections initiales qui annonçaient leur généralisation pour cette année. Aujourd’hui, les prévisions tablent plutôt sur une extension du haut débit entre 2004 et 2006. Ça va mettre un certain temps, mais les préparatifs se font dès maintenant.

Le site du Milia:
http://www.milia.com
 
Dans la même rubrique

28/11/2003 • 19h29

Quand le déclin de la production pétrole mondiale va-t-il débuter ?

28/11/2003 • 19h19

Les réserves de pétrole sont dangereusement surévaluées, dénonce un groupe d’experts

25/11/2003 • 19h13

Les hébergeurs indépendants ne sont toujours pas responsables, pour l’instant

25/11/2003 • 19h04

Les licences Creative Commons bientôt disponibles en français

21/11/2003 • 19h36

Deux affaires judiciaires relancent la polémique sur la responsabilité des hébergeurs
Dossier RFID
Les étiquettes "intelligentes"
Dernières infos

28/11/2003 • 18h33

La Criirad porte plainte contre la Cogema pour avoir diffusé des infos sur les déchets nucléaires

27/11/2003 • 19h01

Un traité onusien veut obliger les belligérants à nettoyer les "résidus explosifs de guerre"

27/11/2003 • 17h14

La Cnil met les"étiquettes intelligentes" sur sa liste noire

26/11/2003 • 19h06

"The Meatrix", un modèle de dessin animé militant, hilarant et viral

26/11/2003 • 18h54

Un observatoire associatif pour lutter contre les inégalités

26/11/2003 • 18h47

Pour les Etats-Unis, les essais nucléaires ne sont pas encore de l’histoire ancienne

24/11/2003 • 22h09

EDF refuse d’étudier la résistance de l’EPR à une attaque de type 11-septembre

24/11/2003 • 18h36

La Grèce bannit la biométrie de ses aéroports à un an des Jeux olympiques

24/11/2003 • 18h16

10 000 manifestants réclament la fermeture de la School of Americas

21/11/2003 • 19h04

Un anti-raciste poursuivi en justice pour antisémitisme

21/11/2003 • 18h48

Le festival Jonctions confronte art, technologies et éthique

20/11/2003 • 19h28

Un fonctionnaire ne peut utiliser sa messagerie professionnelle à des fins religieuses

20/11/2003 • 19h00

Les technologies de surveillance automatisée tiennent salon au Milipol 2003

20/11/2003 • 18h22

Zouhaïr Yahyaoui libre, les cyberdissidents tunisiens restent harcelés par le régime

20/11/2003 • 16h29

Le site parodique Send Them Back milite pour le renvoi de tous les mp3 "volés" à la RIAA


Contacts |  Haut de page |  Archives
Tous droits réservés | © Transfert.net | Accueil
Logiciels libres |  Confidentialité |  Revue de presse