23 10 2019
Retour a la home
Rubrique Économie
Économie
Rubrique Société
Société
Rubrique Technologies
Technologies
Rubrique Culture
Culture
MOTS CLÉS
 
Tous les mots

DOSSIERS...
 Le projet |  L’équipe |  L’association |  Nos outils  | Actualités |  Sources |  Alertes  
Abonnés : connectez-vous

 
Oubli du mot de passe
TRANSFERT S'ARRETE
Transfert décryptait l'actualité des nouvelles technologies, proposait un fil info quotidien et une série d'outils de veille. Notre agence, refusant toute publicité, dépendait de ses abonnements.
  COPINAGES
Ecoutez Routine.
Protégez-vous.
Chiffre du jour
700 000
dépistages génétiques chaque année en Europe, selon la Commission européenne (...)
Revue de Web
 Lindows harcelé
 Cyberdissidents vietnamiens en appel
 Plus de CO2 = moins d’eau potable
Phrase du jour
"Ce service public que nous assurons a besoin de votre soutien pour perdurer"
L’association Inf’OGM, qui justifie la fin de la gratuité de son bulletin d’information (...)

Dossier
Le nucléaire mis au secret
Dossiers récents
 Racisme en ligne : l’affaire Sos-racaille
 Le fichage des passagers aériens
 La bataille des brevets logiciels
 L’impasse énergétique
 L’hydrogène, une énergie (presque) propre
Tous les dossiers
Spacer
Unes de la semaine

lundi 1er/12 Transfert.net

vendredi 28/11 Économie

jeudi 27/11 Société

mercredi 26/11 Culture

mardi 25/11 Économie

Spacer


5/02/2002 • 20h39

”La protection des données ? Parfois une question de vie ou de mort”

Privaterra veut mettre la technologie au service des organisations travaillant sur les droits de l’homme. Mais pas n’importe quelle technologie : le cryptage, et tout ce qui peut les aider à conserver leurs informations aussi confidentielles que possible. Trois question à la directrice de ce mouvement récemment créé, Caryn Mladen.

Quand et pourquoi avez-vous créé Privaterra ?

C’était il y a moins de deux mois, en décembre 2001. Le groupe a été créé par six personnes travaillant dans le domaine de l’informatique, de l’Internet et des droits de l’homme. Nous nous sommes rencontrés lors de conférences professionnelles et via le réseau, et nous avons découvert une attitude commune face aux problèmes des technologies sur la protection de la vie privée et la sécurité.

Malgré la présentation qui en est faites par les officiels du gouvernement, qui ont une idée derrière la tête, ou par la presse à sensation, les technologies sur la protection de la vie privée et la sécurité ne sont jamais que des outils. Pour ceux qui travaillent dans le domaine des droits de l’homme, et les gens qu’ils essaient de sauver ou de protéger, conserver intègre les informations et les communications est absolument indispensable. Utiliser ces outils peut être la différence entre être capable de faire leur boulot de protection, ou ne pas pouvoir le faire. Dans certains cas, cela peut même être une question de vie ou de mort.

A ce point ?

Oui, dans certains pays, des militants ou des groupes de "justiciers" font des descentes dans les bureaux des organismes protégeant les droits de l’hommes ou au domicile de personnes y travaillant, emportant avec eux ordinateurs, dossiers et médias numériques divers. Ces mêmes groupes espionnent les individus et les organisations par du hacking simple ou en faisant pression sur les fournisseurs d’accès à Internet locaux. Sans le cryptage, les firewalls et autres technologies, toutes les informations de ces organisations humanitaires peuvent rapidement être mises à disposition de ceux qui pourraient souhaiter tuer, blesser ou influencer ces personnes que les travailleurs humanitaires tentent de protéger.

Cela peut être le dernier témoin d’un massacre, ou une personne devant témoigner sur des activités contraires aux droits de l’homme, ou simplement quelqu’un menacé car il parle trop haut...

Que pouvez-vous faire ?

Fournir les outils, et expliquer comment les utiliser convenablement. Et comme nous avons senti un véritable besoin pour du conseil d’expert dans ce domaine, que nous aimons, nous tentons de regrouper tout cela.

L’association des professionnels de l’informatique pour la responsabilité sociale (Computer Professional for Social Responsibility, CPSR) nous a offert l’hospitalité, et nous opérons donc comme un sous-projet de cette organisation. Beaucoup d’autres experts des problèmes de vie privée et de sécurité nous ont gracieusement offert leur assistance, et nous avons commencé des discussions avec des sociétés du hi-tech pour obtenir des licences à bas prix pour les organisations humanitaires avec lesquelles nous travaillons, et aussi des donations en logiciels et matériels. Pendant que nous finalisions la création de notre mouvement, en décembre, nous avons aussi organisé notre premier atelier, pour quatre associations humanitaire, au Guatemala. Nous en préparons d’autres. Nous sommes aujourd’hui présents en Amérique du Nord, Amérique du Sud et en Europe.

Caryn Mladen est écrivain, consultante et enseignante, basée à Toronto, Canada. Juriste de formation, elle est co-auteur de cinq livres, et enseigne à l’université de Toronto.

Le site de Privaterra
http://www.privaterra.org
 
Dans la même rubrique

28/11/2003 • 18h33

La Criirad porte plainte contre la Cogema pour avoir diffusé des infos sur les déchets nucléaires

27/11/2003 • 17h14

La Cnil met les"étiquettes intelligentes" sur sa liste noire

26/11/2003 • 18h54

Un observatoire associatif pour lutter contre les inégalités

24/11/2003 • 22h09

EDF refuse d’étudier la résistance de l’EPR à une attaque de type 11-septembre

24/11/2003 • 18h36

La Grèce bannit la biométrie de ses aéroports à un an des Jeux olympiques
Dossier RFID
Les étiquettes "intelligentes"
Dernières infos

28/11/2003 • 19h29

Quand le déclin de la production pétrole mondiale va-t-il débuter ?

28/11/2003 • 19h19

Les réserves de pétrole sont dangereusement surévaluées, dénonce un groupe d’experts

27/11/2003 • 19h01

Un traité onusien veut obliger les belligérants à nettoyer les "résidus explosifs de guerre"

26/11/2003 • 19h06

"The Meatrix", un modèle de dessin animé militant, hilarant et viral

26/11/2003 • 18h47

Pour les Etats-Unis, les essais nucléaires ne sont pas encore de l’histoire ancienne

25/11/2003 • 19h13

Les hébergeurs indépendants ne sont toujours pas responsables, pour l’instant

25/11/2003 • 19h04

Les licences Creative Commons bientôt disponibles en français

24/11/2003 • 18h16

10 000 manifestants réclament la fermeture de la School of Americas

21/11/2003 • 19h36

Deux affaires judiciaires relancent la polémique sur la responsabilité des hébergeurs

21/11/2003 • 19h04

Un anti-raciste poursuivi en justice pour antisémitisme

21/11/2003 • 18h48

Le festival Jonctions confronte art, technologies et éthique

20/11/2003 • 19h28

Un fonctionnaire ne peut utiliser sa messagerie professionnelle à des fins religieuses

20/11/2003 • 19h00

Les technologies de surveillance automatisée tiennent salon au Milipol 2003

20/11/2003 • 18h22

Zouhaïr Yahyaoui libre, les cyberdissidents tunisiens restent harcelés par le régime

20/11/2003 • 16h29

Le site parodique Send Them Back milite pour le renvoi de tous les mp3 "volés" à la RIAA


Contacts |  Haut de page |  Archives
Tous droits réservés | © Transfert.net | Accueil
Logiciels libres |  Confidentialité |  Revue de presse