15 12 2019
Retour a la home
Rubrique Économie
Économie
Rubrique Société
Société
Rubrique Technologies
Technologies
Rubrique Culture
Culture
MOTS CLÉS
 
Tous les mots

DOSSIERS...
 Le projet |  L’équipe |  L’association |  Nos outils  | Actualités |  Sources |  Alertes  
Abonnés : connectez-vous

 
Oubli du mot de passe
TRANSFERT S'ARRETE
Transfert décryptait l'actualité des nouvelles technologies, proposait un fil info quotidien et une série d'outils de veille. Notre agence, refusant toute publicité, dépendait de ses abonnements.
  COPINAGES
Ecoutez Routine.
Protégez-vous.
Chiffre du jour
700 000
dépistages génétiques chaque année en Europe, selon la Commission européenne (...)
Revue de Web
 Lindows harcelé
 Cyberdissidents vietnamiens en appel
 Plus de CO2 = moins d’eau potable
Phrase du jour
"Ce service public que nous assurons a besoin de votre soutien pour perdurer"
L’association Inf’OGM, qui justifie la fin de la gratuité de son bulletin d’information (...)

Dossier
Le nucléaire mis au secret
Dossiers récents
 Racisme en ligne : l’affaire Sos-racaille
 Le fichage des passagers aériens
 La bataille des brevets logiciels
 L’impasse énergétique
 L’hydrogène, une énergie (presque) propre
Tous les dossiers
Spacer
Unes de la semaine

lundi 1er/12 Transfert.net

vendredi 28/11 Économie

jeudi 27/11 Société

mercredi 26/11 Culture

mardi 25/11 Économie

Spacer


23/11/2001 • 17h00

Optimisme sans dégroupage

L’Institut de l’Audiovisuel et des Télécommunications en Europe (IDATE) a convié le gratin des télécoms à Montpellier. Le thème de la réunion, le haut débit, enthousiasme tout le monde, même si les conflits sur le dégroupage se font sentir...

Les Journées de l’IDATE, consacrées cette année au haut débit, se sont ouvertes, jeudi 22 novembre, sur un ton résolument optimiste. Histoire, sans doute, de lutter contre la déprime ambiante dans les télécoms. Devant le gotha des opérateurs, des équipementiers et des fournisseurs d’accès (FAI), Serge Tchuruk, PDG d’Alcatel, a prédit l’avènement du marché de masse du haut débit en Europe pour 2003. Il a avoué lui-même que la fixation de cette date était assez aléatoire – incantatoire, pourrait-on dire :"J’ai dit 2003 parce que la technologie est prête, l’économie commence à être convaincante, et la demande d’interactivité est plus forte." Quant aux moyens de la généralisation du haut débit, ce sera la télé, a martelé le PDG d’Alcatel, société détenant des participations dans Thomson (dans la télé, justement).

Pour Bruno Salgues, enseignant à l’Institut National des Télécommunications, cette prise de position optimiste est caractéristique d’une période de crise : "Dans le marasme actuel, plus personne ne sait où il habite ! Alors pour sauver les meubles, il y a deux méthodes. Certains, comme Tchuruk, ont une vision : " Je n’y comprends rien, mais j’ai eu une apparition, la Sainte Vierge m’a dit de prendre cette direction, donc je suis prêt à prendre les risques associés ". D’autres choisissent une stratégie attrape-tout : prenons toutes les technologies existantes, il y en a bien une qui marchera." Bruno Salgues cite à ce propos Jean-Yves Gouiffès, directeur Réseaux chez France Télécom, qui a quasiment fait l’énoncé de tous les moyens d’accès Internet haut débit. Jusqu’à la fibre optique ! Incroyable, non ?

Ca chauffe dans le dégroupage

Autre point fort de la journée, le conflit sur le dégroupage. Cette fois-ci, ça a chauffé un peu. Serge Tchuruk a commencé par indiquer que le dégroupage n’avait "pas encore produit l’effet escompté". Jean-Yves Gouiffès a enchaîné en expliquant que France Télécom produisait des efforts incomparables : "Nous sommes le seul pays où les concurrents accèdent au dégroupage total de la paire de cuivre, avec quatre moyens d’entrée dans la maison haut débit en France ! C’est paradoxal : les concurrents ont tellement de choix que ça les freine."

Des propos qui font à moitié rire Alain Tassy, directeur des opérations pour le Sud-Est de l’Europe chez WorldCom, opérateur haut débit B2B : "France Télécom vous invite au restaurant : il vous donne le choix entre la Tour d’Argent, Robuchon, Daguin, mais c’est vous qui payez l’addition !" Cet opérationnel de WorldCom s’est penché sur le problème du dégroupage pour les besoins des entreprises lors de son allocution : "Pourquoi, depuis deux ans, les opérateurs mentent-ils aux consommateurs et aux régulateurs en disant que le DSL va résoudre les problèmes du haut débit ? Aujourd’hui, les liaisons louées (dont ont besoin les entreprises, NDLR) restent indisponibles. On rencontre quatre problèmes majeurs dans le haut débit en Europe, et cela malgré les efforts des régulateurs : les opérateurs qui dégroupent pratiquent des prix trop élevés, surtout en France et en Espagne. Or les délais de production sont trop longs, les opérateurs ne s’engagent pas sur la qualité de service, il y a des difficultés administratives quand on veut câbler ses locaux en fibre optique."

L’orateur a été applaudi. On lui doit aussi cette remarque réjouissante dans un congrès plutôt sage, où les auditeurs boivent en général comme du petit lait les propos compassés de leurs directions : "Pourquoi en Europe appelle-t-on ‘haut débit’ un réseau de 128 kilobits par seconde ? Aux Etats-Unis, le haut débit commence au-dessus de 1,5 mégabits !"

 
Dans la même rubrique

28/11/2003 • 19h29

Quand le déclin de la production pétrole mondiale va-t-il débuter ?

28/11/2003 • 19h19

Les réserves de pétrole sont dangereusement surévaluées, dénonce un groupe d’experts

25/11/2003 • 19h13

Les hébergeurs indépendants ne sont toujours pas responsables, pour l’instant

25/11/2003 • 19h04

Les licences Creative Commons bientôt disponibles en français

21/11/2003 • 19h36

Deux affaires judiciaires relancent la polémique sur la responsabilité des hébergeurs
Dossier RFID
Les étiquettes "intelligentes"
Dernières infos

28/11/2003 • 18h33

La Criirad porte plainte contre la Cogema pour avoir diffusé des infos sur les déchets nucléaires

27/11/2003 • 19h01

Un traité onusien veut obliger les belligérants à nettoyer les "résidus explosifs de guerre"

27/11/2003 • 17h14

La Cnil met les"étiquettes intelligentes" sur sa liste noire

26/11/2003 • 19h06

"The Meatrix", un modèle de dessin animé militant, hilarant et viral

26/11/2003 • 18h54

Un observatoire associatif pour lutter contre les inégalités

26/11/2003 • 18h47

Pour les Etats-Unis, les essais nucléaires ne sont pas encore de l’histoire ancienne

24/11/2003 • 22h09

EDF refuse d’étudier la résistance de l’EPR à une attaque de type 11-septembre

24/11/2003 • 18h36

La Grèce bannit la biométrie de ses aéroports à un an des Jeux olympiques

24/11/2003 • 18h16

10 000 manifestants réclament la fermeture de la School of Americas

21/11/2003 • 19h04

Un anti-raciste poursuivi en justice pour antisémitisme

21/11/2003 • 18h48

Le festival Jonctions confronte art, technologies et éthique

20/11/2003 • 19h28

Un fonctionnaire ne peut utiliser sa messagerie professionnelle à des fins religieuses

20/11/2003 • 19h00

Les technologies de surveillance automatisée tiennent salon au Milipol 2003

20/11/2003 • 18h22

Zouhaïr Yahyaoui libre, les cyberdissidents tunisiens restent harcelés par le régime

20/11/2003 • 16h29

Le site parodique Send Them Back milite pour le renvoi de tous les mp3 "volés" à la RIAA


Contacts |  Haut de page |  Archives
Tous droits réservés | © Transfert.net | Accueil
Logiciels libres |  Confidentialité |  Revue de presse