22 11 2019
Retour a la home
Rubrique Économie
Économie
Rubrique Société
Société
Rubrique Technologies
Technologies
Rubrique Culture
Culture
MOTS CLÉS
 
Tous les mots

DOSSIERS...
 Le projet |  L’équipe |  L’association |  Nos outils  | Actualités |  Sources |  Alertes  
Abonnés : connectez-vous

 
Oubli du mot de passe
TRANSFERT S'ARRETE
Transfert décryptait l'actualité des nouvelles technologies, proposait un fil info quotidien et une série d'outils de veille. Notre agence, refusant toute publicité, dépendait de ses abonnements.
  COPINAGES
Ecoutez Routine.
Protégez-vous.
Chiffre du jour
700 000
dépistages génétiques chaque année en Europe, selon la Commission européenne (...)
Revue de Web
 Lindows harcelé
 Cyberdissidents vietnamiens en appel
 Plus de CO2 = moins d’eau potable
Phrase du jour
"Ce service public que nous assurons a besoin de votre soutien pour perdurer"
L’association Inf’OGM, qui justifie la fin de la gratuité de son bulletin d’information (...)

Dossier
Le nucléaire mis au secret
Dossiers récents
 Racisme en ligne : l’affaire Sos-racaille
 Le fichage des passagers aériens
 La bataille des brevets logiciels
 L’impasse énergétique
 L’hydrogène, une énergie (presque) propre
Tous les dossiers
Spacer
Unes de la semaine

lundi 1er/12 Transfert.net

vendredi 28/11 Économie

jeudi 27/11 Société

mercredi 26/11 Culture

mardi 25/11 Économie

Spacer


19/11/2001 • 19h27

Opt-in/opt-out : l’Europe botte en touche

Le Parlement européen veut laisser chaque ...tat libre de choisir ses règles de protection de l’internaute face au marketing électronique. Les commentaires de Christian Huard, président du groupement d’associations de consommateurs ConsoFrance.

Le 13 novembre dernier, le Parlement européen a adopté le projet de directive de la Commission européenne sur le "traitement des données à caractère personnel et protection de la vie privée dans le cadre des communications électroniques". Non sans l’avoir préalablement amendé. La principale modification concerne les règles du marketing direct électronique. Alors que la Commission se prononçait en faveur de l’opt-in (c’est-à-dire l’interdiction pour les annonceurs d’envoyer des e-mails commerciaux sauf aux personnes l’ayant expressément autorisé), le Parlement penche pour l’opt-out (pour ne plus recevoir de sollicitation commerciale par courrier électronique, le consommateur doit en faire la demande). Christian Huard, secrétaire général de l’ADEIC (association de défense, d’éducation et d’information des consommateurs) et président de ConsoFrance, un groupement d’organisations de consommateurs, réagit à ce revirement pour Transfert.

Quel jugement portez-vous sur le projet de directive dans sa version amendée par le Parlement européen ?

Sur bien des aspects, le Parlement me semble être plus protecteur du consommateur que la Commission. Plusieurs amendements adoptés vont dans le bon sens, c’est-à-dire celui de l’opt-in. D’une part, l’interdiction faite aux sites Internet commerciaux d’utiliser des cookies à l’insu des consommateurs. D’autre part, l’obligation de disposer du consentement préalable d’un individu pour lui transmettre une offre commerciale par SMS ou système d’appel automatisé. Enfin, la directive prévoit de rendre gratuite l’inscription sur liste rouge, ce que nous exigeons depuis longtemps. Ce qui est un peu décevant, c’est que le projet de directive ne mentionne nulle part les sanctions auxquelles s’exposeraient les contrevenants. Reste le problème de la publicité envoyée par courrier électronique. Laisser la liberté à chaque pays de se doter de sa propre législation en la matière est une mauvaise solution. Il va falloir que les organisations de consommateurs se battent séparément, chacune dans leur pays, pour contrer les partisans de l’opt-out. Nous râlons d’autant plus que les mails commerciaux non sollicités coûtent de l’argent à l’internaute, puisque relever ses e-mails a un coût. En vertu de quoi devrait-on payer pour recevoir une publicité que l’on n’a pas demandée ?

Quelle est aujourd’hui la position des autorités françaises par rapport à l’opt-in et à l’opt-out ?

Tant que la Loi sur la société de l’information (LSI) ne sera pas débattue au Parlement, la plus grande incertitude règne. La première mouture de la LSI était, sur ce sujet, trop floue et trop alambiquée. Or, quand la loi bavarde, le droit bafouille. C’est pourquoi les associations de défense des consommateurs plaident pour une loi claire en faveur de l’opt-in. Ce serait d’ailleurs en conformité avec le fonds législatif français, qui stipule qu’on ne peut en aucun cas faire payer ce qui n’a pas été explicitement demandé. C’est un fondement de notre droit des contrats que la jurisprudence de la Cour de cassation a toujours confirmé. Néanmoins, je sais que nous allons devoir nous battre contre les lobbies qui militeront dans le sens contraire.

Recevez-vous beaucoup de plaintes de consommateurs à propos d’abus en marketing direct électronique ?

Pas vraiment, l’essentiel des plaintes relatives à Internet concerne des problèmes de livraisons. En France, le débat sur la protection des données individuelles sur Internet est encore un débat d’initiés. Mais il fait rage aux ...tats-Unis et au Canada, il ne devrait donc pas tarder à arriver chez nous. Il est vrai que nous sommes relativement privilégiés, car la CNIL (Commission nationale informatique et libertés) existe depuis longtemps et notre législation est plus protectrice que celle de nos voisins.

Le Parlement européen:
http://www.europarl.eu.int/home/def... La FEDMA (fédération européenne du marketing direct):
http://www.fedma.org L’association européenne des consommateurs (AEC), dont est membre l’ADEIC:
http://www.consumer-aec.org
 
Dans la même rubrique

28/11/2003 • 19h29

Quand le déclin de la production pétrole mondiale va-t-il débuter ?

28/11/2003 • 19h19

Les réserves de pétrole sont dangereusement surévaluées, dénonce un groupe d’experts

25/11/2003 • 19h13

Les hébergeurs indépendants ne sont toujours pas responsables, pour l’instant

25/11/2003 • 19h04

Les licences Creative Commons bientôt disponibles en français

21/11/2003 • 19h36

Deux affaires judiciaires relancent la polémique sur la responsabilité des hébergeurs
Dossier RFID
Les étiquettes "intelligentes"
Dernières infos

28/11/2003 • 18h33

La Criirad porte plainte contre la Cogema pour avoir diffusé des infos sur les déchets nucléaires

27/11/2003 • 19h01

Un traité onusien veut obliger les belligérants à nettoyer les "résidus explosifs de guerre"

27/11/2003 • 17h14

La Cnil met les"étiquettes intelligentes" sur sa liste noire

26/11/2003 • 19h06

"The Meatrix", un modèle de dessin animé militant, hilarant et viral

26/11/2003 • 18h54

Un observatoire associatif pour lutter contre les inégalités

26/11/2003 • 18h47

Pour les Etats-Unis, les essais nucléaires ne sont pas encore de l’histoire ancienne

24/11/2003 • 22h09

EDF refuse d’étudier la résistance de l’EPR à une attaque de type 11-septembre

24/11/2003 • 18h36

La Grèce bannit la biométrie de ses aéroports à un an des Jeux olympiques

24/11/2003 • 18h16

10 000 manifestants réclament la fermeture de la School of Americas

21/11/2003 • 19h04

Un anti-raciste poursuivi en justice pour antisémitisme

21/11/2003 • 18h48

Le festival Jonctions confronte art, technologies et éthique

20/11/2003 • 19h28

Un fonctionnaire ne peut utiliser sa messagerie professionnelle à des fins religieuses

20/11/2003 • 19h00

Les technologies de surveillance automatisée tiennent salon au Milipol 2003

20/11/2003 • 18h22

Zouhaïr Yahyaoui libre, les cyberdissidents tunisiens restent harcelés par le régime

20/11/2003 • 16h29

Le site parodique Send Them Back milite pour le renvoi de tous les mp3 "volés" à la RIAA


Contacts |  Haut de page |  Archives
Tous droits réservés | © Transfert.net | Accueil
Logiciels libres |  Confidentialité |  Revue de presse