19 10 2019
Retour a la home
Rubrique Économie
Économie
Rubrique Société
Société
Rubrique Technologies
Technologies
Rubrique Culture
Culture
MOTS CLÉS
 
Tous les mots

DOSSIERS...
 Le projet |  L’équipe |  L’association |  Nos outils  | Actualités |  Sources |  Alertes  
Abonnés : connectez-vous

 
Oubli du mot de passe
TRANSFERT S'ARRETE
Transfert décryptait l'actualité des nouvelles technologies, proposait un fil info quotidien et une série d'outils de veille. Notre agence, refusant toute publicité, dépendait de ses abonnements.
  COPINAGES
Ecoutez Routine.
Protégez-vous.
Chiffre du jour
700 000
dépistages génétiques chaque année en Europe, selon la Commission européenne (...)
Revue de Web
 Lindows harcelé
 Cyberdissidents vietnamiens en appel
 Plus de CO2 = moins d’eau potable
Phrase du jour
"Ce service public que nous assurons a besoin de votre soutien pour perdurer"
L’association Inf’OGM, qui justifie la fin de la gratuité de son bulletin d’information (...)

Dossier
Le nucléaire mis au secret
Dossiers récents
 Racisme en ligne : l’affaire Sos-racaille
 Le fichage des passagers aériens
 La bataille des brevets logiciels
 L’impasse énergétique
 L’hydrogène, une énergie (presque) propre
Tous les dossiers
Spacer
Unes de la semaine

lundi 1er/12 Transfert.net

vendredi 28/11 Économie

jeudi 27/11 Société

mercredi 26/11 Culture

mardi 25/11 Économie

Spacer


13/09/2001 • 18h30

Les fourmis, reines du réseau

Des chercheurs belges ont démontré que, dans la plupart des cas, la méthode employée par les fourmis pour optimiser leurs déplacements serait plus efficace que celle des humains pour gérer les flux de données des réseaux de télécommunication.

"J’ai débuté ce projet en 1989, le premier rapport a été rédigé en 1991, et on peut dire que la majorité des idées se trouvent dans la thèse que j’ai écrit en 1992." Pour optimiser la circulation des données dans les réseaux, Marco Dorigo et son équipe de chercheurs de l’université libre de Bruxelles ont longuement observé les fourmis et leur mode d’organisation. Ainsi, lorsqu’elles se lancent à la recherche de nourriture, les fourmis emploient toujours la même méthode : elles s’aventurent autour de la fourmilière de manière totalement aléatoire, jusqu’à trouver une source de nourriture. La plupart du temps, plusieurs individus tombent sur la même source. Cependant, même lorsqu’elles empruntent des chemins différents, c’est systématiquement le plus court et le plus pratique qui est ensuite utilisé par tous les membres de la fourmilière. Car c’est celui qui a la plus forte concentration en phéromone, une substance sécrétée par l’organisme, qui stimule les membres d’une même espèce.

Les fourmis meilleures que les hommes ?

En partant de cette observation, Marco Dorigo, avec l’aide de son équipe, a conçu un algorithme (AntNet), puis un programme qui simule des fourmis artificielles pouvant répandre, mais aussi sentir, des phéromones tout aussi virtuelles. Déjà testé sur le réseau de la Fondation Nationale Américaine des Sciences, ainsi que sur celui de l’opérateur téléphonique japonais NTT, il a produit des résultats plus que satisfaisant selon les scientifiques. Les tests consistent à lâcher périodiquement des fourmis virtuelles dans les nœuds du réseau, sans qu’elles connaissent leur position. Les chercheurs leur demandent ensuite de se rendre à un point précis. La répartition des phéromones virtuelles permet ensuite de dresser une carte grâce à laquelle il devient aisé de définir la route la plus rapide d’un point à un autre. La cartographie s’avère très précieuse pour optimiser et rationaliser la gestion des flux de données dans un réseau. "Cette méthode aboutit à une utilisation plus efficace des ressources d’Internet. Mais les fourmis virtuelles peuvent également permettre aux gens de trouver plus facilement leur chemin dans la masse d’informations et de données que représente Internet", explique Marco Dorigo.

Pour les réseaux et pour les autres

Des tests opposant la méthode de Marco Dorigo à d’autres méthodes de gestion ont démontré que, sur vingt-trois problèmes, les fourmis virtuelles donnent des résultats quatorze fois plus pertinents qu’ils sont aussi bons dans six autres cas. Pour les trois derniers problèmes, les fourmis virtuelles sont un cran en dessous, mais dans "des limites très raisonnables", assure le chercheur. "Les gros opérateurs téléphoniques et tous les acteurs de la circulation de données sur le Net peuvent être intéressés. Mais plus largement, toute société ayant des problèmes de logistique est concernée", ajoute Marco Dorigo. Une société de transport d’essence italo-suisse utiliserait d’ailleurs ce genre d’algorithme pour optimiser les parcours de ses camions de livraison.

L’article de la BBC News:
http://news.bbc.co.uk/hi/english/sc... L’université libre de Bruxelles:
http://www.ulb.ac.be/
 
Dans la même rubrique

27/11/2003 • 19h01

Un traité onusien veut obliger les belligérants à nettoyer les "résidus explosifs de guerre"

26/11/2003 • 18h47

Pour les Etats-Unis, les essais nucléaires ne sont pas encore de l’histoire ancienne

20/11/2003 • 19h00

Les technologies de surveillance automatisée tiennent salon au Milipol 2003

19/11/2003 • 16h23

Un logiciel met tous les physiciens à la (bonne) page

17/11/2003 • 18h38

Une pétition européenne met en doute la fiabilité du vote électronique
Dossier RFID
Les étiquettes "intelligentes"
Dernières infos

28/11/2003 • 19h29

Quand le déclin de la production pétrole mondiale va-t-il débuter ?

28/11/2003 • 19h19

Les réserves de pétrole sont dangereusement surévaluées, dénonce un groupe d’experts

28/11/2003 • 18h33

La Criirad porte plainte contre la Cogema pour avoir diffusé des infos sur les déchets nucléaires

27/11/2003 • 17h14

La Cnil met les"étiquettes intelligentes" sur sa liste noire

26/11/2003 • 19h06

"The Meatrix", un modèle de dessin animé militant, hilarant et viral

26/11/2003 • 18h54

Un observatoire associatif pour lutter contre les inégalités

25/11/2003 • 19h13

Les hébergeurs indépendants ne sont toujours pas responsables, pour l’instant

25/11/2003 • 19h04

Les licences Creative Commons bientôt disponibles en français

24/11/2003 • 22h09

EDF refuse d’étudier la résistance de l’EPR à une attaque de type 11-septembre

24/11/2003 • 18h36

La Grèce bannit la biométrie de ses aéroports à un an des Jeux olympiques

24/11/2003 • 18h16

10 000 manifestants réclament la fermeture de la School of Americas

21/11/2003 • 19h36

Deux affaires judiciaires relancent la polémique sur la responsabilité des hébergeurs

21/11/2003 • 19h04

Un anti-raciste poursuivi en justice pour antisémitisme

21/11/2003 • 18h48

Le festival Jonctions confronte art, technologies et éthique

20/11/2003 • 19h28

Un fonctionnaire ne peut utiliser sa messagerie professionnelle à des fins religieuses


Contacts |  Haut de page |  Archives
Tous droits réservés | © Transfert.net | Accueil
Logiciels libres |  Confidentialité |  Revue de presse