16 10 2019
Retour a la home
Rubrique Économie
Économie
Rubrique Société
Société
Rubrique Technologies
Technologies
Rubrique Culture
Culture
MOTS CLÉS
 
Tous les mots

DOSSIERS...
 Le projet |  L’équipe |  L’association |  Nos outils  | Actualités |  Sources |  Alertes  
Abonnés : connectez-vous

 
Oubli du mot de passe
TRANSFERT S'ARRETE
Transfert décryptait l'actualité des nouvelles technologies, proposait un fil info quotidien et une série d'outils de veille. Notre agence, refusant toute publicité, dépendait de ses abonnements.
  COPINAGES
Ecoutez Routine.
Protégez-vous.
Chiffre du jour
700 000
dépistages génétiques chaque année en Europe, selon la Commission européenne (...)
Revue de Web
 Lindows harcelé
 Cyberdissidents vietnamiens en appel
 Plus de CO2 = moins d’eau potable
Phrase du jour
"Ce service public que nous assurons a besoin de votre soutien pour perdurer"
L’association Inf’OGM, qui justifie la fin de la gratuité de son bulletin d’information (...)

Dossier
Le nucléaire mis au secret
Dossiers récents
 Racisme en ligne : l’affaire Sos-racaille
 Le fichage des passagers aériens
 La bataille des brevets logiciels
 L’impasse énergétique
 L’hydrogène, une énergie (presque) propre
Tous les dossiers
Spacer
Unes de la semaine

lundi 1er/12 Transfert.net

vendredi 28/11 Économie

jeudi 27/11 Société

mercredi 26/11 Culture

mardi 25/11 Économie

Spacer


28/08/2001 • 19h02

France Télécom : les agences dans la ligne de mire

Selon le syndicat CFTC, France Télécom envisage de supprimer 11 000 postes dans agences commerciales. En fermant une centaine d’entre elles.

11 000 postes de travail d’agences commerciales seraient sur la sellette à France Télécom. Dans les trois prochaines années. Selon un article d’une publication interne de la CFTC, diffusé hier par le syndicat (Confédération française des travailleurs chrétiens), France Télécom envisagerait la fermeture d’une centaine de ses 650 points de ventes d’ici 2004. Cette restructuration du maillage commercial de l’opérateur entraînerait la suppression de 11 000 postes de travail. Cette réduction d’effectifs comprendrait des départs à la retraite et des mutations vers d’autres services de France Télécom. Notamment en direction des activités de service client des plates-formes Orange et Wanadoo. En tout, ce sont 200 agences commerciales réparties sur l’ensemble du territoire et chargées de promouvoir et d’écouler les produits (Internet, téléphonie mobile, lignes fixes...) de l’opérateur télécom qui pourraient fermer leurs portes.

Reconversions douloureuses

"France Télécom souhaite réorienter sa stratégie commerciale. L’objectif étant d’implanter les agences dans de meilleures zones de chalandise, comme les grandes villes. Au détriment de zones rurales, voire de villes moyennes.", indique Patrice Diochet, secrétaire national du secteur des télécommunications à la CFTC, interrogé par Transfert. Depuis 1996, 70 000 salariés de France Télécom ont changé de métier au sein de l’entreprise qui compte environ 130 000 salariés. Ce qui donne parfois lieu à des reconversions douloureuses. En février dernier, les salariés d’une majorité des 24 plates-formes de la hot line de Wanadoo se sont mis en grève plusieurs samedi consécutifs .

Surcharge de travail

Parmi les problèmes stigmatisés par les syndicats CGT et SUD, on compte le déficit de formation des effectifs redéployés. Des anciens agents des services de ligne ou des garages du parc automobile du groupe sont, par exemple, désormais chargés de réaliser, à distance, des opérations de maintenance informatique de plus en plus complexes auprès des clients de Wanadoo. "France Télécom est en restructuration permanente. Notre problématique est de dire que derrière ces choix stratégiques, il y a des hommes et des femmes", explique le syndicaliste Patrice Diochet. Selon la CFTC, les suppressions d’effectifs dans les agences étaient de 2,8 % en 2000 et devraient s’accélérer cette année en passant à 5 % puis à 8 % en 2002, pour atteindre 10 % en 2003 et 2004. Le syndicat souligne la surcharge de travail, qui découle de cette politique, et qui sévit dans les agences commerciales de France Télécom. "Alors que les salariés n’arrivent plus à faire face, devant l’accroissement de leur charge de travail résultant du développement massif des différents produits et techniques de l’entreprise (portables, UMTS, deuxième ligne, haut débit...), France Télécom annonce une accélération de la recherche des gains de productivité", peut-on lire dans le communique de presse du syndicat. De son côté, France Télécom calme le jeu. "Il n’y a pas de décisions prises. Et surtout il n’y a pas de suppression d’emplois chez France Télécom", explique Nilou du Castel, porte-parole de France Télécom, assaillie par les demandes de journalistes (45 en une journée). Elle ajoute : "Aujourd’hui, les relations commerciales se passent de plus en plus par le biais du téléphone ou de l’Internet. Le redéploiement d’effectifs vers des centres d’appels est en route. Le client souhaite limiter ses déplacements à l’agence. D’autre part, la relocalisation des agences permet de se rapprocher de zones de chalandise." La fin de l’agence à papa ?

 
Dans la même rubrique

28/11/2003 • 19h29

Quand le déclin de la production pétrole mondiale va-t-il débuter ?

28/11/2003 • 19h19

Les réserves de pétrole sont dangereusement surévaluées, dénonce un groupe d’experts

25/11/2003 • 19h13

Les hébergeurs indépendants ne sont toujours pas responsables, pour l’instant

25/11/2003 • 19h04

Les licences Creative Commons bientôt disponibles en français

21/11/2003 • 19h36

Deux affaires judiciaires relancent la polémique sur la responsabilité des hébergeurs
Dossier RFID
Les étiquettes "intelligentes"
Dernières infos

28/11/2003 • 18h33

La Criirad porte plainte contre la Cogema pour avoir diffusé des infos sur les déchets nucléaires

27/11/2003 • 19h01

Un traité onusien veut obliger les belligérants à nettoyer les "résidus explosifs de guerre"

27/11/2003 • 17h14

La Cnil met les"étiquettes intelligentes" sur sa liste noire

26/11/2003 • 19h06

"The Meatrix", un modèle de dessin animé militant, hilarant et viral

26/11/2003 • 18h54

Un observatoire associatif pour lutter contre les inégalités

26/11/2003 • 18h47

Pour les Etats-Unis, les essais nucléaires ne sont pas encore de l’histoire ancienne

24/11/2003 • 22h09

EDF refuse d’étudier la résistance de l’EPR à une attaque de type 11-septembre

24/11/2003 • 18h36

La Grèce bannit la biométrie de ses aéroports à un an des Jeux olympiques

24/11/2003 • 18h16

10 000 manifestants réclament la fermeture de la School of Americas

21/11/2003 • 19h04

Un anti-raciste poursuivi en justice pour antisémitisme

21/11/2003 • 18h48

Le festival Jonctions confronte art, technologies et éthique

20/11/2003 • 19h28

Un fonctionnaire ne peut utiliser sa messagerie professionnelle à des fins religieuses

20/11/2003 • 19h00

Les technologies de surveillance automatisée tiennent salon au Milipol 2003

20/11/2003 • 18h22

Zouhaïr Yahyaoui libre, les cyberdissidents tunisiens restent harcelés par le régime

20/11/2003 • 16h29

Le site parodique Send Them Back milite pour le renvoi de tous les mp3 "volés" à la RIAA


Contacts |  Haut de page |  Archives
Tous droits réservés | © Transfert.net | Accueil
Logiciels libres |  Confidentialité |  Revue de presse