21 10 2019
Retour a la home
Rubrique Économie
Économie
Rubrique Société
Société
Rubrique Technologies
Technologies
Rubrique Culture
Culture
MOTS CLÉS
 
Tous les mots

DOSSIERS...
 Le projet |  L’équipe |  L’association |  Nos outils  | Actualités |  Sources |  Alertes  
Abonnés : connectez-vous

 
Oubli du mot de passe
TRANSFERT S'ARRETE
Transfert décryptait l'actualité des nouvelles technologies, proposait un fil info quotidien et une série d'outils de veille. Notre agence, refusant toute publicité, dépendait de ses abonnements.
  COPINAGES
Ecoutez Routine.
Protégez-vous.
Chiffre du jour
700 000
dépistages génétiques chaque année en Europe, selon la Commission européenne (...)
Revue de Web
 Lindows harcelé
 Cyberdissidents vietnamiens en appel
 Plus de CO2 = moins d’eau potable
Phrase du jour
"Ce service public que nous assurons a besoin de votre soutien pour perdurer"
L’association Inf’OGM, qui justifie la fin de la gratuité de son bulletin d’information (...)

Dossier
Le nucléaire mis au secret
Dossiers récents
 Racisme en ligne : l’affaire Sos-racaille
 Le fichage des passagers aériens
 La bataille des brevets logiciels
 L’impasse énergétique
 L’hydrogène, une énergie (presque) propre
Tous les dossiers
Spacer
Unes de la semaine

lundi 1er/12 Transfert.net

vendredi 28/11 Économie

jeudi 27/11 Société

mercredi 26/11 Culture

mardi 25/11 Économie

Spacer


20/08/2001 • 18h53

Le canal de la haine

Une émission d’une chaîne guadeloupéenne, Canal 10, est accusée d’incitation à la haine raciale. La polémique commence à gagner la métropole.

Elle se nomme Canal 10. C’est une télé locale émettant uniquement en Guadeloupe par voie hertzienne. Une chaîne comme il en existe tant d’autres sur le territoire français. Avec, bien évidemment, une autorisation d’émettre en bonne et due forme délivrée par le Conseil supérieur de l’audiovisuel (CSA). Créée il y a une dizaine d’années sous la forme embryonnaire d’une télé pirate, Canal 10 est, depuis 1998, entrée dans la légalité. Pourtant, depuis de long mois, des représentants du monde associatif, des élus locaux et des professeurs, s’insurgent contre les propos racistes tenus quotidiennement par l’un de ses animateurs, Simon Ibo, dont la notoriété et la prose extrémiste lui ont valu un siège au Conseil régional. Principales cibles de ces diatribes xénophobes diffusées à l’heure du déjeuner : les immigrés haïtiens ou dominiquais.

Attaque à coup de machettes

En mai dernier, un collectif d’associations lançait une pétition, "un appel contre la barbarie", qui visait directement les délires racistes de Simon Ibo sur Canal 10. On pouvait y lire : "Au nom d’une certaine idée de l’Homme, la communauté haïtienne, victime, parmi d’autres, d’une campagne de haine distillée sur une chaîne de télé locale a eu le courage de rompre un silence complice."

L’initiative a recueilli le soutien de plusieurs personnalités guadeloupéennes (professeurs, sportifs, intellectuels, etc). Le 20 juillet, quatre associations d’immigrés haïtiens assignaient en justice Canal 10 et son animateur Simon Ibo pour incitation à la haine raciale. Deux jours plus tard, la tension montait d’un cran sur l’île. Une centaine d’hommes se livraient, à coup de machettes et de gourdins, au saccage d’une maison appartenant à des Dominiquais, à Morne à l’Eau. Le tout, sous l’œil de la caméra de Simon Ibo... Le 3 août, le vice-consul de la Dominique était victime, à Pointe-à-Pitre, d’une agression en rentrant chez elle. Il y a quelques jours, le GISTI (groupe d’information et de soutien des immigrés) et le MRAP (Mouvement contre le racisme et pour l’amitié entre les peuples) envoyaient conjointement une lettre ouverte adressée au président du CSA, Dominique Baudis, dénonçant le "silence insupportable" de l’organisme de régulation à propos des agissements télévisés d’Ibo.

Traduction des passages en créole

Au siège du CSA, on affirme que l’organisme a saisi, le 3 juillet, le procureur de la République afin de faire toute la lumière sur l’émission mise en cause. "Nous suivons ce dossier depuis le printemps. Il s’agit de réunir des preuves tangibles qui nous permettrons, s’il y a lieu, de procéder à des sanctions", explique Philippe Levrier, membre du CSA qui suit les affaires des DOM-TOM. Comme toutes les chaînes autorisées par le CSA, Canal 10 a signé une convention stipulant que tout manquement à la loi sera sanctionné. Le Conseil a bien reçu les enregistrements de l’émission de Simon Ibo (envoyés par des bénévoles ou des militants associatifs) mais la traduction des passages incriminés (en créole) sont en cours de décryptage... "Il est plus difficile d’exercer un contrôle dans les DOM TOM dans le domaine de l’audiovisuel car, contrairement à ce qui existe pour la radio, nous ne disposons d’aucune structure sur place", admet Philippe Levrier.

 
Dans la même rubrique

28/11/2003 • 18h33

La Criirad porte plainte contre la Cogema pour avoir diffusé des infos sur les déchets nucléaires

27/11/2003 • 17h14

La Cnil met les"étiquettes intelligentes" sur sa liste noire

26/11/2003 • 18h54

Un observatoire associatif pour lutter contre les inégalités

24/11/2003 • 22h09

EDF refuse d’étudier la résistance de l’EPR à une attaque de type 11-septembre

24/11/2003 • 18h36

La Grèce bannit la biométrie de ses aéroports à un an des Jeux olympiques
Dossier RFID
Les étiquettes "intelligentes"
Dernières infos

28/11/2003 • 19h29

Quand le déclin de la production pétrole mondiale va-t-il débuter ?

28/11/2003 • 19h19

Les réserves de pétrole sont dangereusement surévaluées, dénonce un groupe d’experts

27/11/2003 • 19h01

Un traité onusien veut obliger les belligérants à nettoyer les "résidus explosifs de guerre"

26/11/2003 • 19h06

"The Meatrix", un modèle de dessin animé militant, hilarant et viral

26/11/2003 • 18h47

Pour les Etats-Unis, les essais nucléaires ne sont pas encore de l’histoire ancienne

25/11/2003 • 19h13

Les hébergeurs indépendants ne sont toujours pas responsables, pour l’instant

25/11/2003 • 19h04

Les licences Creative Commons bientôt disponibles en français

24/11/2003 • 18h16

10 000 manifestants réclament la fermeture de la School of Americas

21/11/2003 • 19h36

Deux affaires judiciaires relancent la polémique sur la responsabilité des hébergeurs

21/11/2003 • 19h04

Un anti-raciste poursuivi en justice pour antisémitisme

21/11/2003 • 18h48

Le festival Jonctions confronte art, technologies et éthique

20/11/2003 • 19h28

Un fonctionnaire ne peut utiliser sa messagerie professionnelle à des fins religieuses

20/11/2003 • 19h00

Les technologies de surveillance automatisée tiennent salon au Milipol 2003

20/11/2003 • 18h22

Zouhaïr Yahyaoui libre, les cyberdissidents tunisiens restent harcelés par le régime

20/11/2003 • 16h29

Le site parodique Send Them Back milite pour le renvoi de tous les mp3 "volés" à la RIAA


Contacts |  Haut de page |  Archives
Tous droits réservés | © Transfert.net | Accueil
Logiciels libres |  Confidentialité |  Revue de presse