17 10 2019
Retour a la home
Rubrique Économie
Économie
Rubrique Société
Société
Rubrique Technologies
Technologies
Rubrique Culture
Culture
MOTS CLÉS
 
Tous les mots

DOSSIERS...
 Le projet |  L’équipe |  L’association |  Nos outils  | Actualités |  Sources |  Alertes  
Abonnés : connectez-vous

 
Oubli du mot de passe
TRANSFERT S'ARRETE
Transfert décryptait l'actualité des nouvelles technologies, proposait un fil info quotidien et une série d'outils de veille. Notre agence, refusant toute publicité, dépendait de ses abonnements.
  COPINAGES
Ecoutez Routine.
Protégez-vous.
Chiffre du jour
700 000
dépistages génétiques chaque année en Europe, selon la Commission européenne (...)
Revue de Web
 Lindows harcelé
 Cyberdissidents vietnamiens en appel
 Plus de CO2 = moins d’eau potable
Phrase du jour
"Ce service public que nous assurons a besoin de votre soutien pour perdurer"
L’association Inf’OGM, qui justifie la fin de la gratuité de son bulletin d’information (...)

Dossier
Le nucléaire mis au secret
Dossiers récents
 Racisme en ligne : l’affaire Sos-racaille
 Le fichage des passagers aériens
 La bataille des brevets logiciels
 L’impasse énergétique
 L’hydrogène, une énergie (presque) propre
Tous les dossiers
Spacer
Unes de la semaine

lundi 1er/12 Transfert.net

vendredi 28/11 Économie

jeudi 27/11 Société

mercredi 26/11 Culture

mardi 25/11 Économie

Spacer


1er/08/2001 • 15h28

Les start-ups se cachent pour mourir

archmag16
La crise de la nouvelle économie, et ses milliers d’employés, reste discrète, comme si elle était virtuelle. Pourquoi cette différence de traitement entre grosses boîtes et start-ups ?

Emblématique cette discrétion sur la très sévère dépression sociale que traverse les starts-ups.fr. Je dis bien sociale, car les articles ne manquent pas sur le crash de la netéconomie, suite à l’effondrement de la pub numérique et informatique. En revanche, il est très frappant de voir que les papiers, publiés ici ou là, ne font, souvent, pas même allusion au siège géographique de l’entreprise qui annonce un dépôt de bilan ou des méga difficultés. Boulogne ? Issy-les-Moulineaux ? Montreuil ? Le Sentier ? Non, nulle part. Le lieu reste virtuel à la manière d’un jeu en ligne deuxième monde. Pareil pour les hommes et les femmes (des presque alias) qui, du jour au lendemain, se retrouvent aux Assedic, recyclés dans un statut précaire, ou dans un emploi déqualifié. Pourquoi cette différence de traitement avec ceux de Danone ou Bata ? Première explication : les « start-upers » (notez que ce terme confond les actionnaires et les employés), se la sont joués grande gueule, ont prétendu révolutionner l’économie et, en plus, il sont jeunes... Alors, « camembert ! »... Délicat tout de même pour ceux qui ont, entre temps, fondé un foyer, pris des crédits, engagé l’avenir et écouté les plans gouvernementaux.

Pour s’en convaincre, relisons l’appel de Hourdan du Premier ministre, sur l’horizon radieux d’Internet...

CDI intérimaires

La seconde raison est plus profonde. Notre législation sociale, comme le rappelle le juriste Jean-Emmanuel Ray dans son très remarquable ouvrage Le droit du travail à l’épreuve des NTIC (1), reste calée sur le « modèle Billancourt des années soixante ». Les dispositions concernant la sécurisation de la mobilité du travail restent filandreuses, confuses, trouées, et prises de tête. Pour ne rien dire des 35 heures en stand-by côté PME et TPE. Oui, pourquoi, dans un pays qui invente le TGV, la formation professionnelle demeure-t-elle aussi archaïque ? Fossilisée. Kidnappée par les grandes boîtes. Comment justifier que, dans la richissime région parisienne, où l’e.administration est embryonnaire et cafouilleuse, les sites de mairie nullissimes, l’initiation scolaire aux nouvelles technologies en jachères, les job passerelles ne soient pas naturels. Pour que les webmasters, les journalistes en ligne, les graphistes ou les maquettistes puissent alternativement passer d’un statut de salarié à un statut de formateur ou de conseil dans le public ou le para-public, pour revenir ensuite vers le privé ? Libération a récemment décrété, en une, que Le Net, à bien y regarder, c’est pas grand-chose : faire cela, ce n’est rien d’autre qu’épouser la problématique casino. Et la psychologie infantile des Nasdaqueurs. Si l’e.commerce marche beaucoup mieux en Allemagne et en Grande Bretagne qu’en France, c’est que gisement d’emploi, d’activité, de créativité, il y a. Il serait donc grand temps d’adapter le code duu travail et non de se laisser, à chaque fois, surprendre par les creux et les hoquets de la croissance. En divisant le peuple salarié en deux. Ceux qui bénéficient d’une cotte de maille statutaire et syndicale. Et les autres, les externalisés, les « CDI intérimaires » qui encaissent les chocs. Se stérilisent. Et stérilisent l’avenir.

*Guillaume Malaurie est rédacteur en chef au Nouvel Observateur

(1) ...ditions Liaison, collection « Droit Vivant », 125 francs

 
Dans la même rubrique

16/09/2001 • 12h10

Vous avez dit 3 D ?

16/09/2001 • 12h02

La navigation à vue

15/09/2001 • 18h33

320 000 utilisateurs de napster

15/09/2001 • 18h32

Flash intime

15/09/2001 • 18h26

La béchamel de Guillaume
Dossier RFID
Les étiquettes "intelligentes"
Dernières infos

28/11/2003 • 19h29

Quand le déclin de la production pétrole mondiale va-t-il débuter ?

28/11/2003 • 19h19

Les réserves de pétrole sont dangereusement surévaluées, dénonce un groupe d’experts

28/11/2003 • 18h33

La Criirad porte plainte contre la Cogema pour avoir diffusé des infos sur les déchets nucléaires

27/11/2003 • 19h01

Un traité onusien veut obliger les belligérants à nettoyer les "résidus explosifs de guerre"

27/11/2003 • 17h14

La Cnil met les"étiquettes intelligentes" sur sa liste noire

26/11/2003 • 19h06

"The Meatrix", un modèle de dessin animé militant, hilarant et viral

26/11/2003 • 18h54

Un observatoire associatif pour lutter contre les inégalités

26/11/2003 • 18h47

Pour les Etats-Unis, les essais nucléaires ne sont pas encore de l’histoire ancienne

25/11/2003 • 19h13

Les hébergeurs indépendants ne sont toujours pas responsables, pour l’instant

25/11/2003 • 19h04

Les licences Creative Commons bientôt disponibles en français

24/11/2003 • 22h09

EDF refuse d’étudier la résistance de l’EPR à une attaque de type 11-septembre

24/11/2003 • 18h36

La Grèce bannit la biométrie de ses aéroports à un an des Jeux olympiques

24/11/2003 • 18h16

10 000 manifestants réclament la fermeture de la School of Americas

21/11/2003 • 19h36

Deux affaires judiciaires relancent la polémique sur la responsabilité des hébergeurs

21/11/2003 • 19h04

Un anti-raciste poursuivi en justice pour antisémitisme


Contacts |  Haut de page |  Archives
Tous droits réservés | © Transfert.net | Accueil
Logiciels libres |  Confidentialité |  Revue de presse