19 10 2019
Retour a la home
Rubrique Économie
Économie
Rubrique Société
Société
Rubrique Technologies
Technologies
Rubrique Culture
Culture
MOTS CLÉS
 
Tous les mots

DOSSIERS...
 Le projet |  L’équipe |  L’association |  Nos outils  | Actualités |  Sources |  Alertes  
Abonnés : connectez-vous

 
Oubli du mot de passe
TRANSFERT S'ARRETE
Transfert décryptait l'actualité des nouvelles technologies, proposait un fil info quotidien et une série d'outils de veille. Notre agence, refusant toute publicité, dépendait de ses abonnements.
  COPINAGES
Ecoutez Routine.
Protégez-vous.
Chiffre du jour
700 000
dépistages génétiques chaque année en Europe, selon la Commission européenne (...)
Revue de Web
 Lindows harcelé
 Cyberdissidents vietnamiens en appel
 Plus de CO2 = moins d’eau potable
Phrase du jour
"Ce service public que nous assurons a besoin de votre soutien pour perdurer"
L’association Inf’OGM, qui justifie la fin de la gratuité de son bulletin d’information (...)

Dossier
Le nucléaire mis au secret
Dossiers récents
 Racisme en ligne : l’affaire Sos-racaille
 Le fichage des passagers aériens
 La bataille des brevets logiciels
 L’impasse énergétique
 L’hydrogène, une énergie (presque) propre
Tous les dossiers
Spacer
Unes de la semaine

lundi 1er/12 Transfert.net

vendredi 28/11 Économie

jeudi 27/11 Société

mercredi 26/11 Culture

mardi 25/11 Économie

Spacer


9/08/2001 • 16h23

Le fabuleux destin d’i2bp (2/4)

archmag16

CHAPITRE II : PREMIÈRES D...CONVENUES

Londres. Big Ben, la Tamise, Harrod’s... Mais Gervais n’est pas venu en touriste. Ce jour de février 2000, il a rendez-vous chez QuickTime Europe. Hélas, la démonstration tombe à l’eau : le PC qu’il a emporté se casse durant le voyage... À l’époque, Gervais soigne son argumentaire : plusieurs dossiers présentant l’activité d’une prétendue société Up Television Technologies (rebaptisée peu après UpFlowTV technology). Ils indiquent que Up Television Technologies a consacré 4,5 millions de francs au projet. Que la technologie permet de compresser de la vidéo, du son et des images fixes à des taux encore jamais atteints et même de diffuser de la vidéo en streaming, sans interruption, à bas débit et à 15 images par seconde minimum. Le business plan est une gourmandise pour investisseur : 101 millions de dollars de marge la première année, 196 la seconde... Dans les dossiers, la présence, comme conseil, de l’agence de marketing relationnel Palo Alto, où travaille désormais Pascale Loiseau, la femme de Gervais, est un signe de sérieux, avec ses prestigieuses références clients : Renault, CCF, Usinor, Crédit Agricole, La Redoute... Seul souci, UpFlowTV n’existe pas et il y a certes une technologie en haut débit, mais rien en son, ni en image fixe, ni en bas débit. Qu’importe. Gervais enchaîne les rendez-vous : NRJ, e-TF1, M6, Sagem... Julien Olivier l’accompagne, mais finit par rechigner. Marre, dit-il, d’avoir « l’air d’un con » au moment des démonstrations : ces dernières ne correspondent en rien à ce qui a été vendu sur le papier. Le gamin à la queue-de-cheval se pique d’honnêteté. Un jour, la sanction tombe : le « boss » ira désormais seul aux entretiens.

Promesses en l’air

Relégué dans l’ombre, Olivier met au point un nouveau type de démo via Internet. En rendez-vous, Gervais se connecte à un site web protégé par de multiples mots de passe qui donne accès à des vidéos. La qualité est très mauvaise, mais il s’agit de moyen débit (de 128 à 800 kilobits par seconde). Jean-Paul Baudecroux, le patron de NRJ, est intrigué. Il veut être le premier à diffuser de la vidéo sur Internet. Mais ce qui l’intéresse, c’est du très bas débit. Aucun problème, avance Gervais. Une promesse jamais tenue. Mais il ne manquera pas de répéter au nabab de la FM que la technologie suscite la convoitise des plus grands : France Télécom, British Telecom, CLT, Videotron, Microsoft... Dans un appartement de standing, loué par Julien Olivier, débarque un jour ...douard de Miollis, webmaster du site de l’...lysée. Gervais lui propose d’ajouter de la vidéo sur le site présidentiel. Le 8 mars, des gendarmes livrent une cassette d’un discours de Jacques Chirac à mettre en ligne une semaine plus tard. Une fois encore, la performance dépasse leurs compétences. L’équipe bat en retraite, sans gloire.

Y a-t-il un Bill Gates dans l’avion ?

Le show continue, mais Gervais le metteur en scène est à court d’argent. Il doit emprunter et tente également de séduire des investisseurs et leurs intermédiaires : Valoris, Europ@web et Chausson Finances notamment. Un consultant se souvient : « Le dossier était vraiment très faible. On lui a quand même proposé un protocole de test pour comparer aux autres technologies existantes. Il était d’accord, mais ne l’a jamais fait. Gervais a même soutenu qu’il avait rencontré Bill Gates dans un avion et que Microsoft lui avait fait une offre d’un milliard de dollars. Mais il aurait refusé pour garder le contrôle ! » Derrière les beaux discours et les effets de manche, c’est l’impasse et l’équipe se déchire. En mars 2000, Nicole C. et Bertrand F. quittent le navire. Gervais accuse Julien Olivier de le tromper sur l’avancement des travaux. Pour les besoins d’une démo mais sans l’avertir, le développeur a ajouté artificiellement du son à la vidéo par le truchement d’un fichier MP3 de l’ordinateur. Gervais retient la leçon : une démonstration, ça se truque... À la mi-juin, après une nouvelle crise, Olivier, qui attend toujours d’être payé, émet le souhait de jeter l’éponge. L’association se solde à coup de lettres recommandées menaçantes.

« S’inspirer »des autres

L’épisode pousse Gervais à formaliser juridiquement ses activités. Le 23 juin, la société d’édition de livres Creatori, une coquille vide dont Gervais était déjà actionnaire et qu’il a rachetée, en mai, devient WEB.fr pour World Entertainment Broadcast Final Research. Un pied de nez à tous ces « imbéciles qui n’ont même pas déposé le nom du site www.web.fr ». Un local, dans le IIe arrondissement parisien, accueille Ivan F. et Hervé C., deux jeunes développeurs. Des étudiants de Supinfo Paris (...cole supérieure d’informatique), rencontrés, au printemps, via la hotline de Darty où travaillait Ivan. Détail : ils sont payés. Un troisième étudiant de Supinfo Paris, Matthieu P., les rejoint bientôt comme stagiaire. Le petit nouveau s’étonne du manque de matériel et de documentation. Surtout, on explique aux petites mains que pour développer la « technologie », il faut s’inspirer de ce que font d’autres sociétés. Et vite. Le player (le logiciel installé sur l’ordinateur de l’internaute) est ainsi tiré de Virtual Dub. Ce n’est pas difficile : Virtual Dub est un logiciel libre sous licence GPL (General Public License), son code est donc diffusé gratuitement. Matthieu P. est de plus en plus mal à l’aise. Pourquoi le présente-t-on en rendez-vous comme « spécialiste bases de données, réseaux et super-spécialiste MPEG », alors qu’il découvre tout juste ces domaines ? Pire, il propose de développer un vrai player, mais on le lui interdit. Marc-...ric Gervais finit par s’acharner sur lui. Pendant ce temps, l’équipe s’étoffe, avec une personne chargée des relations avec la clientèle et un responsable du marketing.

1 2 3 4
 
Dans la même rubrique

16/09/2001 • 12h10

Vous avez dit 3 D ?

16/09/2001 • 12h02

La navigation à vue

15/09/2001 • 18h33

320 000 utilisateurs de napster

15/09/2001 • 18h32

Flash intime

15/09/2001 • 18h26

La béchamel de Guillaume
Dossier RFID
Les étiquettes "intelligentes"
Dernières infos

28/11/2003 • 19h29

Quand le déclin de la production pétrole mondiale va-t-il débuter ?

28/11/2003 • 19h19

Les réserves de pétrole sont dangereusement surévaluées, dénonce un groupe d’experts

28/11/2003 • 18h33

La Criirad porte plainte contre la Cogema pour avoir diffusé des infos sur les déchets nucléaires

27/11/2003 • 19h01

Un traité onusien veut obliger les belligérants à nettoyer les "résidus explosifs de guerre"

27/11/2003 • 17h14

La Cnil met les"étiquettes intelligentes" sur sa liste noire

26/11/2003 • 19h06

"The Meatrix", un modèle de dessin animé militant, hilarant et viral

26/11/2003 • 18h54

Un observatoire associatif pour lutter contre les inégalités

26/11/2003 • 18h47

Pour les Etats-Unis, les essais nucléaires ne sont pas encore de l’histoire ancienne

25/11/2003 • 19h13

Les hébergeurs indépendants ne sont toujours pas responsables, pour l’instant

25/11/2003 • 19h04

Les licences Creative Commons bientôt disponibles en français

24/11/2003 • 22h09

EDF refuse d’étudier la résistance de l’EPR à une attaque de type 11-septembre

24/11/2003 • 18h36

La Grèce bannit la biométrie de ses aéroports à un an des Jeux olympiques

24/11/2003 • 18h16

10 000 manifestants réclament la fermeture de la School of Americas

21/11/2003 • 19h36

Deux affaires judiciaires relancent la polémique sur la responsabilité des hébergeurs

21/11/2003 • 19h04

Un anti-raciste poursuivi en justice pour antisémitisme


Contacts |  Haut de page |  Archives
Tous droits réservés | © Transfert.net | Accueil
Logiciels libres |  Confidentialité |  Revue de presse