18 10 2019
Retour a la home
Rubrique Économie
Économie
Rubrique Société
Société
Rubrique Technologies
Technologies
Rubrique Culture
Culture
MOTS CLÉS
 
Tous les mots

DOSSIERS...
 Le projet |  L’équipe |  L’association |  Nos outils  | Actualités |  Sources |  Alertes  
Abonnés : connectez-vous

 
Oubli du mot de passe
TRANSFERT S'ARRETE
Transfert décryptait l'actualité des nouvelles technologies, proposait un fil info quotidien et une série d'outils de veille. Notre agence, refusant toute publicité, dépendait de ses abonnements.
  COPINAGES
Ecoutez Routine.
Protégez-vous.
Chiffre du jour
700 000
dépistages génétiques chaque année en Europe, selon la Commission européenne (...)
Revue de Web
 Lindows harcelé
 Cyberdissidents vietnamiens en appel
 Plus de CO2 = moins d’eau potable
Phrase du jour
"Ce service public que nous assurons a besoin de votre soutien pour perdurer"
L’association Inf’OGM, qui justifie la fin de la gratuité de son bulletin d’information (...)

Dossier
Le nucléaire mis au secret
Dossiers récents
 Racisme en ligne : l’affaire Sos-racaille
 Le fichage des passagers aériens
 La bataille des brevets logiciels
 L’impasse énergétique
 L’hydrogène, une énergie (presque) propre
Tous les dossiers
Spacer
Unes de la semaine

lundi 1er/12 Transfert.net

vendredi 28/11 Économie

jeudi 27/11 Société

mercredi 26/11 Culture

mardi 25/11 Économie

Spacer


1er/08/2001 • 13h23

Les hackers perdent un père

Wau Holland, un des fondateurs du Chaos Computer Club, meurt à 49 ans. Ses funérailles auront lieu dans sa ville natale de Marsburg, grâce à une collecte de fonds sur le Réseau.

Il l’avait compris avant tout le monde : les ordinateurs ne sont pas réservés aux entreprises et à l’armée, ce sont des moyens de communication et d’émancipation politique pour tout un chacun. Wau Holland, de son vrai nom Herwart Holland-Moritz, est mort dimanche 29 juillet, des suites d’une attaque cardiaque, survenue le 27 mai. Sa disparition survient 21 ans après qu’il ait cofondé, en Allemagne, le Chaos Computer Club, aujourd’hui le plus grand collectif de hackers du monde. À 49 ans, il était une sorte de parrain et d’âme du mouvement allemand, dont le porte-parole Andy Müller-Maguhn est le représentant élu de l’Europe au très officiel ICANN. Lors du dernier congrès annuel du CCC, tenu du 27 au 29 décembre dernier à Berlin, il était toujours là, à discuter de tout avec tous. Ce gros et grand bonhomme, un original barbu éternellement en salopette, regardait, alors avec tendresse la jeune génération du CCC, celle qui usine dans les start-ups et n’a pas eu à se battre pour l’accès aux ordinateurs et aux réseaux : "Durant toutes ces années, nous avons appris comment monter des manifestations de hackers. Maintenant, nous avons appris à les organiser de façon élégante", répondait-il à ceux qui lançaient la polémique sur l’hypertrophie du Club et son nouveau penchant festif.

Hacker à l’européenne

Parmi ses nombreux faits d’arme, on compte le "Btx hack", perpétré avec Stefan Wernery, l’autre tête des premières années du CCC : en 1984, quand l’Allemagne installe son réseau minitel, ils détournent 130 000 DM de la caisse d’épargne de Hambourg vers le compte du CCC, qu’ils rendent aussitôt après avoir publié un communiqué sur les failles de sécurité du système. Il continuait aujourd’hui à être membre de ce Club des "Robin des bois du Net", sans responsabilité particulière, donnant toujours l’image du hacker moderne à l’européenne : un état d’esprit de curiosité et d’ouverture, croisant politique, social, culture et technologie, à des années lumière de la révolte adolescente paranoïaque des scripts kiddies américains.

Tu vois cette grosse armoire ?

Observateur poétique et caustique, il trouvait de la beauté et de l’ironie dans des détails frappants. "Tu vois cette grosse armoire ?, demandait-il, hilare, en pointant un cube métallique planté dans un coin du quartier général du CCC Berlin. C’est un VAX, les systèmes informatiques les plus puissants du monde dans les années 80. On pouvait faire des années de taule pour y avoir pénétré. On l’a acheté aux puces une bouchée de pain. C’est pour la déco..." Sur son site, le livre de condoléances virtuel a déjà recueilli plus d’un millier de contributions de toute la communauté, qui a propagé la triste nouvelle dans les mailing-lists alternatives. Les funérailles de Wau Holland auront lieu dans sa ville natale de Marsburg, grâce à une collecte de fonds en cours sur le Réseau. Dans dix jours, Hackers@Large, la grand-messe des hackers européens qui se tiendra en Hollande, lui rendra hommage. "Ne faites quand même pas un truc trop triste", aurait sûrement remarqué Holland, éclatant de son rire aigu.

Hackers @ Large 2001:
http://www.hal2001.org Chaos Computer Club:
https://www.ccc.de Le site de Wau Holland (hommage et condoléances):
http://wauland.de/
 
Dans la même rubrique

28/11/2003 • 18h33

La Criirad porte plainte contre la Cogema pour avoir diffusé des infos sur les déchets nucléaires

27/11/2003 • 17h14

La Cnil met les"étiquettes intelligentes" sur sa liste noire

26/11/2003 • 18h54

Un observatoire associatif pour lutter contre les inégalités

24/11/2003 • 22h09

EDF refuse d’étudier la résistance de l’EPR à une attaque de type 11-septembre

24/11/2003 • 18h36

La Grèce bannit la biométrie de ses aéroports à un an des Jeux olympiques
Dossier RFID
Les étiquettes "intelligentes"
Dernières infos

28/11/2003 • 19h29

Quand le déclin de la production pétrole mondiale va-t-il débuter ?

28/11/2003 • 19h19

Les réserves de pétrole sont dangereusement surévaluées, dénonce un groupe d’experts

27/11/2003 • 19h01

Un traité onusien veut obliger les belligérants à nettoyer les "résidus explosifs de guerre"

26/11/2003 • 19h06

"The Meatrix", un modèle de dessin animé militant, hilarant et viral

26/11/2003 • 18h47

Pour les Etats-Unis, les essais nucléaires ne sont pas encore de l’histoire ancienne

25/11/2003 • 19h13

Les hébergeurs indépendants ne sont toujours pas responsables, pour l’instant

25/11/2003 • 19h04

Les licences Creative Commons bientôt disponibles en français

24/11/2003 • 18h16

10 000 manifestants réclament la fermeture de la School of Americas

21/11/2003 • 19h36

Deux affaires judiciaires relancent la polémique sur la responsabilité des hébergeurs

21/11/2003 • 19h04

Un anti-raciste poursuivi en justice pour antisémitisme

21/11/2003 • 18h48

Le festival Jonctions confronte art, technologies et éthique

20/11/2003 • 19h28

Un fonctionnaire ne peut utiliser sa messagerie professionnelle à des fins religieuses

20/11/2003 • 19h00

Les technologies de surveillance automatisée tiennent salon au Milipol 2003

20/11/2003 • 18h22

Zouhaïr Yahyaoui libre, les cyberdissidents tunisiens restent harcelés par le régime

20/11/2003 • 16h29

Le site parodique Send Them Back milite pour le renvoi de tous les mp3 "volés" à la RIAA


Contacts |  Haut de page |  Archives
Tous droits réservés | © Transfert.net | Accueil
Logiciels libres |  Confidentialité |  Revue de presse