21 11 2018
Retour a la home
Rubrique Économie
Économie
Rubrique Société
Société
Rubrique Technologies
Technologies
Rubrique Culture
Culture
MOTS CLÉS
 
Tous les mots

DOSSIERS...
 Le projet |  L’équipe |  L’association |  Nos outils  | Actualités |  Sources |  Alertes  
Abonnés : connectez-vous

 
Oubli du mot de passe
TRANSFERT S'ARRETE
Transfert décryptait l'actualité des nouvelles technologies, proposait un fil info quotidien et une série d'outils de veille. Notre agence, refusant toute publicité, dépendait de ses abonnements.
  COPINAGES
Ecoutez Routine.
Chiffre du jour
700 000
dépistages génétiques chaque année en Europe, selon la Commission européenne (...)
Revue de Web
 Lindows harcelé
 Cyberdissidents vietnamiens en appel
 Plus de CO2 = moins d’eau potable
Phrase du jour
"Ce service public que nous assurons a besoin de votre soutien pour perdurer"
L’association Inf’OGM, qui justifie la fin de la gratuité de son bulletin d’information (...)

Dossier
Le nucléaire mis au secret
Dossiers récents
 Racisme en ligne : l’affaire Sos-racaille
 Le fichage des passagers aériens
 La bataille des brevets logiciels
 L’impasse énergétique
 L’hydrogène, une énergie (presque) propre
Tous les dossiers
Spacer
Unes de la semaine

lundi 1er/12 Transfert.net

vendredi 28/11 Économie

jeudi 27/11 Société

mercredi 26/11 Culture

mardi 25/11 Économie

Spacer


1er/05/2001 • 23h59

Chine Lanzmann en attente d’un nouveau job

archmag14
La présidente déchue du portail féminin Newsfam retourne à la case télévision.

Tout le monde a écrit ou parlé d’elle. L’année dernière, même la presse américaine faisait des articles sur Chine Lanzmann, alors présidente du portail féminin Newsfam. Une célébrité. Une star. Une razzia médiatique, volontairement orchestrée par cette jeune femme de 33 ans : « Dès le départ, raconte-t-elle, Alexandra [de Waresquiel, cofondatrice de Newsfam, NDLR] et moi avions prévu de nous médiatiser. Ça a marché au-delà de nos espérances, parce que les journalistes avaient besoin de visages pour humaniser Internet, particulièrement de visages féminins. » Bien vu. Mais, aujourd’hui, Chine Lanzmann n’est plus la figure emblématique du site féminin : elle l’a quitté en février dernier.

La médiatisation, elle y est habituée : à 17 ans, elle est invitée « chez Pivot » pour parler de son premier roman (une tradition familiale : elle est la fille de l’écrivain Jacques Lanzmann) ; plus tard, elle présente l’émission Cybercultures sur Canal+. La différence, cette fois-ci, c’est qu’on parle d’elle dans le Wall Street Journal. « J’étais fière, mais ni ma famille ni mes amis ne l’ont lu », rigole-t-elle. Il faut dire que ses amis n’ont pas le profil type d’un lecteur du Wall Street Journal : « Presque tous mes copains sont dans le microcosme d’Internet ou de la télévision. » C’est d’ailleurs l’un d’entre eux, Jean-David Blanc (le fondateur d’AlloCiné), qui lui souffle, en mars 1999, l’idée d’un site portail pour les femmes. Tout s’enchaîne alors très vite : démission de chez Canal+, rédaction du business plan, levée de fonds, en octobre 1999, de 20 millions de francs auprès d’Apax Partners facilement réalisée ; enfin, l’ouverture du site, initialement baptisé desfemmes.com, en novembre 1999. « À l’époque, le problème n’était pas de trouver des financements, mais les personnes capables de construire un site », se souvient-elle. L’équipe passe de 5 à 35 personnes en trois mois. Et change de nom : desfemmes.com devient Newsfam, officiellement pour avoir une consonnance internationale. Peut-être, plus simplement, parce que les ...ditions des femmes avaient certains droits sur le nom… N’empêche : la société a la cote dans la presse et les rencontres s’enchaînent. Même Chirac s’arrêtera dans ses locaux, le temps d’y lire son horoscope sur le site, lors de sa visite de l’immeuble de Republic Alley, où crèche la start-up. « C’était formidable, le lendemain nous étions dans tous les quotidiens », raconte-t-elle, pas dupe pourtant d’une opération de communication à double sens.

Chine fumé uniquement

Ensuite, la mécanique se dérègle. Newsfam ne parvient pas à combler son retard sur le concurrent aufeminin.com, des doutes naissent sur le business model et les dirigeantes de la start-up s’aperçoivent qu’elles ne boucleront pas de second tour de financement aussi facilement que prévu. « On a mis deux mois pour s’en rendre compte car, même dans une start-up, il y a de l’inertie », explique Chine Lanzmann. Les critiques pleuvent, sévères, sur la qualité du contenu et le management. « C’est parfois dur à vivre, mais peut-être avions-nous un peu trop frimé avant », avance-t-elle. La pression s’accentue. « Le rythme de travail effréné, j’y étais habituée, ça fait 15 ans que je suis “workaholic” », pondère-t-elle. Mais gérer de front la création du site, la structuration de la société et la pression des investisseurs est moins évident. Finalement, Newsfam, au bord de la cessation de paiement, réalise une augmentation de capital de six millions de francs en janvier 2001.

Pour Chine Lanzmann l’aventure s’arrête là. On murmure que son départ se serait mal passé, et qu’il aurait été exigé par les investisseurs. Elle s’en défend : « J’ai choisi de partir, pour me lancer dans de nouveaux projets. J’ai besoin de créer. » Quand elle regarde en arrière, elle dit ne pas nourrir de regrets. « Certes, ça ne correspond pas à mon rêve initial de révolutionner la vie des femmes, mais nous avons tout de même créé le numéro deux des sites féminins », estime-t-elle. Et puis, avoir appartenu à ce qu’elle considère comme un petit groupe de défricheurs d’un nouveau Far West la rend fière. « Nous avions entre 25 et 40 ans, ne trouvions pas notre place dans les grandes entreprises, et nous nous en sommes donc créé une, dans un territoire vierge », s’enflamme-t-elle.

Aujourd’hui, elle en profite pour décompresser. « Je vois plus mes amis, je flâne dans Paris. Tiens, là, je sors de chez le coiffeur », raconte-t-elle en savourant son thé (pas n’importe lequel : du Chine fumé). Parallèlement, elle planche sur des projets dans la télévision interactive, qu’elle ne souhaite pas dévoiler pour l’instant. La création, traduire des idées en projet, puis les réaliser, ça la branche. Mais elle ne prévoit pas de reprendre les rênes d’une start-up. Elle a déjà donné.

Dossier : Que sont devenues les stars des start-ups ?

Oriane Garcia, elle habille son chien en Vuitton

Gilles Ghesquière est en vacances

Jean-David Blanc La dernière séance ?

Michel Meyer s’embourgeoise chez Lycos

Nicolas Gaume, malheureux au jeu

Laurent Edel ex-Président de la Republic

Jérémie Berrebi, le gamin aux 10 000 cartes de visite

Joël Palix, Y a-t-il une vie après Clust ?

Fabrice Grinda Consultant, faute de mieux

 
Dans la même rubrique

16/09/2001 • 12h10

Vous avez dit 3 D ?

16/09/2001 • 12h02

La navigation à vue

15/09/2001 • 18h33

320 000 utilisateurs de napster

15/09/2001 • 18h32

Flash intime

15/09/2001 • 18h26

La béchamel de Guillaume
Dossier RFID
Les étiquettes "intelligentes"
Dernières infos

28/11/2003 • 19h29

Quand le déclin de la production pétrole mondiale va-t-il débuter ?

28/11/2003 • 19h19

Les réserves de pétrole sont dangereusement surévaluées, dénonce un groupe d’experts

28/11/2003 • 18h33

La Criirad porte plainte contre la Cogema pour avoir diffusé des infos sur les déchets nucléaires

27/11/2003 • 19h01

Un traité onusien veut obliger les belligérants à nettoyer les "résidus explosifs de guerre"

27/11/2003 • 17h14

La Cnil met les"étiquettes intelligentes" sur sa liste noire

26/11/2003 • 19h06

"The Meatrix", un modèle de dessin animé militant, hilarant et viral

26/11/2003 • 18h54

Un observatoire associatif pour lutter contre les inégalités

26/11/2003 • 18h47

Pour les Etats-Unis, les essais nucléaires ne sont pas encore de l’histoire ancienne

25/11/2003 • 19h13

Les hébergeurs indépendants ne sont toujours pas responsables, pour l’instant

25/11/2003 • 19h04

Les licences Creative Commons bientôt disponibles en français

24/11/2003 • 22h09

EDF refuse d’étudier la résistance de l’EPR à une attaque de type 11-septembre

24/11/2003 • 18h36

La Grèce bannit la biométrie de ses aéroports à un an des Jeux olympiques

24/11/2003 • 18h16

10 000 manifestants réclament la fermeture de la School of Americas

21/11/2003 • 19h36

Deux affaires judiciaires relancent la polémique sur la responsabilité des hébergeurs

21/11/2003 • 19h04

Un anti-raciste poursuivi en justice pour antisémitisme


Contacts |  Haut de page |  Archives
Tous droits réservés | © Transfert.net | Accueil
Logiciels libres |  Confidentialité |  Revue de presse