19 10 2019
Retour a la home
Rubrique Économie
Économie
Rubrique Société
Société
Rubrique Technologies
Technologies
Rubrique Culture
Culture
MOTS CLÉS
 
Tous les mots

DOSSIERS...
 Le projet |  L’équipe |  L’association |  Nos outils  | Actualités |  Sources |  Alertes  
Abonnés : connectez-vous

 
Oubli du mot de passe
TRANSFERT S'ARRETE
Transfert décryptait l'actualité des nouvelles technologies, proposait un fil info quotidien et une série d'outils de veille. Notre agence, refusant toute publicité, dépendait de ses abonnements.
  COPINAGES
Ecoutez Routine.
Protégez-vous.
Chiffre du jour
700 000
dépistages génétiques chaque année en Europe, selon la Commission européenne (...)
Revue de Web
 Lindows harcelé
 Cyberdissidents vietnamiens en appel
 Plus de CO2 = moins d’eau potable
Phrase du jour
"Ce service public que nous assurons a besoin de votre soutien pour perdurer"
L’association Inf’OGM, qui justifie la fin de la gratuité de son bulletin d’information (...)

Dossier
Le nucléaire mis au secret
Dossiers récents
 Racisme en ligne : l’affaire Sos-racaille
 Le fichage des passagers aériens
 La bataille des brevets logiciels
 L’impasse énergétique
 L’hydrogène, une énergie (presque) propre
Tous les dossiers
Spacer
Unes de la semaine

lundi 1er/12 Transfert.net

vendredi 28/11 Économie

jeudi 27/11 Société

mercredi 26/11 Culture

mardi 25/11 Économie

Spacer


1er/04/2001 • 23h59

« Le Net est l’arme absolue des des narcotrafiquants »

archmag13
Le journaliste Jean-François Boyer vit depuis 1988 en Amérique latine et vient de publier La guerre perdue contre la drogue.

Quelles sont les technologies les plus utilisées par les trafiquants de drogue latino-américains ?

Les « narcos » ont l’habitude d’utiliser deux outils. Les téléphones portables cryptés d’abord, qui font partie de leur panoplie. Certains montent même des « opérations spéciales » aux ...tats-Unis, pour se procurer des modèles « sûrs » et ils en changent souvent. Plus original, ils placent des balises GPS dans les sacs de cocaïne qu’ils larguent, par avion, près des côtes des Caraïbes ou d’Amérique centrale ou au large de l’Europe. Les vedettes qui sont chargées de récupérer la cargaison sont, elles, équipées de localisateurs, afin de ne pas perdre de temps. Le tour est vite joué.

Ces nouveautés technologiques coûtent cher. A-t-on une idée de l’argent que les « narcos » dépensent pour s’équiper des derniers gadgets ?

Personne ne peut donner de chiffres précis. Tout ce que l’on sait, c’est que le budget téléphonique des « narcos » est illimité ! D’autre part, dans le cas des balises GPS, le rapport coût-investissement est très faible comparé aux bénéfices qu’ils en tirent. Le kilo de cocaïne se vend aujourd’hui à près de 25 000 dollars. Ils ont de quoi acheter des milliers de GPS… L’une des saisies les plus importantes de ces dernières années concernait une tonne de cocaïne, larguée depuis un avion militaire non identifié, au large de Panamá. Les policiers ont découvert un dispositif avec 952 balises, sans compter les localisateurs placés sur les bateaux. Cela représentait une vraie fortune.

Et Internet ?

C’est l’arme absolue des « narcos ». Avec Internet, ils démontrent leur remarquable capacité d’adaptation au monde moderne. Leurs mails sont cryptés avec PGP, certains utilisent aussi la stéganographie [dissimulation d’infos écrites dans une image]. De véritables trafics internationaux sont organisés via le Net. Fin 1999, par exemple, la DEA [Drug Enforcement Agency, agence américaine de lutte contre les stupéfiants, NDLR] a démantelé un réseau qui disposait d’une base internet à Miami. Dans un petit appartement, deux hommes travaillaient 24 heures sur 24. Ils communiquaient avec leurs complices via des chat rooms. Il est impossible techniquement de remonter toute la filière. D’ailleurs, aucun service anti-drogue au monde ne disposent des moyens humains et matériels pour traquer les « narcos » sur la Toile.

Propos recueillis par Marc Fernandez La guerre perdue contre la drogue, de Jean-François Boyer, éditions La Découverte, 349 pages, 130 francs, janvier 2001

 
Dans la même rubrique

16/09/2001 • 12h10

Vous avez dit 3 D ?

16/09/2001 • 12h02

La navigation à vue

15/09/2001 • 18h33

320 000 utilisateurs de napster

15/09/2001 • 18h32

Flash intime

15/09/2001 • 18h26

La béchamel de Guillaume
Dossier RFID
Les étiquettes "intelligentes"
Dernières infos

28/11/2003 • 19h29

Quand le déclin de la production pétrole mondiale va-t-il débuter ?

28/11/2003 • 19h19

Les réserves de pétrole sont dangereusement surévaluées, dénonce un groupe d’experts

28/11/2003 • 18h33

La Criirad porte plainte contre la Cogema pour avoir diffusé des infos sur les déchets nucléaires

27/11/2003 • 19h01

Un traité onusien veut obliger les belligérants à nettoyer les "résidus explosifs de guerre"

27/11/2003 • 17h14

La Cnil met les"étiquettes intelligentes" sur sa liste noire

26/11/2003 • 19h06

"The Meatrix", un modèle de dessin animé militant, hilarant et viral

26/11/2003 • 18h54

Un observatoire associatif pour lutter contre les inégalités

26/11/2003 • 18h47

Pour les Etats-Unis, les essais nucléaires ne sont pas encore de l’histoire ancienne

25/11/2003 • 19h13

Les hébergeurs indépendants ne sont toujours pas responsables, pour l’instant

25/11/2003 • 19h04

Les licences Creative Commons bientôt disponibles en français

24/11/2003 • 22h09

EDF refuse d’étudier la résistance de l’EPR à une attaque de type 11-septembre

24/11/2003 • 18h36

La Grèce bannit la biométrie de ses aéroports à un an des Jeux olympiques

24/11/2003 • 18h16

10 000 manifestants réclament la fermeture de la School of Americas

21/11/2003 • 19h36

Deux affaires judiciaires relancent la polémique sur la responsabilité des hébergeurs

21/11/2003 • 19h04

Un anti-raciste poursuivi en justice pour antisémitisme


Contacts |  Haut de page |  Archives
Tous droits réservés | © Transfert.net | Accueil
Logiciels libres |  Confidentialité |  Revue de presse