22 10 2019
Retour a la home
Rubrique Économie
Économie
Rubrique Société
Société
Rubrique Technologies
Technologies
Rubrique Culture
Culture
MOTS CLÉS
 
Tous les mots

DOSSIERS...
 Le projet |  L’équipe |  L’association |  Nos outils  | Actualités |  Sources |  Alertes  
Abonnés : connectez-vous

 
Oubli du mot de passe
TRANSFERT S'ARRETE
Transfert décryptait l'actualité des nouvelles technologies, proposait un fil info quotidien et une série d'outils de veille. Notre agence, refusant toute publicité, dépendait de ses abonnements.
  COPINAGES
Ecoutez Routine.
Protégez-vous.
Chiffre du jour
700 000
dépistages génétiques chaque année en Europe, selon la Commission européenne (...)
Revue de Web
 Lindows harcelé
 Cyberdissidents vietnamiens en appel
 Plus de CO2 = moins d’eau potable
Phrase du jour
"Ce service public que nous assurons a besoin de votre soutien pour perdurer"
L’association Inf’OGM, qui justifie la fin de la gratuité de son bulletin d’information (...)

Dossier
Le nucléaire mis au secret
Dossiers récents
 Racisme en ligne : l’affaire Sos-racaille
 Le fichage des passagers aériens
 La bataille des brevets logiciels
 L’impasse énergétique
 L’hydrogène, une énergie (presque) propre
Tous les dossiers
Spacer
Unes de la semaine

lundi 1er/12 Transfert.net

vendredi 28/11 Économie

jeudi 27/11 Société

mercredi 26/11 Culture

mardi 25/11 Économie

Spacer


10/04/2001 • 17h00

Les supporters allemands de football contre-attaquent

Deux sites se sont fait l’écho du malaise des supporters face à l’emprise de l’argent des télés sur le football. En deux mois, la contestation a pris une telle ampleur que les dirigeants du football allemand se sont vus forcés de négocier.

Les stades de football allemands n’avaient jamais vu ça. Le dernier week-end de mars, des milliers de fans venus assister aux rencontres entre les clubs de la Bundesliga (1ère division), agitaient frénétiquement des petits panneaux avec pour seule inscription : "15:30". À Hambourg, les supporters étaient tout de même un peu plus explicites : "Samedi, 15:30 - Je chie sur l’argent des télévisions", affirmait le message fleuri d’une banderole fixée sur les gradins.

La contestation a germé en janvier dernier sur un des forums de stadionwelt.de, le premier site allemand pour supporters. "Un jour, un fan a exprimé son ras-le-bol de voir le football soumis aux dictats des horaires des retransmissions télévisées qui rendent la vie difficile aux supporters. La discussion a pris de l’ampleur et j’ai décidé de créer le site pro1530, exclusivement consacré à cette question", explique Matthias Krämer, patron de Stadionwelt, lui-même supporter assidu du FC Cologne. La grogne des supporters allemands s’explique simplement. Entre la Ligue des champions, la Coupe de l’UEFA et le championnat national, de plus en plus de rencontres se disputent chaque semaine. Pour mieux les répartir en fonction des créneaux télévisés, le nombre des rencontres a été renforcé le samedi soir et le dimanche après-midi. Résultat, ce qui est idéal pour le téléspectateur s’est vite révélé invivable pour le véritable fan. Comment faire pour concilier vie de famille et passion sportive quand votre équipe joue le samedi soir ou le dimanche après-midi à 700 km de chez vous ? Et comment organiser un service d’autocars ou affréter un train quand les rencontres, dépendantes des diffusions TV, sont annoncées de plus en plus tard. L’initiative pro1530 demande donc un retour aux matches du samedi après-midi, l’horaire traditionnel de la Bundesliga.

Table ronde, ballon ronds...

La création du site pro1530 n’est pas passée inaperçue. Très vite, les clubs de fans ont signalé leur intérêt pour une action concertée. Déclenchée via le Net, l’action pro1530 a ainsi été relayée localement par les associations de supporters, qui ont également financés les T-shirts et panonceaux de la campagne. En février et mars, les actions isolées se sont multipliées dans les stades. Fin mars, la contestation avait acquis une dimension nationale. "Les fans de foot ne font que se bagarrer. Ils savent aussi discuter et s’organiser. Jamais je n’ai vu les supporters allemands aussi unis", précise Matthias Krämer. Un temps mis en doute par certains dirigeants du football, la légitimité du mouvement est désormais reconnue. Selon un sondage commandé par Kicker, le principal journal allemand de football, près de 18 % des supporters soutiennent activement le mouvement. Et grâce à la pression croissante de l’opinion publique, pro1530 a réussi le tour de force de convoquer les principaux acteurs du football allemand autour d’une table ronde.

Programmée pour la deuxième semaine de mai, la discussion réunira les représentants du mouvement, les dirigeants de la ligue de football (DFB) ainsi que des émissaires du groupe audiovisuel Kirch qui, avec 2,5 milliards de francs versés par saison, détient les droits de rediffusion du championnat jusqu’en 2004. "Je ne sais pas si nous arriverons à nos fins dès la première rencontre. Mais nous avons réussi à nous mobiliser, à lancer un débat et à sensibiliser l’opinion publique. Je crois que nous avons amorcé un processus qui portera ses fruits dans les deux ou trois années à venir", estime Matthias Krämer. Pour les initiateurs du mouvement, il n’est pas question de créer un syndicat de supporters. En revanche, grâce à Internet, un réseau de solidarité mobilisable à tout moment est né. Et celui-ci n’en est qu’à ses débuts. En effet, les membres de pro1530 ont décidé d’intensifier les contacts avec leurs collègues anglais, autrichiens, suisses, italiens et français. Supporters de tous les pays, unissez-vous !

 
Dans la même rubrique

28/11/2003 • 18h33

La Criirad porte plainte contre la Cogema pour avoir diffusé des infos sur les déchets nucléaires

27/11/2003 • 17h14

La Cnil met les"étiquettes intelligentes" sur sa liste noire

26/11/2003 • 18h54

Un observatoire associatif pour lutter contre les inégalités

24/11/2003 • 22h09

EDF refuse d’étudier la résistance de l’EPR à une attaque de type 11-septembre

24/11/2003 • 18h36

La Grèce bannit la biométrie de ses aéroports à un an des Jeux olympiques
Dossier RFID
Les étiquettes "intelligentes"
Dernières infos

28/11/2003 • 19h29

Quand le déclin de la production pétrole mondiale va-t-il débuter ?

28/11/2003 • 19h19

Les réserves de pétrole sont dangereusement surévaluées, dénonce un groupe d’experts

27/11/2003 • 19h01

Un traité onusien veut obliger les belligérants à nettoyer les "résidus explosifs de guerre"

26/11/2003 • 19h06

"The Meatrix", un modèle de dessin animé militant, hilarant et viral

26/11/2003 • 18h47

Pour les Etats-Unis, les essais nucléaires ne sont pas encore de l’histoire ancienne

25/11/2003 • 19h13

Les hébergeurs indépendants ne sont toujours pas responsables, pour l’instant

25/11/2003 • 19h04

Les licences Creative Commons bientôt disponibles en français

24/11/2003 • 18h16

10 000 manifestants réclament la fermeture de la School of Americas

21/11/2003 • 19h36

Deux affaires judiciaires relancent la polémique sur la responsabilité des hébergeurs

21/11/2003 • 19h04

Un anti-raciste poursuivi en justice pour antisémitisme

21/11/2003 • 18h48

Le festival Jonctions confronte art, technologies et éthique

20/11/2003 • 19h28

Un fonctionnaire ne peut utiliser sa messagerie professionnelle à des fins religieuses

20/11/2003 • 19h00

Les technologies de surveillance automatisée tiennent salon au Milipol 2003

20/11/2003 • 18h22

Zouhaïr Yahyaoui libre, les cyberdissidents tunisiens restent harcelés par le régime

20/11/2003 • 16h29

Le site parodique Send Them Back milite pour le renvoi de tous les mp3 "volés" à la RIAA


Contacts |  Haut de page |  Archives
Tous droits réservés | © Transfert.net | Accueil
Logiciels libres |  Confidentialité |  Revue de presse