20 11 2019
Retour a la home
Rubrique Économie
Économie
Rubrique Société
Société
Rubrique Technologies
Technologies
Rubrique Culture
Culture
MOTS CLÉS
 
Tous les mots

DOSSIERS...
 Le projet |  L’équipe |  L’association |  Nos outils  | Actualités |  Sources |  Alertes  
Abonnés : connectez-vous

 
Oubli du mot de passe
TRANSFERT S'ARRETE
Transfert décryptait l'actualité des nouvelles technologies, proposait un fil info quotidien et une série d'outils de veille. Notre agence, refusant toute publicité, dépendait de ses abonnements.
  COPINAGES
Ecoutez Routine.
Protégez-vous.
Chiffre du jour
700 000
dépistages génétiques chaque année en Europe, selon la Commission européenne (...)
Revue de Web
 Lindows harcelé
 Cyberdissidents vietnamiens en appel
 Plus de CO2 = moins d’eau potable
Phrase du jour
"Ce service public que nous assurons a besoin de votre soutien pour perdurer"
L’association Inf’OGM, qui justifie la fin de la gratuité de son bulletin d’information (...)

Dossier
Le nucléaire mis au secret
Dossiers récents
 Racisme en ligne : l’affaire Sos-racaille
 Le fichage des passagers aériens
 La bataille des brevets logiciels
 L’impasse énergétique
 L’hydrogène, une énergie (presque) propre
Tous les dossiers
Spacer
Unes de la semaine

lundi 1er/12 Transfert.net

vendredi 28/11 Économie

jeudi 27/11 Société

mercredi 26/11 Culture

mardi 25/11 Économie

Spacer


13/03/2001 • 16h35

Technip censure son intranet syndical

La direction d’une grande entreprise a notamment désactivé tous les liens mis en place sur l’espace syndical virtuel.

Chez Technip, une firme internationale d’ingénierie, les syndicats représentés - l’Ugict-CGT, la CFDT et la CGC - ont troqué depuis peu leurs bons vieux panneaux d’affichage contre un espace virtuel hébergé sur le serveur de l’entreprise. Quinze jours à peine que les délégués disposent de leur intranet, et voilà que, déjà, la direction s’en mêle à grands coups de censure informatique. Après une intervention sur les fichiers du site, le 8 mars tous les liens de l’intranet syndical ont en effet été désactivés par la direction. "Le 27 février, la direction des ressources humaines nous avait envoyé une lettre pour nous demander de retirer ces liens au prétexte qu’ils étaient interdits. Comme nous avons refusé, ils ont fait intervenir le service technique directement sur le site, à notre insu", raconte Yann le Vot, un des représentants syndicaux du comité d’entreprise et webmaster du site.

Le lien ne marche plus

Les liens en question - au nombre de 30 et non pas de 150 comme l’affirme la direction - n’ont apparemment pas de quoi gêner l’entreprise. Ils renvoient sur des sites pratiques et associatifs comme ceux de la CGT, de l’OIT (Organisation international du travail), d’Attac, de Globenet, etc. Les motivations de la direction restent vagues. Pour Anne Decressac, la responsable des ressources humaines : "Ces liens permettent de communiquer avec des sites extérieurs, ce qui n’est pas autorisé." L’argument est loin de convaincre les organisations syndicales qui jugent cette censure complètement illégale. En effet, si l’accord sur l’exercice du droit syndical, signé le 5 octobre 2000 par l’entreprise, prévoyait la création d’un Intranet, il ne précisait rien sur l’existence de liens hypertextes. Une note précise, quand même, que "le site est exclusivement destiné à l’affichage d’informations syndicales". Les liens ne seraient donc pas considérés comme des informations liées au cadre de travail des salariés ? Yann le Vot, le syndicaliste, en doute : "Ce qui dérange l’entreprise c’est surtout que l’intranet puisse servir de portail d’information et pousse les employés à surfer sur des sites pendant leurs heures de travail. Ce qui est totalement absurde, puisque notre sélection de sites peut au contraire leur permettre de gagner du temps." Sur les 1 700 salariés de Technip France, les trois quarts disposent d’une connexion Internet et utilisent le Web quotidiennement depuis un an. "La présence de l’intranet n’est qu’un outil de plus", comme le rappelle le webmaster.

Le bâillon facile

L’entreprise n’essaierait-elle pas plutôt de contrôler l’information circulant sur l’intranet ? D’autant plus si celle-ci répond à des besoins longtemps revendiqués par les salariés ? Comme celui d’être informé sur la situation politique et économique des pays où ils sont amenés à effectuer des missions temporaires (un des liens désactivés renvoyait, par exemple, sur les fiches pays du ministère des Affaires étrangères). "L’entreprise compte beaucoup de filiales en Europe et en Afrique. Or, on n’a jamais obtenu que la direction nous laisse, par exemple, avoir des contacts avec les expatriés", explique Yann Le Vot. Alors, quand les syndicats court-circuitent l’entreprise, rien ne va plus.

Pas du tout disposés à baisser les bras, les syndicalistes de la CGT, l’organisation la plus représentée de la firme, envisagent déjà de remettre les liens en ligne. "De toute façon, l’entreprise ne dispose pas d’un droit de contrôle sur le contenu de l’affichage et des publications syndicales. La direction n’a pas le droit d’arracher les tracts des murs alors pourquoi le faire sur le site ?", rappelle Yann le Vot. Mais voilà, quand la censure est facilitée par la technique, la tentation de bâillonner la communication syndicale se fait plus grande. "Surtout que depuis que l’Intranet existe, tous les panneaux syndicaux ont disparu. Il ne reste plus que celui de la direction", ironise le webmaster.


Lettre d'avertissement envoyée par la direction au syndicat
DR

 
Dans la même rubrique

28/11/2003 • 18h33

La Criirad porte plainte contre la Cogema pour avoir diffusé des infos sur les déchets nucléaires

27/11/2003 • 17h14

La Cnil met les"étiquettes intelligentes" sur sa liste noire

26/11/2003 • 18h54

Un observatoire associatif pour lutter contre les inégalités

24/11/2003 • 22h09

EDF refuse d’étudier la résistance de l’EPR à une attaque de type 11-septembre

24/11/2003 • 18h36

La Grèce bannit la biométrie de ses aéroports à un an des Jeux olympiques
Dossier RFID
Les étiquettes "intelligentes"
Dernières infos

28/11/2003 • 19h29

Quand le déclin de la production pétrole mondiale va-t-il débuter ?

28/11/2003 • 19h19

Les réserves de pétrole sont dangereusement surévaluées, dénonce un groupe d’experts

27/11/2003 • 19h01

Un traité onusien veut obliger les belligérants à nettoyer les "résidus explosifs de guerre"

26/11/2003 • 19h06

"The Meatrix", un modèle de dessin animé militant, hilarant et viral

26/11/2003 • 18h47

Pour les Etats-Unis, les essais nucléaires ne sont pas encore de l’histoire ancienne

25/11/2003 • 19h13

Les hébergeurs indépendants ne sont toujours pas responsables, pour l’instant

25/11/2003 • 19h04

Les licences Creative Commons bientôt disponibles en français

24/11/2003 • 18h16

10 000 manifestants réclament la fermeture de la School of Americas

21/11/2003 • 19h36

Deux affaires judiciaires relancent la polémique sur la responsabilité des hébergeurs

21/11/2003 • 19h04

Un anti-raciste poursuivi en justice pour antisémitisme

21/11/2003 • 18h48

Le festival Jonctions confronte art, technologies et éthique

20/11/2003 • 19h28

Un fonctionnaire ne peut utiliser sa messagerie professionnelle à des fins religieuses

20/11/2003 • 19h00

Les technologies de surveillance automatisée tiennent salon au Milipol 2003

20/11/2003 • 18h22

Zouhaïr Yahyaoui libre, les cyberdissidents tunisiens restent harcelés par le régime

20/11/2003 • 16h29

Le site parodique Send Them Back milite pour le renvoi de tous les mp3 "volés" à la RIAA


Contacts |  Haut de page |  Archives
Tous droits réservés | © Transfert.net | Accueil
Logiciels libres |  Confidentialité |  Revue de presse