20 11 2019
Retour a la home
Rubrique Économie
Économie
Rubrique Société
Société
Rubrique Technologies
Technologies
Rubrique Culture
Culture
MOTS CLÉS
 
Tous les mots

DOSSIERS...
 Le projet |  L’équipe |  L’association |  Nos outils  | Actualités |  Sources |  Alertes  
Abonnés : connectez-vous

 
Oubli du mot de passe
TRANSFERT S'ARRETE
Transfert décryptait l'actualité des nouvelles technologies, proposait un fil info quotidien et une série d'outils de veille. Notre agence, refusant toute publicité, dépendait de ses abonnements.
  COPINAGES
Ecoutez Routine.
Protégez-vous.
Chiffre du jour
700 000
dépistages génétiques chaque année en Europe, selon la Commission européenne (...)
Revue de Web
 Lindows harcelé
 Cyberdissidents vietnamiens en appel
 Plus de CO2 = moins d’eau potable
Phrase du jour
"Ce service public que nous assurons a besoin de votre soutien pour perdurer"
L’association Inf’OGM, qui justifie la fin de la gratuité de son bulletin d’information (...)

Dossier
Le nucléaire mis au secret
Dossiers récents
 Racisme en ligne : l’affaire Sos-racaille
 Le fichage des passagers aériens
 La bataille des brevets logiciels
 L’impasse énergétique
 L’hydrogène, une énergie (presque) propre
Tous les dossiers
Spacer
Unes de la semaine

lundi 1er/12 Transfert.net

vendredi 28/11 Économie

jeudi 27/11 Société

mercredi 26/11 Culture

mardi 25/11 Économie

Spacer


22/01/2001 • 18h44

Exclusif : le format vidéo qui peut révolutionner Internet

Une start-up française a mis au point un format de compression-diffusion d’image et son de qualité exceptionnelle, et en bas débit. " i2bp " - c’est son nom - apporte pour la première fois la vidéo sur l’ordinateur ou le téléphone portable de M.Toutlemonde. La start-up est déjà en contact avec des géants mondiaux de l’informatique et de la communication. Transfert raconte.


DR
Article lié
Compression vidéo magique

La technologie de compression audio et vidéo d’i2bp ne souffre en apparence d’aucun défaut. Il est où le piège ?

> C’est peut-être une première mondiale. C’est incontestablement un retournement majeur dans la courte mais déjà riche histoire de l’Internet et des nouvelles technologies. Une start-up française vient de mettre au point un format exceptionnel de compression-diffusion de vidéo ET de son en ligne. Exceptionnel par la qualité tout d’abord. Les images - 25 par seconde et plein écran - que Transfert a pu voir dépassent la qualité VHS et approchent la qualité numérique, le tout accompagné d’un son irréprochable. Habitué à la vidéo-saccadée-avec-son-qui-crachote sur timbre poste, si répandue sur le Net, on ne peut qu’être incrédule en découvrant les performances de i2bp. Et pourtant, ça ne s’arrête pas là. On découvre ainsi que les fichiers au format i2bp peuvent être diffusés à bas débit (qualité proche VHS). Inutile, pour accéder à la vidéo, de changer les bons vieux modems 28 ou 56 k pour l’ADSL ou le câble. Selon les spécifications fournies par ses créateurs, i2bp nécessite une bande passante de 2 kilo-octets par seconde. Du jamais vu. "Et quand vous avez gagné la bataille du bas débit, vous êtes dans des conditions plus confortables pour gagner celle du moyen et du haut débit", confie Marc-Eric Gervais, l’iconoclaste créateur de i2bp.

De l’Internet bas-débit à l’UMTS


Walter Bouvais
Cerise sur le gâteau, i2bp ne nécessite aucun téléchargement (ni player, ni fichier). Pas besoin d’être thésard en informatique pour l’utiliser : l’internaute se contente de cliquer sur l’icône de sa vidéo favorite. Moins d’une demi-seconde plus tard, celle-ci est diffusée en plein écran. "Diffusée" : le terme a son importance. I2bp est une technologie de diffusion en ligne qui ne permet pas de télécharger la séquence vidéo. Enfin i2bp est adaptable à tous les supports, de l’Internet bas débit à l’UMTS en passant par les assistants personnels (PDA), le GPRS et le câble. "C’est une bombe que nous avons là", lâche, carrément, Jean-Yves Charron, le président de i2bp et de l’Atelier de l’innovation, l’incubateur parisien qui abrite la start-up. Jean-Yves Charron et Marc-Eric Gervais - l’initiateur et responsable du projet "Web.fr", rebaptisé i2bp - trépignent d’impatience. Selon eux, le marché attend i2bp sans s’y attendre. De fait, les patrons des grands groupes rêvent probablement, d’une technologie aussi performante.

À vendre au plus offrant

Or, précisément, i2bp est à vendre. Jean-Yves Charron nous a assuré avoir déjà rencontré les représentants de gros industriels des nouvelles technologies et de la communication. Certains contacts sont déjà très avancés et d’autres rendez-vous auront lieu dans les tous prochains jours, assure-t-il. L’enjeu - de taille - pour l’Atelier de l’innovation, c’est d’imposer i2bp comme nouveau standard. "Il faut savoir que des entreprises comme Microsoft ou Intel ont toujours investi dans ce genre de technologies innovantes", rappelle Olivier Beauvillain, analyste média chez Jupiter Research. L’opportunité, pour un grand groupe de communication, c’est de donner corps à des promesses technologiques et commerciales jusqu’ici rarement tenues, le flop du Wap en est le dernier exemple. "Prétendre aujourd’hui, comme le font certaines publicités, que l’on peut voir un concert de Johnny sur son téléphone portable est un mensonge. Mais i2bp réalise cette promesse", jure Jean-Yves Charron. Et si i2bp tient ses promesses, l’Internet s’apprête à vivre une nouvelle ère, celle de la vraie vidéo en ligne.

La nouvelle vie du marché du divertissement

La force de la technologie i2bp c’est en effet de pouvoir diffuser de la vidéo et du son en bas débit, donc sur un parc informatique déjà existant. Un nombre considérable d’activités pourront se sentir concernées par l’invention. On peut citer, entre autres, le marché de la formation en ligne (le e-learning), ceux de la visioconférence et de la "vidéophonie" (téléphone et image en ligne). Enfin, bien sûr, le marché du divertissement. AOL, Vivendi Universal ou Viacom - entre autres - ne peuvent que rêver d’une technologie du type i2bp. Pouvoir diffuser à bas débit des images et du son marque ainsi le coup d’envoi de la "vidéo à la demande", suspendue, jusqu’alors, à l’expansion du haut débit. Or, ce qui fait la force de i2bp, c’est que le haut débit ne sera pas démocratisé avant longtemps. "Nous sommes prudents en matière de vidéo en ligne et pensons que le déploiement du haut-débit se fait bien plus lentement qu’annoncé, rappelle ainsi Olivier Beauvillain, analyste médias chez Jupiter Research. Selon nos estimations, un tiers seulement des foyers américains en seront équipés en 2005." Enfin, outre la révolution de la diffusion à bas débit, l’absence de téléchargement constitue une aubaine pour les multinationales, trop heureuses d’apprendre qu’avec i2bp le piratage des œuvres visionnées ou écoutées devient impossible.

Le site de l’atelier de l’innovation:
http://www.atelier-innovation.com
 
Dans la même rubrique

28/11/2003 • 19h29

Quand le déclin de la production pétrole mondiale va-t-il débuter ?

28/11/2003 • 19h19

Les réserves de pétrole sont dangereusement surévaluées, dénonce un groupe d’experts

25/11/2003 • 19h13

Les hébergeurs indépendants ne sont toujours pas responsables, pour l’instant

25/11/2003 • 19h04

Les licences Creative Commons bientôt disponibles en français

21/11/2003 • 19h36

Deux affaires judiciaires relancent la polémique sur la responsabilité des hébergeurs
Dossier RFID
Les étiquettes "intelligentes"
Dernières infos

28/11/2003 • 18h33

La Criirad porte plainte contre la Cogema pour avoir diffusé des infos sur les déchets nucléaires

27/11/2003 • 19h01

Un traité onusien veut obliger les belligérants à nettoyer les "résidus explosifs de guerre"

27/11/2003 • 17h14

La Cnil met les"étiquettes intelligentes" sur sa liste noire

26/11/2003 • 19h06

"The Meatrix", un modèle de dessin animé militant, hilarant et viral

26/11/2003 • 18h54

Un observatoire associatif pour lutter contre les inégalités

26/11/2003 • 18h47

Pour les Etats-Unis, les essais nucléaires ne sont pas encore de l’histoire ancienne

24/11/2003 • 22h09

EDF refuse d’étudier la résistance de l’EPR à une attaque de type 11-septembre

24/11/2003 • 18h36

La Grèce bannit la biométrie de ses aéroports à un an des Jeux olympiques

24/11/2003 • 18h16

10 000 manifestants réclament la fermeture de la School of Americas

21/11/2003 • 19h04

Un anti-raciste poursuivi en justice pour antisémitisme

21/11/2003 • 18h48

Le festival Jonctions confronte art, technologies et éthique

20/11/2003 • 19h28

Un fonctionnaire ne peut utiliser sa messagerie professionnelle à des fins religieuses

20/11/2003 • 19h00

Les technologies de surveillance automatisée tiennent salon au Milipol 2003

20/11/2003 • 18h22

Zouhaïr Yahyaoui libre, les cyberdissidents tunisiens restent harcelés par le régime

20/11/2003 • 16h29

Le site parodique Send Them Back milite pour le renvoi de tous les mp3 "volés" à la RIAA


Contacts |  Haut de page |  Archives
Tous droits réservés | © Transfert.net | Accueil
Logiciels libres |  Confidentialité |  Revue de presse