25 03 2019
Retour a la home
Rubrique Économie
Économie
Rubrique Société
Société
Rubrique Technologies
Technologies
Rubrique Culture
Culture
MOTS CLÉS
 
Tous les mots

DOSSIERS...
 Le projet |  L’équipe |  L’association |  Nos outils  | Actualités |  Sources |  Alertes  
Abonnés : connectez-vous

 
Oubli du mot de passe
TRANSFERT S'ARRETE
Transfert décryptait l'actualité des nouvelles technologies, proposait un fil info quotidien et une série d'outils de veille. Notre agence, refusant toute publicité, dépendait de ses abonnements.
  COPINAGES
Ecoutez Routine.
Chiffre du jour
700 000
dépistages génétiques chaque année en Europe, selon la Commission européenne (...)
Revue de Web
 Lindows harcelé
 Cyberdissidents vietnamiens en appel
 Plus de CO2 = moins d’eau potable
Phrase du jour
"Ce service public que nous assurons a besoin de votre soutien pour perdurer"
L’association Inf’OGM, qui justifie la fin de la gratuité de son bulletin d’information (...)

Dossier
Le nucléaire mis au secret
Dossiers récents
 Racisme en ligne : l’affaire Sos-racaille
 Le fichage des passagers aériens
 La bataille des brevets logiciels
 L’impasse énergétique
 L’hydrogène, une énergie (presque) propre
Tous les dossiers
Spacer
Unes de la semaine

lundi 1er/12 Transfert.net

vendredi 28/11 Économie

jeudi 27/11 Société

mercredi 26/11 Culture

mardi 25/11 Économie

Spacer


29/12/2000 • 18h47

Les dérives de l’anti-piratage

Pour éviter la circulation de copies pirates de films ou de morceaux de musique entre ordinateurs, quatre géants de l’informatique, dont IBM et Intel, ont mis au point une technique qui semble aussi imparable qu’inapplicable.

À entendre les géants de l’industrie de la musique et du cinéma dénigrer les possibilités d’échanges de fichiers entre internautes, on se doutait bien qu’ils mijotaient un nouveau système capable d’éradiquer le flot incessant de copies illégales de CD ou de DVD. Mais ce qu’on ignorait, c’est que cette technologie ne viendrait ni des grands noms de la musique ou du film, ni des éditeurs de logiciels, ni des fabricants de support numériques, mais des constructeurs d’ordinateurs eux-mêmes ! IBM, Intel, Matsushita et Toshiba ont en effet annoncé, le 18 décembre dernier, la mise au point d’un système de protection des données pré-installé sur les PC ! Ce système, le CPRM (Copyright Protection for Recordable Media), limiterait la copie et la lecture des données numériques enregistrées depuis différents supports, dont les DVD et les mémoires Flash.

Des données cryptées sur tous les PC

La technique du CPRM consiste à insérer dans la mémoire non réinscriptible des disques durs un numéro d’identification propre à chaque ordinateur. Grâce à ce numéro, les données enregistrées depuis une source extérieure protégée par copyright (un CD par exemple) sont automatiquement codées de sorte que le fichier ne sera ensuite lisible que sur cet ordinateur. De plus, selon un procédé encore assez flou, ces fichiers ne pourraient être copiés qu’une seule fois. Conséquence : avec le CPRM, les vendeurs en ligne de musique ou de films qui le désirent pourront crypter leurs données en fonction du numéro d’identification de l’utilisateur. Fini les sauvegardes des meilleurs extraits de films sur CD. Terminé les échanges de tubes en MP3 entre les différents PC d’un même foyer. Et bien, sûr, pas question de lire les fichiers enregistrés avec l’ancien ordinateur sur une nouvelle machine... Après avoir annoncé la version finalisée de leur projet, IBM, Intel, Matsushita et Toshiba doivent se réunir à nouveau en février 2001 pour discuter de sa mise en application. Si tout se passe bien, le CPRM sera intégré dans les ordinateurs IBM commercialisés à partir de juin 2001. Si tout se passe bien... Car si l’industrie du film et de la musique applaudit des deux mains, les critiques de la part des constructeurs, des éditeurs de logiciels et des médias se multiplient.

Une vague de protestations

Premier mécontent : Microsoft. Ce dernier voit d’un mauvais œil l’apparition d’un nouveau standard sur des disques durs spécifiques qui entrave la "libre circulation des fichiers". De leur côté, les adeptes du logiciel libre font aussi la grimace. Impossible d’imaginer un accord entre les partisans de GNU/Linux et les créateurs d’un système aussi restrictif. ...videmment, à la suite des articles sur le sujet qui paraissent chaque jour, medias et consommateurs inquiets commencent à s’interroger sur ce système pour le moins surprenant. John Gilmore, un ancien membre de la direction de Sun, adepte des logiciels libres et spécialiste de la cryptographie, s’est d’ailleurs fendu d’un mail vindicatif à l’encontre du CPRM, publié sur le journal britannique The Register. Dans son message, il s’indigne contre cette atteinte à la liberté individuelle. Il invite les consommateurs à boycotter les produits IBM, Intel et Sony, et leur recommande d’utiliser leur argent chez des revendeurs qui leur proposent des produits qu’ils contrôleront eux-mêmes.

Le site 4C entity, qui détient le brevet du CPRM:
http://www.dvdcca.org/4centity The Register:
http://www.theregister.co.uk La réaction indignée de Joystick:
http://www.joystick.fr/news/fiche_n...
 
Dans la même rubrique

27/11/2003 • 19h01

Un traité onusien veut obliger les belligérants à nettoyer les "résidus explosifs de guerre"

26/11/2003 • 18h47

Pour les Etats-Unis, les essais nucléaires ne sont pas encore de l’histoire ancienne

20/11/2003 • 19h00

Les technologies de surveillance automatisée tiennent salon au Milipol 2003

19/11/2003 • 16h23

Un logiciel met tous les physiciens à la (bonne) page

17/11/2003 • 18h38

Une pétition européenne met en doute la fiabilité du vote électronique
Dossier RFID
Les étiquettes "intelligentes"
Dernières infos

28/11/2003 • 19h29

Quand le déclin de la production pétrole mondiale va-t-il débuter ?

28/11/2003 • 19h19

Les réserves de pétrole sont dangereusement surévaluées, dénonce un groupe d’experts

28/11/2003 • 18h33

La Criirad porte plainte contre la Cogema pour avoir diffusé des infos sur les déchets nucléaires

27/11/2003 • 17h14

La Cnil met les"étiquettes intelligentes" sur sa liste noire

26/11/2003 • 19h06

"The Meatrix", un modèle de dessin animé militant, hilarant et viral

26/11/2003 • 18h54

Un observatoire associatif pour lutter contre les inégalités

25/11/2003 • 19h13

Les hébergeurs indépendants ne sont toujours pas responsables, pour l’instant

25/11/2003 • 19h04

Les licences Creative Commons bientôt disponibles en français

24/11/2003 • 22h09

EDF refuse d’étudier la résistance de l’EPR à une attaque de type 11-septembre

24/11/2003 • 18h36

La Grèce bannit la biométrie de ses aéroports à un an des Jeux olympiques

24/11/2003 • 18h16

10 000 manifestants réclament la fermeture de la School of Americas

21/11/2003 • 19h36

Deux affaires judiciaires relancent la polémique sur la responsabilité des hébergeurs

21/11/2003 • 19h04

Un anti-raciste poursuivi en justice pour antisémitisme

21/11/2003 • 18h48

Le festival Jonctions confronte art, technologies et éthique

20/11/2003 • 19h28

Un fonctionnaire ne peut utiliser sa messagerie professionnelle à des fins religieuses


Contacts |  Haut de page |  Archives
Tous droits réservés | © Transfert.net | Accueil
Logiciels libres |  Confidentialité |  Revue de presse