25 03 2019
Retour a la home
Rubrique Économie
Économie
Rubrique Société
Société
Rubrique Technologies
Technologies
Rubrique Culture
Culture
MOTS CLÉS
 
Tous les mots

DOSSIERS...
 Le projet |  L’équipe |  L’association |  Nos outils  | Actualités |  Sources |  Alertes  
Abonnés : connectez-vous

 
Oubli du mot de passe
TRANSFERT S'ARRETE
Transfert décryptait l'actualité des nouvelles technologies, proposait un fil info quotidien et une série d'outils de veille. Notre agence, refusant toute publicité, dépendait de ses abonnements.
  COPINAGES
Ecoutez Routine.
Chiffre du jour
700 000
dépistages génétiques chaque année en Europe, selon la Commission européenne (...)
Revue de Web
 Lindows harcelé
 Cyberdissidents vietnamiens en appel
 Plus de CO2 = moins d’eau potable
Phrase du jour
"Ce service public que nous assurons a besoin de votre soutien pour perdurer"
L’association Inf’OGM, qui justifie la fin de la gratuité de son bulletin d’information (...)

Dossier
Le nucléaire mis au secret
Dossiers récents
 Racisme en ligne : l’affaire Sos-racaille
 Le fichage des passagers aériens
 La bataille des brevets logiciels
 L’impasse énergétique
 L’hydrogène, une énergie (presque) propre
Tous les dossiers
Spacer
Unes de la semaine

lundi 1er/12 Transfert.net

vendredi 28/11 Économie

jeudi 27/11 Société

mercredi 26/11 Culture

mardi 25/11 Économie

Spacer


27/12/2000 • 16h08

Voulez-vous être un numéro ?

En phase de test, le projet Enum identifie chaque volontaire à partir d’un numéro de téléphone unique qui sert de passerelle vers le fax, l’e-mail ou le Web. La convergence entre téléphonie et Internet tourne au fichage. Au flicage ?


Julien Chambaud
Approuvé par l’IETF (Internet Engineering Task Force, l’organisme qui développe les protocoles Internet ), le projet Enum consiste à créer une immense base de données qui indexerait chaque individu à partir de son numéro de téléphone, où qu’il vive dans le monde. La fiche de chaque individu contiendrait ce numéro d’appel principal, mais aussi une adresse e-mail et, s’il le désire, d’autres numéros de téléphone (à la maison, sur le portable), un numéro de fax, une adresse Web (URL) ou une adresse IP... Apparemment basique, ce projet pourrait en fait avoir d’importantes conséquences, dont certaines sont assez fâcheuses.

"Le temps est venu où les cartes de visite ne contiendront plus une longue liste de numéros de téléphone, de fax et d’e-mail, peut-on lire sur le site www.enumworld.com. La carte de visite du futur contiendra plutôt un seul numéro et différents services utiliseront Internet pour traduire ce numéro en adresses spécifiques." En somme, vous seriez un numéro. En tapant ce numéro dans une messagerie, par exemple, n’importe qui pourrait vous envoyer un e-mail. On pourrait aussi vous joindre sur le bon poste lorsque vous seriez en déplacement, mais vous devriez effectuer vous-même le transfert sur votre fiche. Autre exemple : votre correspondant pourrait laisser un message vocal qui serait transformé en e-mail par un serveur approprié, si d’aventure vous décidiez de ne plus répondre au téléphone.

Test poussif

Depuis le 20 décembre 2000 et pour six mois, un test est organisé par Verisign et Telcordia Technologies sur le enumworld.com. Pour y participer, il suffit de fournir au moins un numéro de téléphone, un nom et une adresse e-mail valide. On peut ainsi accéder à l’ensemble de l’annuaire. Les organisateurs promettent que les données fournies seront détruites à l’issue du test. L’inscription n’est pas encore très pratique, puisque ne sont pas encore reconnus tous les indicatifs internationaux, loin de là. Et en l’absence d’applications spécifiques à ce jour (des messageries compatibles par exemple), l’intérêt est quasi-nul. Mais passons.

Verisign, qui possède désormais Network Solutions (NSI), un service d’enregistrement de noms de domaines, compte beaucoup sur ce projet pour devenir le registre central d’ Enum. Et - qui sait - ce service pourrait aussi devenir une option (payante) proposée aux candidats qui souhaitent acquérir un nom de domaine auprès de NSI. Cet "annuaire automatique" pourrait par ailleurs être un catalyseur pour le développement de la téléphonie sur Internet qui permet des appels internationaux pour le coût d’une communication locale (ou presque). Un logiciel de téléphonie compatible Enum pourrait, par exemple, permettre de joindre un correspondant sur son ordinateur en tapant simplement son numéro habituel, et non une adresse IP compliquée. Les particuliers et les entreprises pourraient également gérer eux-mêmes les fonctions de renvoi téléphonique, ou tout au moins les confier à des entreprises Internet plutôt qu’à leur opérateur téléphonique qui facture parfois ce type de service.

Cisco, Lucent et Nortel sur les rangs

Un nouveau business est né. Car les éditeurs de logiciels, les entreprises et les particuliers devront payer pour bénéficier de "l’aiguilleur" Enum. Cisco, Lucent et Nortel devraient lancer les premiers logiciels Enum dès 2001. Comme il est indiqué sur le site, le développement d’Enum n’est pas figé : il dépend des applications que proposeront les futurs partenaires de l’entreprise. Parmi toutes les incertitudes, une autre question d’importance n’est pas encore tranchée : ce super carrefour de communication mondiale sera-t-il surveillé par l’Etat américain ? Un homme, un numéro, et l’...tat qui compte les points : ce serait tellement pratique...

 
Dans la même rubrique

27/11/2003 • 19h01

Un traité onusien veut obliger les belligérants à nettoyer les "résidus explosifs de guerre"

26/11/2003 • 18h47

Pour les Etats-Unis, les essais nucléaires ne sont pas encore de l’histoire ancienne

20/11/2003 • 19h00

Les technologies de surveillance automatisée tiennent salon au Milipol 2003

19/11/2003 • 16h23

Un logiciel met tous les physiciens à la (bonne) page

17/11/2003 • 18h38

Une pétition européenne met en doute la fiabilité du vote électronique
Dossier RFID
Les étiquettes "intelligentes"
Dernières infos

28/11/2003 • 19h29

Quand le déclin de la production pétrole mondiale va-t-il débuter ?

28/11/2003 • 19h19

Les réserves de pétrole sont dangereusement surévaluées, dénonce un groupe d’experts

28/11/2003 • 18h33

La Criirad porte plainte contre la Cogema pour avoir diffusé des infos sur les déchets nucléaires

27/11/2003 • 17h14

La Cnil met les"étiquettes intelligentes" sur sa liste noire

26/11/2003 • 19h06

"The Meatrix", un modèle de dessin animé militant, hilarant et viral

26/11/2003 • 18h54

Un observatoire associatif pour lutter contre les inégalités

25/11/2003 • 19h13

Les hébergeurs indépendants ne sont toujours pas responsables, pour l’instant

25/11/2003 • 19h04

Les licences Creative Commons bientôt disponibles en français

24/11/2003 • 22h09

EDF refuse d’étudier la résistance de l’EPR à une attaque de type 11-septembre

24/11/2003 • 18h36

La Grèce bannit la biométrie de ses aéroports à un an des Jeux olympiques

24/11/2003 • 18h16

10 000 manifestants réclament la fermeture de la School of Americas

21/11/2003 • 19h36

Deux affaires judiciaires relancent la polémique sur la responsabilité des hébergeurs

21/11/2003 • 19h04

Un anti-raciste poursuivi en justice pour antisémitisme

21/11/2003 • 18h48

Le festival Jonctions confronte art, technologies et éthique

20/11/2003 • 19h28

Un fonctionnaire ne peut utiliser sa messagerie professionnelle à des fins religieuses


Contacts |  Haut de page |  Archives
Tous droits réservés | © Transfert.net | Accueil
Logiciels libres |  Confidentialité |  Revue de presse