26 03 2019
Retour a la home
Rubrique Économie
Économie
Rubrique Société
Société
Rubrique Technologies
Technologies
Rubrique Culture
Culture
MOTS CLÉS
 
Tous les mots

DOSSIERS...
 Le projet |  L’équipe |  L’association |  Nos outils  | Actualités |  Sources |  Alertes  
Abonnés : connectez-vous

 
Oubli du mot de passe
TRANSFERT S'ARRETE
Transfert décryptait l'actualité des nouvelles technologies, proposait un fil info quotidien et une série d'outils de veille. Notre agence, refusant toute publicité, dépendait de ses abonnements.
  COPINAGES
Ecoutez Routine.
Chiffre du jour
700 000
dépistages génétiques chaque année en Europe, selon la Commission européenne (...)
Revue de Web
 Lindows harcelé
 Cyberdissidents vietnamiens en appel
 Plus de CO2 = moins d’eau potable
Phrase du jour
"Ce service public que nous assurons a besoin de votre soutien pour perdurer"
L’association Inf’OGM, qui justifie la fin de la gratuité de son bulletin d’information (...)

Dossier
Le nucléaire mis au secret
Dossiers récents
 Racisme en ligne : l’affaire Sos-racaille
 Le fichage des passagers aériens
 La bataille des brevets logiciels
 L’impasse énergétique
 L’hydrogène, une énergie (presque) propre
Tous les dossiers
Spacer
Unes de la semaine

lundi 1er/12 Transfert.net

vendredi 28/11 Économie

jeudi 27/11 Société

mercredi 26/11 Culture

mardi 25/11 Économie

Spacer


27/12/2000 • 18h21

Le Nasdaq à découvert

Le site du Nasdaq a reçu la visite d’un hacker ce week-end. Pas de quoi s’affoler, selon le porte-parole du marché des valeurs high-tech américaines. Chacun son point de vue...


Julien Chambaud
En septembre 1999 l’énigmatique groupe United Loan Gunmen (ULG) modifiait le site du Nasdaq, le marché des valeurs high-tech américaines. Cette semaine, c’est Prime Suspectz qui s’est introduit sur l’un des serveurs du Nasdaq. Une visite qu’il a signée par un texte très personnel en lieu et place de la page d’accueil qui, normalement, propose aux internautes d’acheter une participation dans un fond qui gère 100 titres du fameux marché. Selon attrition.org, le site de référence du petit monde du hack, Prime Suspectz "s’est contenté de souhaiter à tous de bonnes fêtes de fin d’année en portugais".

Des informations de valeur ?

La modification de la page d’accueil de ce site est intéressante... Un peu plus d’un an après l’intrusion des ULG, elle pose à nouveau la question de la valeur de l’information financière publiée sur Internet. Et de la responsabilité des diffuseurs. Que vaut une information financière qui engage des milliers d’investisseurs si elle peut être altérée par un gamin en mal de publicité ? Que vaut une information publiée à la une du site d’un journal si elle peut avoir été modifiée subtilement ? Que vaut un chiffre issu d’un rapport annuel diffusé sur le site d’une entreprise si celui-ci est faux ? Que vaut le communiqué de presse qui s’affiche en page d’accueil du serveur de telle grande entreprise s’il a pu être rédigé par un concurrent ?

Mauvaise publicité

Les deux hacks - celui des ULG qui avaient modifié le fil de nouvelles affichées sur le site du Nasdaq, et celui de Prime Suspectz - démontrent que même les serveurs d’une institution comme le Nasdaq, qui consacre sans doute un gros budget à la sécurité, sont à la merci de quelques spécialistes. Le groupe ULG n’a jamais été arrêté. Soit le Nasdaq n’a jamais réussi à réunir les traces nécessaires pour remonter la piste, soit il n’a pas voulu les suivre... Et il n’a visiblement pas installé de sondes efficaces sur son réseau (la partie consacrée à Internet) pour déceler les intrusions. On remarque aussi que la SEC, l’autorité de tutelle des marchés, ne s’est pas trop offusquée de ce genre de plaisanteries alors qu’elle fustige régulièrement les méchants qui publient de fausses rumeurs sur des forums de discussion... La dernière intrusion signée Prime Suspectz fait en tout cas une très mauvaise publicité au Nasdaq qui se targue d’excellentes performances technologiques. Le porte-parole du Marché américain a tout de suite précisé que le système informatique utilisé pour les échanges d’actions n’était pas le même que celui du site Internet. Ouf, nous voilà rassurés... Enfin presque. Car il est très simple de faire bouger un titre coté en Bourse si l’on diffuse largement des informations plausibles, mais légèrement fausses, le concernant. Exemple simple : il suffirait de publier sur le site Canal Plus un vrai faux communiqué de presse prévenant que Canal Plus serait traité en marge de l’accord Vivendi/Universal pour que les titres impliqués bougent un peu. Non ? Or il est, à en croire le site Kitetoa, assez aisé de pirater le site de la chaîne cryptée... Tous aux abris ?

Nasdaq:
http://www.nasdaq.com/ Un site consacré au hacking:
http://www.attrition.org/
 
Dans la même rubrique

28/11/2003 • 19h29

Quand le déclin de la production pétrole mondiale va-t-il débuter ?

28/11/2003 • 19h19

Les réserves de pétrole sont dangereusement surévaluées, dénonce un groupe d’experts

25/11/2003 • 19h13

Les hébergeurs indépendants ne sont toujours pas responsables, pour l’instant

25/11/2003 • 19h04

Les licences Creative Commons bientôt disponibles en français

21/11/2003 • 19h36

Deux affaires judiciaires relancent la polémique sur la responsabilité des hébergeurs
Dossier RFID
Les étiquettes "intelligentes"
Dernières infos

28/11/2003 • 18h33

La Criirad porte plainte contre la Cogema pour avoir diffusé des infos sur les déchets nucléaires

27/11/2003 • 19h01

Un traité onusien veut obliger les belligérants à nettoyer les "résidus explosifs de guerre"

27/11/2003 • 17h14

La Cnil met les"étiquettes intelligentes" sur sa liste noire

26/11/2003 • 19h06

"The Meatrix", un modèle de dessin animé militant, hilarant et viral

26/11/2003 • 18h54

Un observatoire associatif pour lutter contre les inégalités

26/11/2003 • 18h47

Pour les Etats-Unis, les essais nucléaires ne sont pas encore de l’histoire ancienne

24/11/2003 • 22h09

EDF refuse d’étudier la résistance de l’EPR à une attaque de type 11-septembre

24/11/2003 • 18h36

La Grèce bannit la biométrie de ses aéroports à un an des Jeux olympiques

24/11/2003 • 18h16

10 000 manifestants réclament la fermeture de la School of Americas

21/11/2003 • 19h04

Un anti-raciste poursuivi en justice pour antisémitisme

21/11/2003 • 18h48

Le festival Jonctions confronte art, technologies et éthique

20/11/2003 • 19h28

Un fonctionnaire ne peut utiliser sa messagerie professionnelle à des fins religieuses

20/11/2003 • 19h00

Les technologies de surveillance automatisée tiennent salon au Milipol 2003

20/11/2003 • 18h22

Zouhaïr Yahyaoui libre, les cyberdissidents tunisiens restent harcelés par le régime

20/11/2003 • 16h29

Le site parodique Send Them Back milite pour le renvoi de tous les mp3 "volés" à la RIAA


Contacts |  Haut de page |  Archives
Tous droits réservés | © Transfert.net | Accueil
Logiciels libres |  Confidentialité |  Revue de presse