24 10 2017
Retour a la home
Rubrique Économie
Économie
Rubrique Société
Société
Rubrique Technologies
Technologies
Rubrique Culture
Culture
MOTS CLÉS
 
Tous les mots

DOSSIERS...
 Le projet |  L’équipe |  L’association |  Nos outils  | Actualités |  Sources |  Alertes  
Abonnés : connectez-vous

 
Oubli du mot de passe
TRANSFERT S'ARRETE
Transfert décryptait l'actualité des nouvelles technologies, proposait un fil info quotidien et une série d'outils de veille. Notre agence, refusant toute publicité, dépendait de ses abonnements.
  COPINAGES
Ecoutez Routine.
Chiffre du jour
700 000
dépistages génétiques chaque année en Europe, selon la Commission européenne (...)
Revue de Web
 Lindows harcelé
 Cyberdissidents vietnamiens en appel
 Plus de CO2 = moins d’eau potable
Phrase du jour
"Ce service public que nous assurons a besoin de votre soutien pour perdurer"
L’association Inf’OGM, qui justifie la fin de la gratuité de son bulletin d’information (...)

Dossier
Le nucléaire mis au secret
Dossiers récents
 Racisme en ligne : l’affaire Sos-racaille
 Le fichage des passagers aériens
 La bataille des brevets logiciels
 L’impasse énergétique
 L’hydrogène, une énergie (presque) propre
Tous les dossiers
Spacer
Unes de la semaine

lundi 1er/12 Transfert.net

vendredi 28/11 Économie

jeudi 27/11 Société

mercredi 26/11 Culture

mardi 25/11 Économie

Spacer


7/09/2000 • 00h00

Un hacker français poursuivi par la DST

Larsen, arrêté par la DST, est accusé par un juge anti-terroriste d’"atteintes au secret de la défense nationale". Léger problème : les informations qu’on l’accuse d’avoir divulguées sur le Net sont disponibles en librairie...


P-E. Rastoin
French hacker sued by intelligence agency
Vincent Plousey, 28 ans, est technicien de maintenance en téléphonie. Cet autodidacte se définit aussi comme un hacker à la retraite. C’est l’un des rares spécialistes français des fréquences radio, respecté comme tel par la communauté underground, qui ne le connaissait jusque-là que sous son pseudo : Larsen. Bien qu’il se soit retiré de la scène il y a maintenant deux ans, le hacker vient de passer deux mois en détention provisoire à la prison de la Santé. Classé DPS (Détenu particulièrement surveillé) lors de ses déplacements, Larsen est accusé par un juge anti-terroriste d’"atteintes au secret de la défense nationale". En mars 1998, le numéro "spécial police" d’HVU, son webzine, égrenait la longue liste des fréquences utilisées par la force océanique stratégique, l’armée de terre, la gendarmerie et la police nationale. Après plusieurs mois d’enquête (écoutes téléphoniques et électroniques, filatures, surveillance de son domicile), sept agents de la DST (Direction de la surveillance du territoire, chargée du contre-espionnage) sont venus, armes au poing, l’arrêter le 18 avril dernier.

Système répressif aveugle

Son avocat, Jean-Pierre Millet, spécialiste des libertés sur le Net, dénonce une dérive répressive : "un citoyen fureteur peut de bonne foi se mettre en danger à cause d’une législation inappropriée, d’un système répressif aveugle et inefficace, de la défaillance de certains corps d’...tat dans la sauvegarde de données théoriquement secrètes et de la libre circulation de données protégées dans un ...tat et déclassifiées dans d’autres." Vincent Plousey, visiblement affecté par sa détention (lire son interview), avance ainsi que les fréquences divulguées, classées "confidentiel défense" selon le juge, proviennent en fait d’un "manuel pour opérateurs radios stagiaires" de la police nationale, dépourvu de toute mention de confidentialité. De plus, ces fréquences sont presque toutes obsolètes à ce jour, sans compter qu’elles n’ont jamais servi à effectuer des "transmissions opérationnelles", mais essentiellement à faire des tests... Et surtout, 90 % des informations sont disponibles dans des publications spécialisées, vendues en librairie, telles que les éditions allemandes Klingenfuss, disponibles chez General Electronic Service, et le Monitoring Times américain, vendu chez Brentanos.

Ne risquez pas la prison pour des conneries


P-E. Rastoin
Larsen écrivait dans son numéro spécial police être "conscient des risques encourus pour divulgation d’informations confidentielles concernant la défense nationale". Ses déboires ont confirmé ses craintes. Le 20 juillet, il publiait sur madchat.org(lire sur Madchat Larsen busté par la DST ), point de rassemblement de l’underground informatique francophone, une lettre en forme d’avertissement à ses pairs. Il y dénonçait le décalage entre les accusations et ses actes, tout en espérant que l’affaire serve aux autres de leçon : "faites tous gaffe à vous, ne risquez pas la prison pour des conneries". Alors que Larsen souhaitait par-dessus tout préserver son anonymat, Le Monde du renseignement, publication de référence sur les services secrets, a dévoilé fin août sa véritable identité. L’article ajoutait que "selon des sources proches de l’instruction, la présence d’un agent de renseignement dans l’entourage du pirate justifiait la méfiance du juge". Remis en liberté provisoire, Vincent Plousey, qui n’avait jamais entendu parler de cet "agent", a décidé de sortir de l’ombre pour exposer l’absurdité de son cas. Peut-on raisonnablement être traité comme un espion pour avoir compilé des "sources ouvertes" ? D’après le nouveau code pénal, il encourt jusqu’à cinq ans de prison et 500 000 francs d’amende.

Le Monde du renseignement:
http://www.intelligenceonline.fr Madchat, Larsen busté par la DST :
http://www.madchat.org/article.php3...
 
Dans la même rubrique

28/11/2003 • 18h33

La Criirad porte plainte contre la Cogema pour avoir diffusé des infos sur les déchets nucléaires

27/11/2003 • 17h14

La Cnil met les"étiquettes intelligentes" sur sa liste noire

26/11/2003 • 18h54

Un observatoire associatif pour lutter contre les inégalités

24/11/2003 • 22h09

EDF refuse d’étudier la résistance de l’EPR à une attaque de type 11-septembre

24/11/2003 • 18h36

La Grèce bannit la biométrie de ses aéroports à un an des Jeux olympiques
Dossier RFID
Les étiquettes "intelligentes"
Dernières infos

28/11/2003 • 19h29

Quand le déclin de la production pétrole mondiale va-t-il débuter ?

28/11/2003 • 19h19

Les réserves de pétrole sont dangereusement surévaluées, dénonce un groupe d’experts

27/11/2003 • 19h01

Un traité onusien veut obliger les belligérants à nettoyer les "résidus explosifs de guerre"

26/11/2003 • 19h06

"The Meatrix", un modèle de dessin animé militant, hilarant et viral

26/11/2003 • 18h47

Pour les Etats-Unis, les essais nucléaires ne sont pas encore de l’histoire ancienne

25/11/2003 • 19h13

Les hébergeurs indépendants ne sont toujours pas responsables, pour l’instant

25/11/2003 • 19h04

Les licences Creative Commons bientôt disponibles en français

24/11/2003 • 18h16

10 000 manifestants réclament la fermeture de la School of Americas

21/11/2003 • 19h36

Deux affaires judiciaires relancent la polémique sur la responsabilité des hébergeurs

21/11/2003 • 19h04

Un anti-raciste poursuivi en justice pour antisémitisme

21/11/2003 • 18h48

Le festival Jonctions confronte art, technologies et éthique

20/11/2003 • 19h28

Un fonctionnaire ne peut utiliser sa messagerie professionnelle à des fins religieuses

20/11/2003 • 19h00

Les technologies de surveillance automatisée tiennent salon au Milipol 2003

20/11/2003 • 18h22

Zouhaïr Yahyaoui libre, les cyberdissidents tunisiens restent harcelés par le régime

20/11/2003 • 16h29

Le site parodique Send Them Back milite pour le renvoi de tous les mp3 "volés" à la RIAA


Contacts |  Haut de page |  Archives
Tous droits réservés | © Transfert.net | Accueil
Logiciels libres |  Confidentialité |  Revue de presse