20 10 2019
Retour a la home
Rubrique Économie
Économie
Rubrique Société
Société
Rubrique Technologies
Technologies
Rubrique Culture
Culture
MOTS CLÉS
 
Tous les mots

DOSSIERS...
 Le projet |  L’équipe |  L’association |  Nos outils  | Actualités |  Sources |  Alertes  
Abonnés : connectez-vous

 
Oubli du mot de passe
TRANSFERT S'ARRETE
Transfert décryptait l'actualité des nouvelles technologies, proposait un fil info quotidien et une série d'outils de veille. Notre agence, refusant toute publicité, dépendait de ses abonnements.
  COPINAGES
Ecoutez Routine.
Protégez-vous.
Chiffre du jour
700 000
dépistages génétiques chaque année en Europe, selon la Commission européenne (...)
Revue de Web
 Lindows harcelé
 Cyberdissidents vietnamiens en appel
 Plus de CO2 = moins d’eau potable
Phrase du jour
"Ce service public que nous assurons a besoin de votre soutien pour perdurer"
L’association Inf’OGM, qui justifie la fin de la gratuité de son bulletin d’information (...)

Dossier
Le nucléaire mis au secret
Dossiers récents
 Racisme en ligne : l’affaire Sos-racaille
 Le fichage des passagers aériens
 La bataille des brevets logiciels
 L’impasse énergétique
 L’hydrogène, une énergie (presque) propre
Tous les dossiers
Spacer
Unes de la semaine

lundi 1er/12 Transfert.net

vendredi 28/11 Économie

jeudi 27/11 Société

mercredi 26/11 Culture

mardi 25/11 Économie

Spacer


31/08/2000 • 00h00

Word, super-indic

Un bogue dans le logiciel Word permet d’identifier et de localiser les internautes à chaque ouverture de fichier, selon l’association américaine Privacy Foundation.


PP/Transfert
La famille des mouchards du Web compte un prestigieux nouveau membre : le logiciel de traitement de texte Microsoft Word, lui-même. Dans un rapport, la Privacy Foundation, une association américaine pour la défense de la vie privée, vient de révéler l’existence d’un bogue dans le logiciel, permettant de localiser un utilisateur s’il est connecté au Net. La fondation s’est aperçue qu’il était possible d’insérer des "connexions malignes " (web bugs) dans des documents Word (mais également Excel 2000 et Powerpoint 2000).

Serveurs espions

Petite explication : lorsque vous ouvrez une page web, vous demandez à un serveur web de vous afficher le contenu d’un fichier dont il connaît l’emplacement. Pour qu’il vous réponde, vous envoyez à son adresse une requête avec le nom du fichier désiré, le nom de votre navigateur web et votre adresse sur le réseau. Le serveur sait donc toujours qui lui a demandé quoi. Ou plutôt d’où lui a été demandé tel fichier. Les " connexions malignes " sont en fait l’insertion dissimulée d’un lien vers un fichier image qui renvoie vers un serveur " espion ". Á chaque fois que vous ouvrez le fichier, ce dernier tente de récupérer l’image distante et se connecte au serveur espion. Il l’informe ainsi de l’endroit où vous êtes (si vous êtes connecté à Internet). Bien entendu, l’image n’est pas insérée pour des motifs graphiques, mais pour pouvoir localiser celui qui la demande. La plupart du temps, vous ne la verrez d’ailleurs pas puisqu’elle aura une taille d’un pixel sur un pixel.

Word, Excel, PowerPoint... et MP3

Cette faille était jusqu’à présent bien connue des spammeurs. Mais l’intrusion se faisait alors par l’intermédiaire de mails au format HTML. La Privacy Foundation s’est aperçue qu’à partir de la version 97, les fichiers Word intégrant des images venues du Web intègrent en fait un lien URL vers cette image. Chaque ouverture d’un tel fichier provoque par conséquent le rapatriement de l’image, et donc la localisation de l’utilisateur, exactement comme pour les fichiers HTML. Vous pouvez même vérifier à quel point cela est efficace en téléchargeant ce fichier " buggé ". En outre, la Privacy Foundation a rappelé que cette faille pouvait non seulement être exploitée avec les documents Word, Excel 2000, PowerPoint 2000, mais aussi avec les fichiers MP3. On voit bien l’utilisation que pourraient en faire certains excités du copyright... Microsoft a déclaré connaître cette faiblesse. Mais la société n’envisagerait aucune mesure pour le moment puisqu’aucun cas d’exploitation de cette faille n’a été rapporté. La Privacy Foundation recommande l’utilisation de programmes anti-troyens commeZoneAlarm qui évitent les connexions intempestives ou, du moins, vous préviennent quand elles ont lieu.

Le communiqué de la Privacy Foundation
http://www.privacyfoundation.org/ad...
 
Dans la même rubrique

27/11/2003 • 19h01

Un traité onusien veut obliger les belligérants à nettoyer les "résidus explosifs de guerre"

26/11/2003 • 18h47

Pour les Etats-Unis, les essais nucléaires ne sont pas encore de l’histoire ancienne

20/11/2003 • 19h00

Les technologies de surveillance automatisée tiennent salon au Milipol 2003

19/11/2003 • 16h23

Un logiciel met tous les physiciens à la (bonne) page

17/11/2003 • 18h38

Une pétition européenne met en doute la fiabilité du vote électronique
Dossier RFID
Les étiquettes "intelligentes"
Dernières infos

28/11/2003 • 19h29

Quand le déclin de la production pétrole mondiale va-t-il débuter ?

28/11/2003 • 19h19

Les réserves de pétrole sont dangereusement surévaluées, dénonce un groupe d’experts

28/11/2003 • 18h33

La Criirad porte plainte contre la Cogema pour avoir diffusé des infos sur les déchets nucléaires

27/11/2003 • 17h14

La Cnil met les"étiquettes intelligentes" sur sa liste noire

26/11/2003 • 19h06

"The Meatrix", un modèle de dessin animé militant, hilarant et viral

26/11/2003 • 18h54

Un observatoire associatif pour lutter contre les inégalités

25/11/2003 • 19h13

Les hébergeurs indépendants ne sont toujours pas responsables, pour l’instant

25/11/2003 • 19h04

Les licences Creative Commons bientôt disponibles en français

24/11/2003 • 22h09

EDF refuse d’étudier la résistance de l’EPR à une attaque de type 11-septembre

24/11/2003 • 18h36

La Grèce bannit la biométrie de ses aéroports à un an des Jeux olympiques

24/11/2003 • 18h16

10 000 manifestants réclament la fermeture de la School of Americas

21/11/2003 • 19h36

Deux affaires judiciaires relancent la polémique sur la responsabilité des hébergeurs

21/11/2003 • 19h04

Un anti-raciste poursuivi en justice pour antisémitisme

21/11/2003 • 18h48

Le festival Jonctions confronte art, technologies et éthique

20/11/2003 • 19h28

Un fonctionnaire ne peut utiliser sa messagerie professionnelle à des fins religieuses


Contacts |  Haut de page |  Archives
Tous droits réservés | © Transfert.net | Accueil
Logiciels libres |  Confidentialité |  Revue de presse