18 10 2019
Retour a la home
Rubrique Économie
Économie
Rubrique Société
Société
Rubrique Technologies
Technologies
Rubrique Culture
Culture
MOTS CLÉS
 
Tous les mots

DOSSIERS...
 Le projet |  L’équipe |  L’association |  Nos outils  | Actualités |  Sources |  Alertes  
Abonnés : connectez-vous

 
Oubli du mot de passe
TRANSFERT S'ARRETE
Transfert décryptait l'actualité des nouvelles technologies, proposait un fil info quotidien et une série d'outils de veille. Notre agence, refusant toute publicité, dépendait de ses abonnements.
  COPINAGES
Ecoutez Routine.
Protégez-vous.
Chiffre du jour
700 000
dépistages génétiques chaque année en Europe, selon la Commission européenne (...)
Revue de Web
 Lindows harcelé
 Cyberdissidents vietnamiens en appel
 Plus de CO2 = moins d’eau potable
Phrase du jour
"Ce service public que nous assurons a besoin de votre soutien pour perdurer"
L’association Inf’OGM, qui justifie la fin de la gratuité de son bulletin d’information (...)

Dossier
Le nucléaire mis au secret
Dossiers récents
 Racisme en ligne : l’affaire Sos-racaille
 Le fichage des passagers aériens
 La bataille des brevets logiciels
 L’impasse énergétique
 L’hydrogène, une énergie (presque) propre
Tous les dossiers
Spacer
Unes de la semaine

lundi 1er/12 Transfert.net

vendredi 28/11 Économie

jeudi 27/11 Société

mercredi 26/11 Culture

mardi 25/11 Économie

Spacer


23/08/2000 • 00h00

L’ETA frappe sur le Net

L’organisation terroriste basque ETA découvre Internet. Les indépendantistes utilisent le Réseau pour diffuser leur idéologie et recruter des jeunes.


PP/Transfert
"Rappelle-toi. Nous ne cherchons pas des gens qui pensent, mais des militants qui assassinent." Cette prose extrémiste est disponible sur le site de Haika, l’organisation qui regroupe les jeunes du parti Euskal Erritarrok (EH), bras politique de l’ETA, et leurs homologues français de Gazteriak. Le site propose un véritable petit manuel du militant basque. Tout y passe : consignes politiques, instructions pour intégrer un groupe de "violence urbaine", quels médias croire ou ne pas croire, comment s’habiller et même comment se coiffer. Alors qu’une nouvelle série d’attentats attribués à l’ETA a déjà causé la mort de quatorze personnes en Espagne, les indépendantistes basques s’activent également sur le Net. Depuis qu’elle a rompu une trêve de 18 mois en décembre 1999, l’ETA s’affiche ouvertement sur la Toile pour expliquer ses actions et pousser les plus jeunes à rejoindre son combat. Soit en tant que simple militant, soit en tant qu’activiste prêt à brûler des bus, à lancer des cocktails Molotov, voire à poser des bombes devant des banques ou des sièges de partis politiques.

Hébergés par Lycos et Terra !


Logo de la campagne ¡Basta Ya! contre les attentats de l'ETA, que l'on retrouve sur de nombreux sites espagnols
DR
Hébergé par Angelfire.com, qui appartient à Lycos, le site de Haika, regroupe des dizaines de messages d’encouragements ou de félicitations venant des quatre coins de l’Espagne et du monde : "Si vous préparez une action violente, vous pouvez compter sur moi" (Omar, Madrid), "Indiquez-moi où trouver les substances chimiques pour faire des cocktails Molotov" (Ignacio, Barcelone). Et pour contacter les dirigeants de Haika, pas de problème : un mail est disponible sur le site, avec une adresse se terminant en ole.com, appartenant au géant de l’Internet espagnol Terra. La présence de deux acteurs institutionnels du Web espagnol dans cet appel au terrorisme peut surprendre. Chez Lycos Espagne, on s’empresse donc de préciser que le site d’Haika est hébergé aux ...tats-Unis. "Si nous en avions les moyens, nous fermerions aussitôt ces pages personnelles. Hélas, nous n’avons aucun pouvoir sur les activités d’Angelfire", explique Ana Belén, responsable de la communication.

Expression politique ?

...galement hébergé chez Angelfire.com, un autre site, Euskal Histerikos (Basques hystériques), ne s’occupe pas de recrutement mais d’"expression politique". En ouverture par exemple, se trouve une vignette demandant la libération des " prisonniers politiques, incarcérés pour avoir tué des rats ". Dans la section Société s’étalent des arguments douteux pour un ...tat Basque regroupant les Pays Basques espagnol et français, "même si eux ne le veulent pas". À noter que ces sites, qui expliquent en long, en large et en travers qu’il faut manger, boire, lire, écouter et parler basque sont rédigés en... espagnol. "Une langue de m...", selon les responsables de Haika.

 
Dans la même rubrique

28/11/2003 • 18h33

La Criirad porte plainte contre la Cogema pour avoir diffusé des infos sur les déchets nucléaires

27/11/2003 • 17h14

La Cnil met les"étiquettes intelligentes" sur sa liste noire

26/11/2003 • 18h54

Un observatoire associatif pour lutter contre les inégalités

24/11/2003 • 22h09

EDF refuse d’étudier la résistance de l’EPR à une attaque de type 11-septembre

24/11/2003 • 18h36

La Grèce bannit la biométrie de ses aéroports à un an des Jeux olympiques
Dossier RFID
Les étiquettes "intelligentes"
Dernières infos

28/11/2003 • 19h29

Quand le déclin de la production pétrole mondiale va-t-il débuter ?

28/11/2003 • 19h19

Les réserves de pétrole sont dangereusement surévaluées, dénonce un groupe d’experts

27/11/2003 • 19h01

Un traité onusien veut obliger les belligérants à nettoyer les "résidus explosifs de guerre"

26/11/2003 • 19h06

"The Meatrix", un modèle de dessin animé militant, hilarant et viral

26/11/2003 • 18h47

Pour les Etats-Unis, les essais nucléaires ne sont pas encore de l’histoire ancienne

25/11/2003 • 19h13

Les hébergeurs indépendants ne sont toujours pas responsables, pour l’instant

25/11/2003 • 19h04

Les licences Creative Commons bientôt disponibles en français

24/11/2003 • 18h16

10 000 manifestants réclament la fermeture de la School of Americas

21/11/2003 • 19h36

Deux affaires judiciaires relancent la polémique sur la responsabilité des hébergeurs

21/11/2003 • 19h04

Un anti-raciste poursuivi en justice pour antisémitisme

21/11/2003 • 18h48

Le festival Jonctions confronte art, technologies et éthique

20/11/2003 • 19h28

Un fonctionnaire ne peut utiliser sa messagerie professionnelle à des fins religieuses

20/11/2003 • 19h00

Les technologies de surveillance automatisée tiennent salon au Milipol 2003

20/11/2003 • 18h22

Zouhaïr Yahyaoui libre, les cyberdissidents tunisiens restent harcelés par le régime

20/11/2003 • 16h29

Le site parodique Send Them Back milite pour le renvoi de tous les mp3 "volés" à la RIAA


Contacts |  Haut de page |  Archives
Tous droits réservés | © Transfert.net | Accueil
Logiciels libres |  Confidentialité |  Revue de presse