22 10 2019
Retour a la home
Rubrique Économie
Économie
Rubrique Société
Société
Rubrique Technologies
Technologies
Rubrique Culture
Culture
MOTS CLÉS
 
Tous les mots

DOSSIERS...
 Le projet |  L’équipe |  L’association |  Nos outils  | Actualités |  Sources |  Alertes  
Abonnés : connectez-vous

 
Oubli du mot de passe
TRANSFERT S'ARRETE
Transfert décryptait l'actualité des nouvelles technologies, proposait un fil info quotidien et une série d'outils de veille. Notre agence, refusant toute publicité, dépendait de ses abonnements.
  COPINAGES
Ecoutez Routine.
Protégez-vous.
Chiffre du jour
700 000
dépistages génétiques chaque année en Europe, selon la Commission européenne (...)
Revue de Web
 Lindows harcelé
 Cyberdissidents vietnamiens en appel
 Plus de CO2 = moins d’eau potable
Phrase du jour
"Ce service public que nous assurons a besoin de votre soutien pour perdurer"
L’association Inf’OGM, qui justifie la fin de la gratuité de son bulletin d’information (...)

Dossier
Le nucléaire mis au secret
Dossiers récents
 Racisme en ligne : l’affaire Sos-racaille
 Le fichage des passagers aériens
 La bataille des brevets logiciels
 L’impasse énergétique
 L’hydrogène, une énergie (presque) propre
Tous les dossiers
Spacer
Unes de la semaine

lundi 1er/12 Transfert.net

vendredi 28/11 Économie

jeudi 27/11 Société

mercredi 26/11 Culture

mardi 25/11 Économie

Spacer


21/08/2000 • 21h51

Network Solutions suspectée de favoritisme

Les pratiques de Network Solutions Inc., l’une des entreprises chargées d’enregistrer les noms de domaine, manqueraient de transparence, selon le Nando Times.

Network Solutions Inc. (NSI) ferait-elle de la rétention de noms de domaine ? C’est la question que pose le Nando Times, se faisant l’écho de plaintes émanant de particuliers et de professionnels. Lorsque l’un d’entre eux souhaite déposer un nom de domaine, il s’acquitte d’une cotisation auprès d’un organisme spécialisé, comme Network Solutions (NSI). Lorsqu’il n’a plus l’utilité de ce nom, il peut l’abandonner purement et simplement. Le nom peut alors à nouveau être déposé par quelqu’un d’autre, auprès de NSI ou d’un de ses concurrents. L’ennui c’est que NSI semble parfois faire traîner les choses. Un éditeur de Charlotte (Caroline du Nord) cité par le Nando Times se plaint ainsi de délais inexplicables pour déposer des noms pourtant disponibles, "comme si NSI menait une politique de favoritisme envers quelques initiés".

Abus de position dominante

Au lieu de le laisser tomber dans l’oubli, le propriétaire d’un nom de domaine peut aussi le revendre aux enchères sur un site spécialisé. Un chef d’entreprise de Houston (Texas) a ainsi revendu "business.com" pour 7,5 millions de dollars (près de 55 millions de francs). Au début de l’été, NSI a annoncé son arrivée sur ce marché lucratif de la revente aux enchères. Mais au lieu de laisser les propriétaires organiser leurs propres enchères, souligne le Nando Times, NSI a annoncé qu’elle revendrait en plus, et pour son compte, certains noms de domaine : ceux pour lesquels les propriétaires n’avaient pas acquitté leur cotisation. Cette décision provoque le tollé de ses concurrents. Selon eux, ces noms doivent retomber dans le domaine public. NSI n’a pas à en conserver la propriété et encore moins à s’enrichir en les revendant aux enchères. Or, toujours selon ses mêmes concurrents, NSI détiendrait un à trois millions de noms de domaine tombés en désuétude. Ils y voient une forme d’abus de position dominante. Un rien embarrassés, les dirigeants de NSI arguent de leur bonne foi. Ce système leur permet "seulement" de combler le trou des impayés, assurent-ils. D’ailleurs, le prix de revente ne "dépasserait pas le montant des impayés". Ce type d’incident pousse en tout cas des spécialistes comme Lauren Weinstein, cofondatrice de réseau californien PFIR (People for Internet Responsibility), à militer en faveur d’une régulation renforcée. Un vrai casse-tête pour l’ICANN (Internet Corporation for Assigned Names and Numbers), l’organisme international chargé d’encadrer le nommage des sites, dont les pouvoirs sont mal définis alors même que le nombre de noms déposés ne cesse de croître (19 millions enregistrés à ce jour, dont 80 % de ".com").

Network Solutions Inc.:
http://www.networksolutions.com GreatDomains, site d’enchères de noms de domaine:
http://www.greatdomains.com L’ICANN:
http://www.icann.org L’article du Nando Times:
http://www.nandotimes.com/technolog... Le réseau PFIR (People for Internet Responsibility):
http://www.pfir.org
 
Dans la même rubrique

28/11/2003 • 18h56

Lindows harcelé - Cyberdissidents vietnamiens en appel - Plus de CO2 = moins d’eau potable

27/11/2003 • 17h27

"Paréo de marbre" pour les faux naturistes - Caméras et micros pour Perben - Internet pour la France d’en-bas - Dames pour tester la machine à orgasme

26/11/2003 • 19h05

iTunes piraté par "Monsieur DVD" - La British Librairy en Amazon - Naomi Klein et les ennemis de l’intérieur

25/11/2003 • 18h59

Fichage des passagers - Arrêtés pour un e-mail - Spammeurs légalisés

24/11/2003 • 18h14

OGM de compagnie - Haut débit pour les riches - Demi-mesures anti-spam
Dossier RFID
Les étiquettes "intelligentes"
Dernières infos

28/11/2003 • 19h29

Quand le déclin de la production pétrole mondiale va-t-il débuter ?

28/11/2003 • 19h19

Les réserves de pétrole sont dangereusement surévaluées, dénonce un groupe d’experts

28/11/2003 • 18h33

La Criirad porte plainte contre la Cogema pour avoir diffusé des infos sur les déchets nucléaires

27/11/2003 • 19h01

Un traité onusien veut obliger les belligérants à nettoyer les "résidus explosifs de guerre"

27/11/2003 • 17h14

La Cnil met les"étiquettes intelligentes" sur sa liste noire

26/11/2003 • 19h06

"The Meatrix", un modèle de dessin animé militant, hilarant et viral

26/11/2003 • 18h54

Un observatoire associatif pour lutter contre les inégalités

26/11/2003 • 18h47

Pour les Etats-Unis, les essais nucléaires ne sont pas encore de l’histoire ancienne

25/11/2003 • 19h13

Les hébergeurs indépendants ne sont toujours pas responsables, pour l’instant

25/11/2003 • 19h04

Les licences Creative Commons bientôt disponibles en français

24/11/2003 • 22h09

EDF refuse d’étudier la résistance de l’EPR à une attaque de type 11-septembre

24/11/2003 • 18h36

La Grèce bannit la biométrie de ses aéroports à un an des Jeux olympiques

24/11/2003 • 18h16

10 000 manifestants réclament la fermeture de la School of Americas

21/11/2003 • 19h36

Deux affaires judiciaires relancent la polémique sur la responsabilité des hébergeurs

21/11/2003 • 19h04

Un anti-raciste poursuivi en justice pour antisémitisme


Contacts |  Haut de page |  Archives
Tous droits réservés | © Transfert.net | Accueil
Logiciels libres |  Confidentialité |  Revue de presse