27 05 2020
Retour a la home
Rubrique Économie
Économie
Rubrique Société
Société
Rubrique Technologies
Technologies
Rubrique Culture
Culture
MOTS CLÉS
 
Tous les mots

DOSSIERS...
 Le projet |  L’équipe |  L’association |  Nos outils  | Actualités |  Sources |  Alertes  
Abonnés : connectez-vous

 
Oubli du mot de passe
TRANSFERT S'ARRETE
Transfert décryptait l'actualité des nouvelles technologies, proposait un fil info quotidien et une série d'outils de veille. Notre agence, refusant toute publicité, dépendait de ses abonnements.
  COPINAGES
Ecoutez Routine.
Protégez-vous.
Auditez votre cybersécurité.
Chiffre du jour
700 000
dépistages génétiques chaque année en Europe, selon la Commission européenne (...)
Revue de Web
 Lindows harcelé
 Cyberdissidents vietnamiens en appel
 Plus de CO2 = moins d’eau potable
Phrase du jour
"Ce service public que nous assurons a besoin de votre soutien pour perdurer"
L’association Inf’OGM, qui justifie la fin de la gratuité de son bulletin d’information (...)

Dossier
Le nucléaire mis au secret
Dossiers récents
 Racisme en ligne : l’affaire Sos-racaille
 Le fichage des passagers aériens
 La bataille des brevets logiciels
 L’impasse énergétique
 L’hydrogène, une énergie (presque) propre
Tous les dossiers
Spacer
Unes de la semaine

lundi 1er/12 Transfert.net

vendredi 28/11 Économie

jeudi 27/11 Société

mercredi 26/11 Culture

mardi 25/11 Économie

Spacer


23/01/2001 • 11h05

Une baguette et une connexion pas trop cuites, s’il vous plaît

En plein cœur du 18e arrondissement de Paris, se dresse une petite boutique pas comme les autres. Visite guidée de Sacré Pain, la première boulangerie qui vend à la fois des croissants et de la connexion ADSL.


Marc Fernandez
"La baguette est à 4,20 francs et une heure de connexion vous coûtera 40 francs." M.Charrad, le patron, prépare un café pour un client, tout en expliquant le fonctionnement de sa boutique. Sur à peine plus de 100 mètres carrés, se dressent un comptoir de boulanger, avec pain, viennoiseries, sandwichs et compagnie, une grosse machine à café de bar, quelques tables, et, au fond de la salle, une longue planche sur laquelle trônent quatre PC. Bienvenue au Sacré Pain, rue Damrémont, entre la Place Clichy et la Butte Montmartre. "La première boulangerie cybercafé de quartier", comme aime à le rappeler son fondateur.

"Le Sacré Pain a ouvert en avril 2000. Au départ, je ne voulais faire que boulangerie-sandwicherie, mais j’avais déjà dans l’idée de mettre quelques ordinateurs pour se connecter au Net et ouvrir une partie cybercafé. En fait, plus le projet avançait, plus je me disais qu’il ne fallait pas attendre. Et j’ai mis en place les deux activités en même temps." Quatre PC Pentium IBM, dont un est en panne, une connexion ADSL, un café et le tour est joué. Malgré un tarif relativement élevé, comparé aux 10 francs du géant EasyEverything, la fréquentation quotidienne est bonne. Une quinzaine de personnes viennent passer entre une demi-heure et une heure au Sacré Pain. "La population est hétéroclyte. Nous avons des étudiants et des chômeurs, qui bénéficient de tarifs réduits, des mères au foyer, des artistes, des commerçants. Une grande majorité habitent le quartier, mais comme nous sommes à Montmartre, pas mal de touristes commencent à venir aussi", raconte M. Charrad.

Le commerçant associatif


Marc Fernandez
La quarantaine, en jeans et blouson, il aime son endroit. Il veut en faire un lieu de dialogue et de convivialité, "même si beaucoup pensent que le Net isole". Cet ancien chargé de TD en droit à la fac de Nanterre est aujourd’hui conseiller en formation. Il travaille aussi au sein de l’association de réinsertion Liaisons. "Je suis un associatif qui fait du commerce", répète-t-il sans cesse. Pour lui, les grands cybercafés, comme celui qui vient d’ouvrir à Paris, sont "des supermarchés du Net. C’est dans l’air du temps". Il ne les critique pourtant pas. "Ils sont nécessaires, tout comme les petits endroits comme le Sacré Pain, où on privilégie quand même plus le contact humain." Il ne gagne pas encore d’argent avec son cybercafé un peu spécial, mais ça n’a pas d’importance pour le moment. "Je réponds à une attente des habitants du quartier. Ils viennent faire du Net, c’est vrai, mais ce lieu favorise la sociabilité. Nous allons un peu à l’encontre des effets pervers d’Internet. Les gens se parlent et se filent des coups de mains.

M. Charrad milite même pour que ce type d’expériences très locales se multiplient dans d’autres quartiers du 18e et, pourquoi pas, dans d’autres arrondissements parisiens. "Cette nouvelle activité de cybercafé ancre le quartier dans une logique plus sociale, explique-t-il. C’est une logique d’arrondissement. Il faut un certaine autonomie des quartiers dans ce domaine. Que chacun puisse avoir son propre cybercafé." En attendant, seuls les habitants de ce coin du 18e en profitent. "De 7 heures du matin à 22 ou 23 heures", conclut M. Charrad. Un associatif commerçant, qu’il disait...

Des infos sur le 18e:
http://www.paris18.net
 
Dans la même rubrique

28/11/2003 • 18h33

La Criirad porte plainte contre la Cogema pour avoir diffusé des infos sur les déchets nucléaires

27/11/2003 • 17h14

La Cnil met les"étiquettes intelligentes" sur sa liste noire

26/11/2003 • 18h54

Un observatoire associatif pour lutter contre les inégalités

24/11/2003 • 22h09

EDF refuse d’étudier la résistance de l’EPR à une attaque de type 11-septembre

24/11/2003 • 18h36

La Grèce bannit la biométrie de ses aéroports à un an des Jeux olympiques
Dossier RFID
Les étiquettes "intelligentes"
Dernières infos

28/11/2003 • 19h29

Quand le déclin de la production pétrole mondiale va-t-il débuter ?

28/11/2003 • 19h19

Les réserves de pétrole sont dangereusement surévaluées, dénonce un groupe d’experts

27/11/2003 • 19h01

Un traité onusien veut obliger les belligérants à nettoyer les "résidus explosifs de guerre"

26/11/2003 • 19h06

"The Meatrix", un modèle de dessin animé militant, hilarant et viral

26/11/2003 • 18h47

Pour les Etats-Unis, les essais nucléaires ne sont pas encore de l’histoire ancienne

25/11/2003 • 19h13

Les hébergeurs indépendants ne sont toujours pas responsables, pour l’instant

25/11/2003 • 19h04

Les licences Creative Commons bientôt disponibles en français

24/11/2003 • 18h16

10 000 manifestants réclament la fermeture de la School of Americas

21/11/2003 • 19h36

Deux affaires judiciaires relancent la polémique sur la responsabilité des hébergeurs

21/11/2003 • 19h04

Un anti-raciste poursuivi en justice pour antisémitisme

21/11/2003 • 18h48

Le festival Jonctions confronte art, technologies et éthique

20/11/2003 • 19h28

Un fonctionnaire ne peut utiliser sa messagerie professionnelle à des fins religieuses

20/11/2003 • 19h00

Les technologies de surveillance automatisée tiennent salon au Milipol 2003

20/11/2003 • 18h22

Zouhaïr Yahyaoui libre, les cyberdissidents tunisiens restent harcelés par le régime

20/11/2003 • 16h29

Le site parodique Send Them Back milite pour le renvoi de tous les mp3 "volés" à la RIAA


Contacts |  Haut de page |  Archives
Tous droits réservés | © Transfert.net | Accueil
Logiciels libres |  Confidentialité |  Revue de presse