21 09 2018
Retour a la home
Rubrique Économie
Économie
Rubrique Société
Société
Rubrique Technologies
Technologies
Rubrique Culture
Culture
MOTS CLÉS
 
Tous les mots

DOSSIERS...
 Le projet |  L’équipe |  L’association |  Nos outils  | Actualités |  Sources |  Alertes  
Abonnés : connectez-vous

 
Oubli du mot de passe
TRANSFERT S'ARRETE
Transfert décryptait l'actualité des nouvelles technologies, proposait un fil info quotidien et une série d'outils de veille. Notre agence, refusant toute publicité, dépendait de ses abonnements.
  COPINAGES
Ecoutez Routine.
Chiffre du jour
700 000
dépistages génétiques chaque année en Europe, selon la Commission européenne (...)
Revue de Web
 Lindows harcelé
 Cyberdissidents vietnamiens en appel
 Plus de CO2 = moins d’eau potable
Phrase du jour
"Ce service public que nous assurons a besoin de votre soutien pour perdurer"
L’association Inf’OGM, qui justifie la fin de la gratuité de son bulletin d’information (...)

Dossier
Le nucléaire mis au secret
Dossiers récents
 Racisme en ligne : l’affaire Sos-racaille
 Le fichage des passagers aériens
 La bataille des brevets logiciels
 L’impasse énergétique
 L’hydrogène, une énergie (presque) propre
Tous les dossiers
Spacer
Unes de la semaine

lundi 1er/12 Transfert.net

vendredi 28/11 Économie

jeudi 27/11 Société

mercredi 26/11 Culture

mardi 25/11 Économie

Spacer


8/10/2003 • 13h39

Une arnaque par email joue sur la crédulité des utilisateurs d’eBay

Bonjour, pouvez-vous nous (re)donner toutes vos coordonnées bancaires, svp ?

Parmi les arnaques qui circulent par email sur le réseau, une série récente, en anglais, se sert de la marque eBay pour inciter les internautes à donner leurs coordonnées bancaires, sous prétexte que la plateforme de vente aux enchères ne les détient plus. L’utilisation de paramètres psychologiques plutôt que techniques pour pirater des données personnelles n’est pas nouvelle mais a récemment ciblé, outre eBay, des banques, dont l’enseigne anglaise Barclay’s.

"Cher utilisateur d’eBay, lors des mises à jour et des vérifications régulières de nos comptes, nous n’avons pu vérifier vos informations courantes. Soit vos informations ont changé, soit elles sont incomplètes." C’est ainsi que commence le texte, en anglais, d’un email titré "Notification à tous les utilisateurs d’eBay".

Le discours trompeur continue : "En conséquence, vos possiblités d’achat et d’enchères sur eBay ont été restreintes. Pour utiliser à nouveau pleinement votre compte, veuillez mettre à jour et vérifier vos informations en cliquant ci-dessous : http://scgi.ebay.com/saw-cgi/ebauISAPI.dll ?VerifyInformation"

En cliquant sur le lien, l’internaute crédule sera renvoyé vers une autre adresse, plus complexe et donc plus louche, grâce à un script. Sur une page utilisant des éléments graphiques de la célèbre plateforme de vente aux enchères, on l’invite à rentrer, outre ses nom et prénom, ses identifiant et mot de passe de compte eBay, ainsi que les détails de sa carte bancaire et même son code secret.

Circulant encore en début de cette semaine, cet email d’arnaque renvoie heureusement désormais vers une page inaccessible. La force de ce type de piratage de données est qu’il cherche à exploiter, comme tous les bons canulars, la crédulité de l’internaute pour le duper et lui faire accomplir une action. Une dimension psychologique bien connue des pirates et des escrocs adeptes d’usurpation d’identité sous le nom de "social engineering". L’efficacité de ces arnaques tient aussi à leur aspect éphémère et à leur capacité à se renouveler.

Plusieurs variantes

En septembre, eBay avait déjà été victime d’une variante de cette arnaque : un email plus évolué, reprenant la charte graphique maison, demandait directement à l’internaute ses informations personnelles et bancaires, allant jusqu’au code à 3 chiffres figurant au dos de la carte ou aux coordonnées de son compte bancaire.

Ce genre d’arnaque vise toujours les marques à très forte notoriété, comme eBay, ou encore les banques. Début octobre, la banque en ligne anglaise Smile a été visée par un email très proche de celui d’eBay. Cet été, les clients de la respectueuse Barclay’s de Londres ont eux aussi fait les frais d’un message malveillant, tout comme ceux de NetBank, le service en ligne de la Commonwealth Bank, ciblés au printemps.

Les arnaques par email utilisent de vieux ressorts mais continuent de fleurir sur le réseau. Malgré les avertissements des sites commerciaux et des banques en ligne, qui rappellent à qui veut les entendre des principes de bon sens : "N’oubliez pas qu’eBay ne vous demandera jamais de lui fournir par e-mail des informations personnelles telles que votre numéro de carte de crédit ou votre numéro de compte, lit-on dans la rubrique Astuces pour se protéger contre la fraude sur ebay.fr. "Ne donnez pas en ligne les informations que vous ne donneriez pas hors ligne..."

La plateforme de vente aux enchères eBay:
http://www.ebay.com

"Bank scam continued? Smile, you’re next on the list" (The Inquirer):
http://www.theinquirer.net/?article...

"NetBank suspect nabbed in Sydney" (ZDNet Australia):
http://www.zdnet.com.au/newstech/se...

"Usurpation d’identité sur les sites d’enchères: chronique d’une arnaque ordinaire" (Transfert.net):
http://www.transfert.net/a9201

 
Dans la même rubrique

28/11/2003 • 19h29

Quand le déclin de la production pétrole mondiale va-t-il débuter ?

28/11/2003 • 19h19

Les réserves de pétrole sont dangereusement surévaluées, dénonce un groupe d’experts

25/11/2003 • 19h13

Les hébergeurs indépendants ne sont toujours pas responsables, pour l’instant

25/11/2003 • 19h04

Les licences Creative Commons bientôt disponibles en français

21/11/2003 • 19h36

Deux affaires judiciaires relancent la polémique sur la responsabilité des hébergeurs
Dossier RFID
Les étiquettes "intelligentes"
Dernières infos

28/11/2003 • 18h33

La Criirad porte plainte contre la Cogema pour avoir diffusé des infos sur les déchets nucléaires

27/11/2003 • 19h01

Un traité onusien veut obliger les belligérants à nettoyer les "résidus explosifs de guerre"

27/11/2003 • 17h14

La Cnil met les"étiquettes intelligentes" sur sa liste noire

26/11/2003 • 19h06

"The Meatrix", un modèle de dessin animé militant, hilarant et viral

26/11/2003 • 18h54

Un observatoire associatif pour lutter contre les inégalités

26/11/2003 • 18h47

Pour les Etats-Unis, les essais nucléaires ne sont pas encore de l’histoire ancienne

24/11/2003 • 22h09

EDF refuse d’étudier la résistance de l’EPR à une attaque de type 11-septembre

24/11/2003 • 18h36

La Grèce bannit la biométrie de ses aéroports à un an des Jeux olympiques

24/11/2003 • 18h16

10 000 manifestants réclament la fermeture de la School of Americas

21/11/2003 • 19h04

Un anti-raciste poursuivi en justice pour antisémitisme

21/11/2003 • 18h48

Le festival Jonctions confronte art, technologies et éthique

20/11/2003 • 19h28

Un fonctionnaire ne peut utiliser sa messagerie professionnelle à des fins religieuses

20/11/2003 • 19h00

Les technologies de surveillance automatisée tiennent salon au Milipol 2003

20/11/2003 • 18h22

Zouhaïr Yahyaoui libre, les cyberdissidents tunisiens restent harcelés par le régime

20/11/2003 • 16h29

Le site parodique Send Them Back milite pour le renvoi de tous les mp3 "volés" à la RIAA


Contacts |  Haut de page |  Archives
Tous droits réservés | © Transfert.net | Accueil
Logiciels libres |  Confidentialité |  Revue de presse