16 08 2018
Retour a la home
Rubrique Économie
Économie
Rubrique Société
Société
Rubrique Technologies
Technologies
Rubrique Culture
Culture
MOTS CLÉS
 
Tous les mots

DOSSIERS...
 Le projet |  L’équipe |  L’association |  Nos outils  | Actualités |  Sources |  Alertes  
Abonnés : connectez-vous

 
Oubli du mot de passe
TRANSFERT S'ARRETE
Transfert décryptait l'actualité des nouvelles technologies, proposait un fil info quotidien et une série d'outils de veille. Notre agence, refusant toute publicité, dépendait de ses abonnements.
  COPINAGES
Ecoutez Routine.
Chiffre du jour
700 000
dépistages génétiques chaque année en Europe, selon la Commission européenne (...)
Revue de Web
 Lindows harcelé
 Cyberdissidents vietnamiens en appel
 Plus de CO2 = moins d’eau potable
Phrase du jour
"Ce service public que nous assurons a besoin de votre soutien pour perdurer"
L’association Inf’OGM, qui justifie la fin de la gratuité de son bulletin d’information (...)

Dossier
Le nucléaire mis au secret
Dossiers récents
 Racisme en ligne : l’affaire Sos-racaille
 Le fichage des passagers aériens
 La bataille des brevets logiciels
 L’impasse énergétique
 L’hydrogène, une énergie (presque) propre
Tous les dossiers
Spacer
Unes de la semaine

lundi 1er/12 Transfert.net

vendredi 28/11 Économie

jeudi 27/11 Société

mercredi 26/11 Culture

mardi 25/11 Économie

Spacer


6/06/2003 • 18h44

Un logiciel pour restaurer les archives détruites par la Stasi

Combien de petits secrets dans les millions de fiches de l’ex-police secrète est-allemande ?

Des étudiants du département informatique de l’université technique de Munich ont mis au point un programme baptisé "E-Jigsaw" (puzzle, en anglais) pour recoller les morceaux des archives papier déchirées par la Stasi, la police secrète de l’ex-République démocratique allemande (RDA).

(JPEG)
Les dossiers que la Stasi pensait avoir détruits (DR)

Dès la chute du Mur de Berlin en novembre 1989, les responsables de la Staatssicherheitsdienstes (Stasi) entament la destruction des archives de cette police politique. Rapports, compte-rendus d’enquêtes, fiches de renseignement, listes d’agents, rémunerations versées, etc. sont ainsi déchirés en morceaux jusqu’à la réunification des deux Allemagne en octobre 1990.

Une tâche pharaonique

17 000 sacs contenant chacun près de 2 000 pages coupées en morceaux ont été confiés à un organisme fédéral chargé du dépôt des archives de la Stasi. Depuis 1995, une équipe de 25 personnes travaille à réunir les bouts de ces documents, à la main. Une tâche pharaonique : il a fallu huit ans pour traiter le contenu des 300 premiers sacs...

En septembre 2000, une vingtaine d’étudiants munichois ont décidé d’investir leur temps libre pour leur venir en aide. Leur idée : développer un programme capable de reconstituer automatiquement un document déchiré à partir de l’image scannée de ses chutes.

"Les motivations n’étaient pas politiques, simplement scientifiques, précise Angelika Steger, l’enseignante en informatique qui a encadré le projet des étudiants.Nous voulions montrer que sur le principe, ce procédé de restauration des pages est possible. C’était un projet assez drôle..."

Présenté en démonstration le 20 mai dernier, le procédé E-Jigsaw utilise deux scanners : l’un pour les gros morceaux, qui représentent 80 % du total et un autre pour les petites chutes. Ensuite, le logiciel, qui allie reconnaissance de caractères et analyse des formes et contours, tente de recoller les morceaux par paires.

5 à 7 ans de travail

Avec leur prototype, Angelika Steger et ses étudiants seraient parvenus à réassembler les quelque 20 000 bouts de papier contenus dans un sac en une semaine. Ce fastidieux puzzle prendrait un an à un homme travaillant à la main.

Avec ce procédé, qui, selon Angelika Steger, n’est pas encore opérationnel à grande échelle, cinq à sept ans de travail seraient nécessaires pour restaurer les quelques 16 700 sacs de données restants. Les petits secrets de la Stasi ne le resteront pas très longtemps...

La présentation du procédé E-Jigsaw:
http://www.ejigsaw.de

Le département informatique de l’université technique de Munich:
http://www.informatik.tu-muenchen.d...

 
Dans la même rubrique

27/11/2003 • 19h01

Un traité onusien veut obliger les belligérants à nettoyer les "résidus explosifs de guerre"

26/11/2003 • 18h47

Pour les Etats-Unis, les essais nucléaires ne sont pas encore de l’histoire ancienne

20/11/2003 • 19h00

Les technologies de surveillance automatisée tiennent salon au Milipol 2003

19/11/2003 • 16h23

Un logiciel met tous les physiciens à la (bonne) page

17/11/2003 • 18h38

Une pétition européenne met en doute la fiabilité du vote électronique
Dossier RFID
Les étiquettes "intelligentes"
Dernières infos

28/11/2003 • 19h29

Quand le déclin de la production pétrole mondiale va-t-il débuter ?

28/11/2003 • 19h19

Les réserves de pétrole sont dangereusement surévaluées, dénonce un groupe d’experts

28/11/2003 • 18h33

La Criirad porte plainte contre la Cogema pour avoir diffusé des infos sur les déchets nucléaires

27/11/2003 • 17h14

La Cnil met les"étiquettes intelligentes" sur sa liste noire

26/11/2003 • 19h06

"The Meatrix", un modèle de dessin animé militant, hilarant et viral

26/11/2003 • 18h54

Un observatoire associatif pour lutter contre les inégalités

25/11/2003 • 19h13

Les hébergeurs indépendants ne sont toujours pas responsables, pour l’instant

25/11/2003 • 19h04

Les licences Creative Commons bientôt disponibles en français

24/11/2003 • 22h09

EDF refuse d’étudier la résistance de l’EPR à une attaque de type 11-septembre

24/11/2003 • 18h36

La Grèce bannit la biométrie de ses aéroports à un an des Jeux olympiques

24/11/2003 • 18h16

10 000 manifestants réclament la fermeture de la School of Americas

21/11/2003 • 19h36

Deux affaires judiciaires relancent la polémique sur la responsabilité des hébergeurs

21/11/2003 • 19h04

Un anti-raciste poursuivi en justice pour antisémitisme

21/11/2003 • 18h48

Le festival Jonctions confronte art, technologies et éthique

20/11/2003 • 19h28

Un fonctionnaire ne peut utiliser sa messagerie professionnelle à des fins religieuses


Contacts |  Haut de page |  Archives
Tous droits réservés | © Transfert.net | Accueil
Logiciels libres |  Confidentialité |  Revue de presse