29 03 2017
Retour a la home
Rubrique Économie
Économie
Rubrique Société
Société
Rubrique Technologies
Technologies
Rubrique Culture
Culture
MOTS CLÉS
 
Tous les mots

DOSSIERS...
 Le projet |  L’équipe |  L’association |  Nos outils  | Actualités |  Sources |  Alertes  
Abonnés : connectez-vous

 
Oubli du mot de passe
TRANSFERT S'ARRETE
Transfert décryptait l'actualité des nouvelles technologies, proposait un fil info quotidien et une série d'outils de veille. Notre agence, refusant toute publicité, dépendait de ses abonnements.
  COPINAGES
Jouez sur iPhone à Lucioles.
Sauvez la planète en lisant Terra Eco.
Et pourquoi pas plonger dans Nautilus ?
Ecoutez Routine.
Chiffre du jour
700 000
dépistages génétiques chaque année en Europe, selon la Commission européenne (...)
Revue de Web
 Lindows harcelé
 Cyberdissidents vietnamiens en appel
 Plus de CO2 = moins d’eau potable
Phrase du jour
"Ce service public que nous assurons a besoin de votre soutien pour perdurer"
L’association Inf’OGM, qui justifie la fin de la gratuité de son bulletin d’information (...)

Dossier
Le nucléaire mis au secret
Dossiers récents
 Racisme en ligne : l’affaire Sos-racaille
 Le fichage des passagers aériens
 La bataille des brevets logiciels
 L’impasse énergétique
 L’hydrogène, une énergie (presque) propre
Tous les dossiers
Spacer
Unes de la semaine

lundi 1er/12 Transfert.net

vendredi 28/11 Économie

jeudi 27/11 Société

mercredi 26/11 Culture

mardi 25/11 Économie

Spacer


2/06/2003 • 16h05

Un logiciel d’échange de fichiers crypté lâché par erreur sur internet

Les fans de P2P remercient AOL

"Waste", un logiciel d’échange de fichiers "peer to peer" sécurisé, a été distribué librement pendant 24 heures sur le site de Nullsoft, l’éditeur du célèbre lecteur de MP3 Winamp, avant d’être retiré en catastrophe. En 2000, cette filiale d’AOL Time Warner avait déjà commis une bévue similaire avec Gnutella, l’héritier du défunt Napster.

Le 28 mai, les internautes visitant le site officiel de Nullsoft ont eu la surprise de découvrir que la société distribuait le code source et les fichiers exécutables d’une version test de Waste, un nouveau logiciel qui permet de pratiquer le P2P à l’abri des regards indiscrets.

Le lendemain, la page avait disparu, remplacée par une étrange et austère page d’erratum. Nullsoft y reconnaît sa paternité (et ses droits) sur Waste, mais annonce que sa distribution n’a jamais été autorisée, sous quelque licence que ce soit. Nullsoft interdit toute utilisation de Waste et demande à ceux qui ont eu le temps de télécharger le programme d’en détruire toutes les copies.

Trop tard !

Il est peu probable que cette mise en garde passablement menaçante suffise à empêcher la diffusion de Waste. Pendant toute la journée du 28 mai, le logiciel a été distribué sous la licence GPL (GNU General Public License). L’attribution de cette licence - abusive, selon NullSoft - permet à n’importe qui de diffuser le programme gratuitement. Plusieurs dizaines de miroirs de la page de présentation de Waste permettent déjà de le télécharger avec sa documentation et ses sources.

Si le programme a retenu l’attention du célèbre site Slashdot et de toute la communauté P2P, c’est qu’il correspond à une forte demande des utilisateurs. Il ne s’agit pas d’une révolution technique mais d’une solution permettant de contourner l’arsenal juridique de plus en plus étoffé que les éditeurs de musique, de films ou de logiciels sont en train de déployer pour lutter contre le piratage en ligne.

L’utilisateur de Waste se connecte à un réseau P2P et y est reconnu grâce à une clef numérique publique. Les transferts de données à l’intérieur du réseau Waste sont cryptés : on peut y pratiquer la messagerie instantanée, consulter et télécharger des documents sans que quiconque de l’extérieur n’en sache rien, pas même le fournisseur d’accès.

Miner l’Amérique ?

Pour Nullsoft, la gaffe concernant Waste n’est pas une première. En 2000, la société avait mis en circulation Gnutella, un programme d’échange de fichiers prenant la relève d’un Napster étranglé par les attaques judiciaires. Devant la colère de sa maison mère AOL Time Warner, Nullsoft avait dû retirer Gnutella de son site. Mais la distribution sous licence GPL avait ensuite permis la création de plusieurs imitations du logiciel incriminé. Auparavant, le format de compression Divx, développé par Microsoft, avait lui ausssi connu le même destin.

Selon une rumeur circulant sur Slashdot, c’est l’auteur de Winamp et de Gnutella en personne qui, mis à l’écart du développement de la version 3 de Winamp par Nullsoft, se serait vengé en lâchant cette nouvelle bombe à retardement pour les éditeurs de contenus numériques... Ultime clin d’oeil de ses auteurs, Waste tirerait son nom du roman Vente à la criée du Lot 49, écrit en 1966 par l’Américain Thomas Pynchon. W.A.S.T.E. (acronyme de "We Await Silent Tristero’s Empire") y est décrit comme un réseau postal parallèle établi par la société secrète Tristero pour miner l’Amérique...

Le site de Nullsoft:
http://www.nullsoft.com

L’erratum de Nullsoft:
http://www.nullsoft.com/free/waste/

 
Dans la même rubrique

27/11/2003 • 19h01

Un traité onusien veut obliger les belligérants à nettoyer les "résidus explosifs de guerre"

26/11/2003 • 18h47

Pour les Etats-Unis, les essais nucléaires ne sont pas encore de l’histoire ancienne

20/11/2003 • 19h00

Les technologies de surveillance automatisée tiennent salon au Milipol 2003

19/11/2003 • 16h23

Un logiciel met tous les physiciens à la (bonne) page

17/11/2003 • 18h38

Une pétition européenne met en doute la fiabilité du vote électronique
Dossier RFID
Les étiquettes "intelligentes"
Dernières infos

28/11/2003 • 19h29

Quand le déclin de la production pétrole mondiale va-t-il débuter ?

28/11/2003 • 19h19

Les réserves de pétrole sont dangereusement surévaluées, dénonce un groupe d’experts

28/11/2003 • 18h33

La Criirad porte plainte contre la Cogema pour avoir diffusé des infos sur les déchets nucléaires

27/11/2003 • 17h14

La Cnil met les"étiquettes intelligentes" sur sa liste noire

26/11/2003 • 19h06

"The Meatrix", un modèle de dessin animé militant, hilarant et viral

26/11/2003 • 18h54

Un observatoire associatif pour lutter contre les inégalités

25/11/2003 • 19h13

Les hébergeurs indépendants ne sont toujours pas responsables, pour l’instant

25/11/2003 • 19h04

Les licences Creative Commons bientôt disponibles en français

24/11/2003 • 22h09

EDF refuse d’étudier la résistance de l’EPR à une attaque de type 11-septembre

24/11/2003 • 18h36

La Grèce bannit la biométrie de ses aéroports à un an des Jeux olympiques

24/11/2003 • 18h16

10 000 manifestants réclament la fermeture de la School of Americas

21/11/2003 • 19h36

Deux affaires judiciaires relancent la polémique sur la responsabilité des hébergeurs

21/11/2003 • 19h04

Un anti-raciste poursuivi en justice pour antisémitisme

21/11/2003 • 18h48

Le festival Jonctions confronte art, technologies et éthique

20/11/2003 • 19h28

Un fonctionnaire ne peut utiliser sa messagerie professionnelle à des fins religieuses


Contacts |  Haut de page |  Archives
Tous droits réservés | © Transfert.net | Accueil
Logiciels libres |  Confidentialité |  Revue de presse