18 12 2017
Retour a la home
Rubrique Économie
Économie
Rubrique Société
Société
Rubrique Technologies
Technologies
Rubrique Culture
Culture
MOTS CLÉS
 
Tous les mots

DOSSIERS...
 Le projet |  L’équipe |  L’association |  Nos outils  | Actualités |  Sources |  Alertes  
Abonnés : connectez-vous

 
Oubli du mot de passe
TRANSFERT S'ARRETE
Transfert décryptait l'actualité des nouvelles technologies, proposait un fil info quotidien et une série d'outils de veille. Notre agence, refusant toute publicité, dépendait de ses abonnements.
  COPINAGES
Ecoutez Routine.
Chiffre du jour
700 000
dépistages génétiques chaque année en Europe, selon la Commission européenne (...)
Revue de Web
 Lindows harcelé
 Cyberdissidents vietnamiens en appel
 Plus de CO2 = moins d’eau potable
Phrase du jour
"Ce service public que nous assurons a besoin de votre soutien pour perdurer"
L’association Inf’OGM, qui justifie la fin de la gratuité de son bulletin d’information (...)

Dossier
Le nucléaire mis au secret
Dossiers récents
 Racisme en ligne : l’affaire Sos-racaille
 Le fichage des passagers aériens
 La bataille des brevets logiciels
 L’impasse énergétique
 L’hydrogène, une énergie (presque) propre
Tous les dossiers
Spacer
Unes de la semaine

lundi 1er/12 Transfert.net

vendredi 28/11 Économie

jeudi 27/11 Société

mercredi 26/11 Culture

mardi 25/11 Économie

Spacer


18/09/2003 • 13h40

Un Français publie un journal quotidien sur le Sommet mondial sur la société de l’information

100 articles pour un compte à rebours critique qui soulève les "vrais enjeux"

L’universitaire français Hervé Le Crosnier publie chaque jour sur son site un article consacré au Sommet mondial sur la société de l’information (SMSI), dont la première phase se tiendra à Genève du 10 au 12 décembre 2003. Démarrée 100 jours avant le début de la manifestation, cette chronique personnelle veut éclairer le grand public sur les "vrais enjeux" de cette rencontre : droits de l’homme, propriété intellectuelle, logiciels libres, respect de la diversité culturelle...

Organisé par l’Union internationale des télécommunications à la demande des Nations-Unies, le SMSI rassemblera gouvernements, secteur privé et représentants de la société civile en deux temps : après la première phase à Genève cette année, Tunis accueillera une deuxième session en novembre 2005.

Ambitieuses, ces rencontres souhaitent aborder les "bouleversements radicaux" qu’entraînerait le passage de la société industrielle à celle de l’information dans nombre de domaines : "diffusion des connaissances, modes de comportements en société, pratiques économiques et commerciales, engagement politique, médias, santé (...)". Et surtout, "lorsque cela est nécessaire, harmoniser les points de vue sur le plan mondial".

Rien d’une mascarade

Préparé par une série de réunions - l’une d’elles se tient ces jours-ci à Genève et fait l’objet d’un compte-rendu quotidien par Frédéric Couchet, de l’Association pour la promotion de l’informatique libre -, le SMSI devrait déboucher sur l’adoption d’une Déclaration de principe et d’un plan d’action portant "sur l’ensemble des questions liées à la société de l’information".

Ce côté "grand-messe fourre-tout" n’a pas découragé Hervé Le Crosnier, un enseignant en informatique à l’université de Caen, de s’intéresser au contenu de ce SMSI. Depuis le 1er septembre, il publie chaque jour un "petit papier" sur son site dédié à la question.

"C’est un pari que j’ai fait avec moi-même mais je ne savais pas dans quoi je m’embarquais", explique ce membre fondateur du chapitre français de l’Internet Society (Isoc France) et créateur en 1993 de Biblio-fr, la liste de diffusion de référence pour les bibliothécaires, qui compte aujourd’hui quelque 12 000 abonnés.

Le Crosnier dit consacrer deux heures par jour à tenter d’expliquer les vrais enjeux du sommet, selon lui totalement inaccessibles au commun des mortels.

"Le SMSI n’est ni une mascarade ni une simple opération de communication, explique l’universitaire. On va y jouer entre experts un jeu qui nous engagera tous sur des formes d’organisation de société pour l’avenir. On ne laisse pas aux populations le temps de s’emparer de ces nouveaux outils, en servant l’excuse du rythme des innovations technologiques. Il existe donc un réel besoin d’expertise et de contre-expertise."

"Verser du vinaigre"

Brevets logiciels, e-démocratie, concentration financière dans le secteur médiatique, droits de l’Homme, rôle de la société civile dans le débat... : les "petits papiers" d’Hervé Le Crosnier balaient un vaste spectre.

"Mon souhait est d’irriguer le débat, indique l’enseignant, de rassembler des informations éparses, de donner une visibilité aux logiques à l’oeuvre pour que des décideurs, qu’ils soient majoritaires ou minoritaires, s’en emparent."

Ecrites sur un ton familier et envoyées à quelque 180 abonnés, les chroniques quotidiennes sont résolument engagées. "J’ai choisi de verser du vinaigre, juge l’auteur. Les choix de société doivent se résumer à des orientations compréhensibles par tous, et non à un discours obscur à force de technicité. Lorsque le projet de déclaration du SMSI parle des intérêts convergents des gouvernements, du secteur privé et de la société civile, je regrette, ce n’est pas vrai. Nous ne jouons pas tous le même jeu."

Selon Hervé Le Crosnier, quatre thèmes illustrent parfaitement ces divergences d’intérêts : les droits de l’homme, la propriété intellectuelle, les logiciels libres et le respect de la diversité culturelle et linguistique. Des questions qui seront largement évacuées des débats du SMSI...

"Je ne veux pas me contenter de formules telles que ’Vous ne pouvez rien contre le progrès’ ou ’Toutes les institutions du passé - Etat, école, régime de l’information éditée, etc. - sont mortes’. D’accord, ces institutions seront transformées, mais dans quel sens ? C’est justement la place et le moment pour ce débat !"

En décembre, Hervé Le Crosnier se rendra à Genève pour assister au SMSI. Quant aux 100 chroniques, elles feront peut-être l’objet d’une publication en librairie.

"Pourquoi pas si ça le mérite ? Mais ces papiers sont avant tout un engagement personnel. Je ne veux pas léguer à mes enfants un monde de surveillance, de soumission, affirme Le Crosnier. La caricature de cette logique, c’est le paysan qui aujourd’hui ne peut pas replanter ses graines parce qu’elles sont sous copyright. L’une des formes de la société de l’information envisagée se dirige malheureusement vers cette voie."

Le site d’Hervé Le Crosnier:
http://smsi.airlibre.org

Le compte-rendu quotidien de Frédéric Couchet sur PrepCom III:
http://wiki.april.org/SMSIPrepComIII

Le site officiel du SMSI:
http://www.itu.int/wsis/index-fr.html

 
Dans la même rubrique

28/11/2003 • 18h33

La Criirad porte plainte contre la Cogema pour avoir diffusé des infos sur les déchets nucléaires

27/11/2003 • 17h14

La Cnil met les"étiquettes intelligentes" sur sa liste noire

26/11/2003 • 18h54

Un observatoire associatif pour lutter contre les inégalités

24/11/2003 • 22h09

EDF refuse d’étudier la résistance de l’EPR à une attaque de type 11-septembre

24/11/2003 • 18h36

La Grèce bannit la biométrie de ses aéroports à un an des Jeux olympiques
Dossier RFID
Les étiquettes "intelligentes"
Dernières infos

28/11/2003 • 19h29

Quand le déclin de la production pétrole mondiale va-t-il débuter ?

28/11/2003 • 19h19

Les réserves de pétrole sont dangereusement surévaluées, dénonce un groupe d’experts

27/11/2003 • 19h01

Un traité onusien veut obliger les belligérants à nettoyer les "résidus explosifs de guerre"

26/11/2003 • 19h06

"The Meatrix", un modèle de dessin animé militant, hilarant et viral

26/11/2003 • 18h47

Pour les Etats-Unis, les essais nucléaires ne sont pas encore de l’histoire ancienne

25/11/2003 • 19h13

Les hébergeurs indépendants ne sont toujours pas responsables, pour l’instant

25/11/2003 • 19h04

Les licences Creative Commons bientôt disponibles en français

24/11/2003 • 18h16

10 000 manifestants réclament la fermeture de la School of Americas

21/11/2003 • 19h36

Deux affaires judiciaires relancent la polémique sur la responsabilité des hébergeurs

21/11/2003 • 19h04

Un anti-raciste poursuivi en justice pour antisémitisme

21/11/2003 • 18h48

Le festival Jonctions confronte art, technologies et éthique

20/11/2003 • 19h28

Un fonctionnaire ne peut utiliser sa messagerie professionnelle à des fins religieuses

20/11/2003 • 19h00

Les technologies de surveillance automatisée tiennent salon au Milipol 2003

20/11/2003 • 18h22

Zouhaïr Yahyaoui libre, les cyberdissidents tunisiens restent harcelés par le régime

20/11/2003 • 16h29

Le site parodique Send Them Back milite pour le renvoi de tous les mp3 "volés" à la RIAA


Contacts |  Haut de page |  Archives
Tous droits réservés | © Transfert.net | Accueil
Logiciels libres |  Confidentialité |  Revue de presse