15 09 2019
Retour a la home
Rubrique Économie
Économie
Rubrique Société
Société
Rubrique Technologies
Technologies
Rubrique Culture
Culture
MOTS CLÉS
 
Tous les mots

DOSSIERS...
 Le projet |  L’équipe |  L’association |  Nos outils  | Actualités |  Sources |  Alertes  
Abonnés : connectez-vous

 
Oubli du mot de passe
TRANSFERT S'ARRETE
Transfert décryptait l'actualité des nouvelles technologies, proposait un fil info quotidien et une série d'outils de veille. Notre agence, refusant toute publicité, dépendait de ses abonnements.
  COPINAGES
Ecoutez Routine.
Protégez-vous.
Chiffre du jour
700 000
dépistages génétiques chaque année en Europe, selon la Commission européenne (...)
Revue de Web
 Lindows harcelé
 Cyberdissidents vietnamiens en appel
 Plus de CO2 = moins d’eau potable
Phrase du jour
"Ce service public que nous assurons a besoin de votre soutien pour perdurer"
L’association Inf’OGM, qui justifie la fin de la gratuité de son bulletin d’information (...)

Dossier
Le nucléaire mis au secret
Dossiers récents
 Racisme en ligne : l’affaire Sos-racaille
 Le fichage des passagers aériens
 La bataille des brevets logiciels
 L’impasse énergétique
 L’hydrogène, une énergie (presque) propre
Tous les dossiers
Spacer
Unes de la semaine

lundi 1er/12 Transfert.net

vendredi 28/11 Économie

jeudi 27/11 Société

mercredi 26/11 Culture

mardi 25/11 Économie

Spacer


3/05/2002 • 18h51

Transfert en difficulté

Le n°24 de Transfert sort en kiosque, avec 150 idées numériques pour le futur président de la République. Pendant que Transfert S.A annonce son dépôt de bilan, après plus de quatre années de création et de journalisme en ligne et sur papier.

Il y a presque cinq ans, j’ai fait un rêve : un magazine parlant de la société de l’information sans parler de technique. Un magazine papier vivant en harmonie avec un site Web. J’ai cassé ma tirelire, convaincu des amis de mettre la main au portefeuille et, en octobre 1998, Transfert.net et Transfert magazine sont né. Les débuts furent difficiles. L’équipe était réduite, l’argent manquait. Fin 1999, la société est enfin équilibrée, avec une dizaine de salariés. Début 2000, Transfert intéresse les investisseurs qui souhaitent un développement plus important. Transfert se développe donc. Et fournit des articles à d’autres sites et d’autres titres de presse(Canal Plus, la Fnac, L’Express, Les Echos). La première crise économique de l’Internet ( mars 2000) frappe alors que l’équipe s’étoffe et que l’édition mensuelle se prépare. Transfert parie pourtant que la demande pour un magazine intelligent continuera.

Pendant un an, Transfert magazine et Transfert.net vont continuer ainsi, attendant que le marché publicitaire s’éveille, et que les lecteurs se multiplient. Le site connaîtra des hauts (Clic d’or du meilleur site 2000, Grand Prix des médias 20001) et peu de bas. Il compte aujourd’hui 22 000 abonnés à sa mailing list. Le magazine se battra pour survivre en kiosque. Les ventes stagnent, et même baissent. La publicité, florissante en mars 2000, s’effrite régulièrement. La formule d’octobre 2000 ne trouve pas son public comme nous l’espérions. En octobre 2001, la société est vendue à L’Ile des Médias, petit groupe indépendant qui, seul, souhaite voir Transfert continuer avec son indépendance, son ton particulier. Le pari est simple : à partir des recettes de l’époque, ne pas dépenser plus de 10% que ce que l’on gagne. Et attendre que le marché se ressaisisse. Une nouvelle formule est pensée, et permet au magazine de reprendre un peu de vigueur en kiosque : entre novembre 2001 et mars 2002, entre l’avant dernier numéro de l’ancienne formule et le second numéro de la nouvelle, les ventes en kiosques augmentent de 25%. Mais cela ne compense pas l’effondrement soudain des recettes publicitaires. Et L’Ile des Médias fait le constat : malgré tous les efforts, il est impossible de continuer à soutenir Transfert, pour lequel on ne voit pas d’équilibre à moyen terme.

Transfert S.A, la société éditrice, filiale de L’Île des Médias, va donc déposer le bilan. Au moment où le n°24 de Transfert paraît en kiosque. L’un des meilleurs numéros réalisé par l’équipe du magazine. Le site continue, en attendant la décision du tribunal de commerce de Paris, qui examinera le dossier dans quelques semaines.

Quatre ans et demi de travail. Des salariés et des investisseurs (merci à eux tous) qui ont partagé le rêve d’une société de presse indépendante et différente. Des nuits sans sommeil, des angoisses, des convictions, des kilomètres de mots... Au bout du compte, le sentiment de pouvoir se regarder dans la glace, et la fierté d’avoir fait un journal de qualité. A l’heure où tous les titres Internet ferment (Net Surf, Futur(e)s, ...) ou changent leur periodicité (Web Magazine), on a le sentiment de s’être battus jusqu’au bout. Et ce n’est pas fini : Transfert va peut-être trouver des repreneurs. Qui sait ? Depuis 1998, Transfert a déjà été enterré plusieurs fois. Or, même s’il n’est pas dans un forme olympique, pour un mort, il est en pleine forme. Et tant qu’il y a de la vie...

 
Dans la même rubrique

28/11/2003 • 18h33

La Criirad porte plainte contre la Cogema pour avoir diffusé des infos sur les déchets nucléaires

27/11/2003 • 17h14

La Cnil met les"étiquettes intelligentes" sur sa liste noire

26/11/2003 • 18h54

Un observatoire associatif pour lutter contre les inégalités

24/11/2003 • 22h09

EDF refuse d’étudier la résistance de l’EPR à une attaque de type 11-septembre

24/11/2003 • 18h36

La Grèce bannit la biométrie de ses aéroports à un an des Jeux olympiques
Dossier RFID
Les étiquettes "intelligentes"
Dernières infos

28/11/2003 • 19h29

Quand le déclin de la production pétrole mondiale va-t-il débuter ?

28/11/2003 • 19h19

Les réserves de pétrole sont dangereusement surévaluées, dénonce un groupe d’experts

27/11/2003 • 19h01

Un traité onusien veut obliger les belligérants à nettoyer les "résidus explosifs de guerre"

26/11/2003 • 19h06

"The Meatrix", un modèle de dessin animé militant, hilarant et viral

26/11/2003 • 18h47

Pour les Etats-Unis, les essais nucléaires ne sont pas encore de l’histoire ancienne

25/11/2003 • 19h13

Les hébergeurs indépendants ne sont toujours pas responsables, pour l’instant

25/11/2003 • 19h04

Les licences Creative Commons bientôt disponibles en français

24/11/2003 • 18h16

10 000 manifestants réclament la fermeture de la School of Americas

21/11/2003 • 19h36

Deux affaires judiciaires relancent la polémique sur la responsabilité des hébergeurs

21/11/2003 • 19h04

Un anti-raciste poursuivi en justice pour antisémitisme

21/11/2003 • 18h48

Le festival Jonctions confronte art, technologies et éthique

20/11/2003 • 19h28

Un fonctionnaire ne peut utiliser sa messagerie professionnelle à des fins religieuses

20/11/2003 • 19h00

Les technologies de surveillance automatisée tiennent salon au Milipol 2003

20/11/2003 • 18h22

Zouhaïr Yahyaoui libre, les cyberdissidents tunisiens restent harcelés par le régime

20/11/2003 • 16h29

Le site parodique Send Them Back milite pour le renvoi de tous les mp3 "volés" à la RIAA


Contacts |  Haut de page |  Archives
Tous droits réservés | © Transfert.net | Accueil
Logiciels libres |  Confidentialité |  Revue de presse