08 12 2019
Retour a la home
Rubrique Économie
Économie
Rubrique Société
Société
Rubrique Technologies
Technologies
Rubrique Culture
Culture
MOTS CLÉS
 
Tous les mots

DOSSIERS...
 Le projet |  L’équipe |  L’association |  Nos outils  | Actualités |  Sources |  Alertes  
Abonnés : connectez-vous

 
Oubli du mot de passe
TRANSFERT S'ARRETE
Transfert décryptait l'actualité des nouvelles technologies, proposait un fil info quotidien et une série d'outils de veille. Notre agence, refusant toute publicité, dépendait de ses abonnements.
  COPINAGES
Ecoutez Routine.
Protégez-vous.
Chiffre du jour
700 000
dépistages génétiques chaque année en Europe, selon la Commission européenne (...)
Revue de Web
 Lindows harcelé
 Cyberdissidents vietnamiens en appel
 Plus de CO2 = moins d’eau potable
Phrase du jour
"Ce service public que nous assurons a besoin de votre soutien pour perdurer"
L’association Inf’OGM, qui justifie la fin de la gratuité de son bulletin d’information (...)

Dossier
Le nucléaire mis au secret
Dossiers récents
 Racisme en ligne : l’affaire Sos-racaille
 Le fichage des passagers aériens
 La bataille des brevets logiciels
 L’impasse énergétique
 L’hydrogène, une énergie (presque) propre
Tous les dossiers
Spacer
Unes de la semaine

lundi 1er/12 Transfert.net

vendredi 28/11 Économie

jeudi 27/11 Société

mercredi 26/11 Culture

mardi 25/11 Économie

Spacer


27/09/2001 • 18h12

Sun aussi veut délivrer des passeports

Pour contrer l’initiative Passport de Microsoft, qui vise à identifier les internautes, Sun s’allie avec 33 entreprises pour un projet concurrent.

L’Alliance de la Liberté. Sous ce nom ronflant se cache l’initiative annoncée, mercredi 26 septembre, par le PDG de Sun Microsystems, Scott McNealy. Cette "Liberty Alliance" consiste à regrouper 33 industriels afin de labelliser un ensemble de technologies permettant de reconnaître les internautes en ligne. Si Sun prépare depuis un an et demi déjà cette riposte à l’offensive Passport de Microsoft (déjà 165 millions de comptes enregistrés), l’alliance à plusieurs, elle, n’est en négociation que depuis deux mois.

Les partenaires de Sun incluent General Motors, Bank of America, i2 Technologies, Inuit, Liberate Technologies, Cisco, Apache Software Foundation, RealNetworks, eBay, Travelocity ; des spécialistes de la certification et du cryptage comme Entrust, Verisign, RSA Securité, ou les fabricants de cartes à puce Gemplus et Activcard ; des industriels des télécoms, Nokia, Cingular Wireless, NTT DoCoMo, Global Crossing, Vodafone, Bell Canada, Sprint, Openwave. Cette liste est encore ouverte, explique-t-on chez Sun.

Contrer le Passport de Microsoft

Ce système de "passeport" pour le cyberespace, d’après le nom judicieux choisi par Microsoft pour le sien propre, collecte les données personnelles que l’utilisateur accepte de livrer. À chaque fois que l’individu veut utiliser une application ou pénétrer sur un site qui requiert de s’identifier, il lui suffit d’un clic pour que ledit passeport communique automatiquement les données nécessaires. À terme, il permettra de s’identifier sur tous types de terminaux reliés à Internet, agendas électroniques et téléphones mobiles. C’est donc un moyen de s’épargner l’effort de saisie. C’est aussi un dispositif qui amoindrit la vigilance à l’égard des violations de la vie privée, fréquentes sur Internet. Sans compter qu’on confie toutes ses données, auxquelles viendront sans doute s’ajouter les données de connexion et de surf, à une entreprise aux visées hégémoniques. L’approche de Sun semble a priori plus sympathique, puisqu’elle est ouverte à toutes les entreprises qui voudront y participer, y compris Microsoft. Le géant de Redmond a d’ailleurs fait savoir qu’il n’avait pas été contacté par l’Alliance, contrairement aux allégations de Sun. C’est un épisode supplémentaire dans la très vieille rivalité entre Sun et Microsoft : l’un monopolise les systèmes d’exploitation sur les ordinateurs ; l’autre propose de mettre les applications sur Internet et de les faire tourner sur des terminaux de réseau... Mais la proposition de Scott McNealy n’est pas beaucoup plus rassurante que celle de Bill Gates. Primo, qui va conserver les données ? Trente-trois entreprises en réseau ? Secundo, c’est la fin d’une certaine liberté de mouvement sur Internet.

Privatisation de la preuve d’identité

En effet, l’objectif des technologies d’identification et de certification est de faciliter le commerce. Mais surtout du point de vue du marchand. Il cherche à éviter la fraude et à vérifier la solvabilité des clients. Ce faisant, le commerce crée de nouvelles barrières dans le cyberespace : de petits enclos autour des sites sécurisés (depuis longtemps), mais aussi des passeports pour permettre aux internautes de circuler, avec un système de douanes, une police et des mouchards aux aguets. C’est probablement une évolution irrésistible : la marchandisation du Web l’exige. Mais enfin, pourquoi laisser la responsabilité de la preuve d’identité (le passeport) aux entreprises ?

L’article du Wall Street Journal:
http://interactive.wsj.com/articles... L’article de News.com:
http://news.cnet.com/news/0-1003-20...
 
Dans la même rubrique

28/11/2003 • 19h29

Quand le déclin de la production pétrole mondiale va-t-il débuter ?

28/11/2003 • 19h19

Les réserves de pétrole sont dangereusement surévaluées, dénonce un groupe d’experts

25/11/2003 • 19h13

Les hébergeurs indépendants ne sont toujours pas responsables, pour l’instant

25/11/2003 • 19h04

Les licences Creative Commons bientôt disponibles en français

21/11/2003 • 19h36

Deux affaires judiciaires relancent la polémique sur la responsabilité des hébergeurs
Dossier RFID
Les étiquettes "intelligentes"
Dernières infos

28/11/2003 • 18h33

La Criirad porte plainte contre la Cogema pour avoir diffusé des infos sur les déchets nucléaires

27/11/2003 • 19h01

Un traité onusien veut obliger les belligérants à nettoyer les "résidus explosifs de guerre"

27/11/2003 • 17h14

La Cnil met les"étiquettes intelligentes" sur sa liste noire

26/11/2003 • 19h06

"The Meatrix", un modèle de dessin animé militant, hilarant et viral

26/11/2003 • 18h54

Un observatoire associatif pour lutter contre les inégalités

26/11/2003 • 18h47

Pour les Etats-Unis, les essais nucléaires ne sont pas encore de l’histoire ancienne

24/11/2003 • 22h09

EDF refuse d’étudier la résistance de l’EPR à une attaque de type 11-septembre

24/11/2003 • 18h36

La Grèce bannit la biométrie de ses aéroports à un an des Jeux olympiques

24/11/2003 • 18h16

10 000 manifestants réclament la fermeture de la School of Americas

21/11/2003 • 19h04

Un anti-raciste poursuivi en justice pour antisémitisme

21/11/2003 • 18h48

Le festival Jonctions confronte art, technologies et éthique

20/11/2003 • 19h28

Un fonctionnaire ne peut utiliser sa messagerie professionnelle à des fins religieuses

20/11/2003 • 19h00

Les technologies de surveillance automatisée tiennent salon au Milipol 2003

20/11/2003 • 18h22

Zouhaïr Yahyaoui libre, les cyberdissidents tunisiens restent harcelés par le régime

20/11/2003 • 16h29

Le site parodique Send Them Back milite pour le renvoi de tous les mp3 "volés" à la RIAA


Contacts |  Haut de page |  Archives
Tous droits réservés | © Transfert.net | Accueil
Logiciels libres |  Confidentialité |  Revue de presse