08 12 2019
Retour a la home
Rubrique Économie
Économie
Rubrique Société
Société
Rubrique Technologies
Technologies
Rubrique Culture
Culture
MOTS CLÉS
 
Tous les mots

DOSSIERS...
 Le projet |  L’équipe |  L’association |  Nos outils  | Actualités |  Sources |  Alertes  
Abonnés : connectez-vous

 
Oubli du mot de passe
TRANSFERT S'ARRETE
Transfert décryptait l'actualité des nouvelles technologies, proposait un fil info quotidien et une série d'outils de veille. Notre agence, refusant toute publicité, dépendait de ses abonnements.
  COPINAGES
Ecoutez Routine.
Protégez-vous.
Chiffre du jour
700 000
dépistages génétiques chaque année en Europe, selon la Commission européenne (...)
Revue de Web
 Lindows harcelé
 Cyberdissidents vietnamiens en appel
 Plus de CO2 = moins d’eau potable
Phrase du jour
"Ce service public que nous assurons a besoin de votre soutien pour perdurer"
L’association Inf’OGM, qui justifie la fin de la gratuité de son bulletin d’information (...)

Dossier
Le nucléaire mis au secret
Dossiers récents
 Racisme en ligne : l’affaire Sos-racaille
 Le fichage des passagers aériens
 La bataille des brevets logiciels
 L’impasse énergétique
 L’hydrogène, une énergie (presque) propre
Tous les dossiers
Spacer
Unes de la semaine

lundi 1er/12 Transfert.net

vendredi 28/11 Économie

jeudi 27/11 Société

mercredi 26/11 Culture

mardi 25/11 Économie

Spacer


27/02/2001 • 16h25

Quand l’ordinateur fait mal

Un mouvement international de travailleurs atteints de RSI (Repetitive Strain Injury) lance demain une journée anti "mouvements répétitifs". Rien de drôle à cela : avec l’accroissement des équipements informatiques, les maladies professionnelles liées à des troubles musculaires sont en nette augmentation.


Peggy Pierrot
En une seule journée de travail assidu sur ordinateur, vos doigts peuvent parcourir l’équivalent de dix kilomètres. Le seul problème, c’est qu’ils n’ont pas été conçus pour ça. De même, l’être humain n’a pas pour vocation première de rester des heures dans une même position à contempler un écran. Résultat : les troubles liés aux postures professionnelles ont tendance à se multiplier. "On dénombrait 1 200 maladies professionnelles de ce type, il y a huit ou neuf ans, raconte le professeur Marcel Francis Kahn, chef du service de rhumatologie à l’hôpital Bichat. On en dénombre aujourd’hui 10 000." En France, on les regroupe le plus souvent sous l’appellation TMS, pour "troubles musculo-squelettiques". Partout ailleurs, ce type de lésion est surnommé RSI, pour "Repetitive Strain Injury" - lésion due à des tensions répétées. Une dénomination un peu longue, mais qui a l’avantage de prendre en compte l’aspect professionnel de la chose. Bien sûr, il n’y a pas que les usagers des ordinateurs qui en souffrent : les plumeurs de poulets ou bien les ouvriers qui travaillent dans la petite manutention sont exposés depuis longtemps à ce genre de troubles. Mais la démocratisation de l’ordinateur et l’explosion d’Internet multiplient aujourd’hui les victimes potentielles des RSI.

Troubles fortement invalidants

Annie Abrahams est une artiste qui a ouvert un site sur Internet. En septembre 1999, elle ressent des picotements dans le bras droit, et des sensations de froid ou de chaud. Parfois une douleur lancinante. Elle consulte un médecin généraliste français, puis suit des séances de kiné. Rien n’y fait. "La maladie de l’ordinateur n’existe pas chez nous", lui répond-on en substance. Il lui faudra se rendre en Hollande pour que l’on diagnostique qu’elle souffre bien d’un de ces RSI. Les médecins lui proscrivent de travailler sur ordinateur. "La France et l’Autriche sont les seuls pays qui ne reconnaissent pas cette maladie", explique-t-elle sur son site. Ce qui est à moitié vrai. Car la Sécurité sociale française reconnaît certains troubles musculo-squelettiques liés au travail, à condition qu’ils soient référencés comme une pathologie connue. Une douleur musculaire, en revanche, ne constituera pas une maladie référencée. "Cela devrait évoluer, explique le professeur Kahn. Une équipe hollandaise travaille sur l’élaboration de critères afin d’identifier les RSI." Les Pays-Bas se sont préoccupés très tôt de ce problème : on estime à 180 000 le nombre de personnes en arrêt de travail à cause de la pratique intensive du clavier. Des troubles qui peuvent concerner aussi bien les mains que les avant-bras, le dos ou les épaules. Les employeurs hollandais ont même obligation d’installer sur les machines de leurs salariés un petit programme leur rappelant de faire des pauses et des exercices de relaxation à intervalles réguliers. En France, l’INRS (Institut national de recherche et de sécurité) a organisé une conférence sur le sujet avec des patrons de société, afin de leur faire prendre conscience de l’importance d’une bonne ergonomie dans l’environnement de travail. Car si les RSI demeurent mal connues, elles peuvent se révéler, au final, fortement invalidantes. C’est pourquoi la journée internationale de demain incite les internautes du monde entier à laisser leurs mains loin de leur souris. Autant que faire se peut.

Plus d’informations sur les RSI:
http://www.paris.webstub.com/a_la_u... Journée mondiale contre les troubles liés aux actions répétées:
http://www.ctdrn.org/rsiday/ Site d’Annie Abrahams:
http://www.bram.org/rsi/rsichrono.htm Institut national de recherche et de sécurité:
http://www.inrs.fr
 
Dans la même rubrique

28/11/2003 • 18h33

La Criirad porte plainte contre la Cogema pour avoir diffusé des infos sur les déchets nucléaires

27/11/2003 • 17h14

La Cnil met les"étiquettes intelligentes" sur sa liste noire

26/11/2003 • 18h54

Un observatoire associatif pour lutter contre les inégalités

24/11/2003 • 22h09

EDF refuse d’étudier la résistance de l’EPR à une attaque de type 11-septembre

24/11/2003 • 18h36

La Grèce bannit la biométrie de ses aéroports à un an des Jeux olympiques
Dossier RFID
Les étiquettes "intelligentes"
Dernières infos

28/11/2003 • 19h29

Quand le déclin de la production pétrole mondiale va-t-il débuter ?

28/11/2003 • 19h19

Les réserves de pétrole sont dangereusement surévaluées, dénonce un groupe d’experts

27/11/2003 • 19h01

Un traité onusien veut obliger les belligérants à nettoyer les "résidus explosifs de guerre"

26/11/2003 • 19h06

"The Meatrix", un modèle de dessin animé militant, hilarant et viral

26/11/2003 • 18h47

Pour les Etats-Unis, les essais nucléaires ne sont pas encore de l’histoire ancienne

25/11/2003 • 19h13

Les hébergeurs indépendants ne sont toujours pas responsables, pour l’instant

25/11/2003 • 19h04

Les licences Creative Commons bientôt disponibles en français

24/11/2003 • 18h16

10 000 manifestants réclament la fermeture de la School of Americas

21/11/2003 • 19h36

Deux affaires judiciaires relancent la polémique sur la responsabilité des hébergeurs

21/11/2003 • 19h04

Un anti-raciste poursuivi en justice pour antisémitisme

21/11/2003 • 18h48

Le festival Jonctions confronte art, technologies et éthique

20/11/2003 • 19h28

Un fonctionnaire ne peut utiliser sa messagerie professionnelle à des fins religieuses

20/11/2003 • 19h00

Les technologies de surveillance automatisée tiennent salon au Milipol 2003

20/11/2003 • 18h22

Zouhaïr Yahyaoui libre, les cyberdissidents tunisiens restent harcelés par le régime

20/11/2003 • 16h29

Le site parodique Send Them Back milite pour le renvoi de tous les mp3 "volés" à la RIAA


Contacts |  Haut de page |  Archives
Tous droits réservés | © Transfert.net | Accueil
Logiciels libres |  Confidentialité |  Revue de presse