20 09 2018
Retour a la home
Rubrique Économie
Économie
Rubrique Société
Société
Rubrique Technologies
Technologies
Rubrique Culture
Culture
MOTS CLÉS
 
Tous les mots

DOSSIERS...
 Le projet |  L’équipe |  L’association |  Nos outils  | Actualités |  Sources |  Alertes  
Abonnés : connectez-vous

 
Oubli du mot de passe
TRANSFERT S'ARRETE
Transfert décryptait l'actualité des nouvelles technologies, proposait un fil info quotidien et une série d'outils de veille. Notre agence, refusant toute publicité, dépendait de ses abonnements.
  COPINAGES
Ecoutez Routine.
Chiffre du jour
700 000
dépistages génétiques chaque année en Europe, selon la Commission européenne (...)
Revue de Web
 Lindows harcelé
 Cyberdissidents vietnamiens en appel
 Plus de CO2 = moins d’eau potable
Phrase du jour
"Ce service public que nous assurons a besoin de votre soutien pour perdurer"
L’association Inf’OGM, qui justifie la fin de la gratuité de son bulletin d’information (...)

Dossier
Le nucléaire mis au secret
Dossiers récents
 Racisme en ligne : l’affaire Sos-racaille
 Le fichage des passagers aériens
 La bataille des brevets logiciels
 L’impasse énergétique
 L’hydrogène, une énergie (presque) propre
Tous les dossiers
Spacer
Unes de la semaine

lundi 1er/12 Transfert.net

vendredi 28/11 Économie

jeudi 27/11 Société

mercredi 26/11 Culture

mardi 25/11 Économie

Spacer


22/04/2003 • 14h47

Quand Rumsfeld rêvait de vendre un pipeline à Saddam

En 1983, il jouait les VRP pour Bechtel, société aujourd’hui chargée de "reconstruire" l’Irak

Le secrétaire d’Etat américain à la Défense, Donald Rumsfeld, a tenté, au début des années 80, de vendre un pipeline à Saddam Hussein pour le compte de la société Bechtel, qui vient d’obtenir le principal contrat de reconstruction de l’Irak. L’histoire est révélée dans un rapport de l’Institute for Political Studies à Washington, fondé sur des archives secrètes du département d’Etat récemment rendues publiques.

Des lots dans le gaz

Donald Rumsfeld a rencontré Saddam Hussein à deux reprises en 1983 puis en 1985, en tant qu’envoyé spécial de l’administration Reagan. Le 20 décembre 1983, sur l’ordre du secrétaire d’Etat aux Affaires étrangères, George Shultz, Rumsfeld a proposé au raïs la construction d’un pipeline allant d’Irak au port d’Aqaba, en Jordanie. Un contrat d’un milliard de dollars, qui devait échoir au groupe américain Bechtel (dont George Shultz avait quitté la présidence pour rejoindre directement l’équipe du président Reagan).

Les négociations n’ont jamais abouti. Saddam Hussein a expliqué à Rumsfeld qu’il trouvait l’idée bonne, mais qu’il redoutait une attaque israélienne contre l’installation. Dans un compte-rendu à George Shultz de cette première entrevue, Rumsfeld écrivait : "Je lui ai dit que je pouvais comprendre qu’il faudrait trouver une sorte d’arrangement pour qu’il [le pipeline, ndlr] ne soit pas facilement vulnérable (ce pourrait être un point à soulever en temps voulu auprès d’Israel)."

A l’époque, Saddam utilisait déjà des armes chimiques dans le conflit contre l’Iran. Une attitude alors officiellement condamnée par le gouvernement américain. Ce qui n’a pas empêché l’administration Reagan de poursuivre ses négociations pétrolières avec l’Irak. En 1985, la seconde entrevue entre Donald Rumsfeld et Saddam Hussein a eu lieu peu de temps après que le secrétariat général des Nations Unies eut confirmé l’utilisation de gaz de combat par l’Irak contre les troupes iraniennes.

Saddam a fini par rejeter la proposition de Bechtel, préférant s’associer à la Turquie et à l’Arabie Saoudite pour exporter son pétrole.

"Bechtel le chimique"

Les relations entre Bechtel et Saddam Hussein n’en sont pas pour autant restées là. En 1988, Bechtel a remporté un contrat de construction d’une importante usine chimique dans la banlieue de Bagdad, destinée à des fins aussi bien civiles que militaires. La signature du contrat a eu lieu après que le fameux "Ali le chimique", l’un des fidèles de Saddam, eut gazé plusieurs milliers de Kurdes dans le Nord de l’Irak. La construction de l’usine a été interrompue par l’invasion du Koweït par l’Irak. Les employés de Bechtel ont alors été placés en résidence surveillée. Le dernier d’entre eux a quitté l’Irak en décembre 1990.

En 2002, dans une déclaration au conseil de sécurité de l’Onu, l’Irak aurait désigné Bechtel parmi les compagnies qui lui ont fourni des compétences techniques pour fabriquer des armes chimiques.

"Crude vision: how oil interests obscured US government focus on chemical weapons use by Saddam Hussein" (Présentation et lien vers le rapport de l’Institute for political studies):
http://www.ips-dc.org/crudevision/i...

Un article du New York Times sur l’histoire de Bechtel, relatant une partie de l’épisode du pipeline d’Aqaba:
http://www.nytimes.com/2003/04/18/i...

La liste des sociétés qui ont vendu des armes à Bagdad, selon une déclaration de l’Irak au Conseil de sécurité, révélée par l’hebdomadaire allemand Tageszeitung:
http://www.taz.de/pt/2002/12/19/a00...

Traduction en anglais de l’article lié du Tageszeitung du 19 décembre 2002:
http://www.democracynow.org/Zumach2.htm

Une étude bourrée d’anecdotes édifiantes sur le soutien apporté par les Etats-Unis à l’Irak dans les années 80, par le Center for Cooperative Research:
http://www.cooperativeresearch.org/...

Un article de Bob Woodward, paru en 1986 dans le Washington Post, qui raconte notamment comment la CIA a apporté à l’Irak des informations techniques sur la meilleure façon d’utiliser le gaz moutarde contre les troupes iraniennes:
http://www.cooperativeresearch.org/...

 
Dans la même rubrique

28/11/2003 • 19h29

Quand le déclin de la production pétrole mondiale va-t-il débuter ?

28/11/2003 • 19h19

Les réserves de pétrole sont dangereusement surévaluées, dénonce un groupe d’experts

25/11/2003 • 19h13

Les hébergeurs indépendants ne sont toujours pas responsables, pour l’instant

25/11/2003 • 19h04

Les licences Creative Commons bientôt disponibles en français

21/11/2003 • 19h36

Deux affaires judiciaires relancent la polémique sur la responsabilité des hébergeurs
Dossier RFID
Les étiquettes "intelligentes"
Dernières infos

28/11/2003 • 18h33

La Criirad porte plainte contre la Cogema pour avoir diffusé des infos sur les déchets nucléaires

27/11/2003 • 19h01

Un traité onusien veut obliger les belligérants à nettoyer les "résidus explosifs de guerre"

27/11/2003 • 17h14

La Cnil met les"étiquettes intelligentes" sur sa liste noire

26/11/2003 • 19h06

"The Meatrix", un modèle de dessin animé militant, hilarant et viral

26/11/2003 • 18h54

Un observatoire associatif pour lutter contre les inégalités

26/11/2003 • 18h47

Pour les Etats-Unis, les essais nucléaires ne sont pas encore de l’histoire ancienne

24/11/2003 • 22h09

EDF refuse d’étudier la résistance de l’EPR à une attaque de type 11-septembre

24/11/2003 • 18h36

La Grèce bannit la biométrie de ses aéroports à un an des Jeux olympiques

24/11/2003 • 18h16

10 000 manifestants réclament la fermeture de la School of Americas

21/11/2003 • 19h04

Un anti-raciste poursuivi en justice pour antisémitisme

21/11/2003 • 18h48

Le festival Jonctions confronte art, technologies et éthique

20/11/2003 • 19h28

Un fonctionnaire ne peut utiliser sa messagerie professionnelle à des fins religieuses

20/11/2003 • 19h00

Les technologies de surveillance automatisée tiennent salon au Milipol 2003

20/11/2003 • 18h22

Zouhaïr Yahyaoui libre, les cyberdissidents tunisiens restent harcelés par le régime

20/11/2003 • 16h29

Le site parodique Send Them Back milite pour le renvoi de tous les mp3 "volés" à la RIAA


Contacts |  Haut de page |  Archives
Tous droits réservés | © Transfert.net | Accueil
Logiciels libres |  Confidentialité |  Revue de presse