13 12 2019
Retour a la home
Rubrique Économie
Économie
Rubrique Société
Société
Rubrique Technologies
Technologies
Rubrique Culture
Culture
MOTS CLÉS
 
Tous les mots

DOSSIERS...
 Le projet |  L’équipe |  L’association |  Nos outils  | Actualités |  Sources |  Alertes  
Abonnés : connectez-vous

 
Oubli du mot de passe
TRANSFERT S'ARRETE
Transfert décryptait l'actualité des nouvelles technologies, proposait un fil info quotidien et une série d'outils de veille. Notre agence, refusant toute publicité, dépendait de ses abonnements.
  COPINAGES
Ecoutez Routine.
Protégez-vous.
Chiffre du jour
700 000
dépistages génétiques chaque année en Europe, selon la Commission européenne (...)
Revue de Web
 Lindows harcelé
 Cyberdissidents vietnamiens en appel
 Plus de CO2 = moins d’eau potable
Phrase du jour
"Ce service public que nous assurons a besoin de votre soutien pour perdurer"
L’association Inf’OGM, qui justifie la fin de la gratuité de son bulletin d’information (...)

Dossier
Le nucléaire mis au secret
Dossiers récents
 Racisme en ligne : l’affaire Sos-racaille
 Le fichage des passagers aériens
 La bataille des brevets logiciels
 L’impasse énergétique
 L’hydrogène, une énergie (presque) propre
Tous les dossiers
Spacer
Unes de la semaine

lundi 1er/12 Transfert.net

vendredi 28/11 Économie

jeudi 27/11 Société

mercredi 26/11 Culture

mardi 25/11 Économie

Spacer


3/01/2001 • 16h59

Putain, ça flashe ! ! !

Voilà une nouvelle qui va encore passer inaperçue pour le monde flashy du e-commerce. Toutefois, elle pose de sérieuses questions en matière de sécurité informatique : tous les ordinateurs qui visionnent des animations au format Flash peuvent être piratés...

Qui n’a pas vu danser dans son navigateur une réplique un peu améliorée de Maya l’Abeille ? Ou vu s’animer des choses plus sérieuses comme des diaporamas ? Tout cela est rendu possible par un format de fichiers répondant au doux nom de Flash. Ce format est propriétaire. C’est-à-dire qu’il faut un petit programme en plus du navigateur pour le lire. On parle de plug-in. À peu près 90 % des navigateurs seraient équipés du plug-in Shockwave Flash. Jusqu’ici, tout va bien, d’autant que le Flash apporte une véritable animation, certains diront une interactivité, et en tout cas un aspect multimédia au Web. Sauf que mardi 2 janvier, un mail posté dans Bugtraq (une liste de diffusion pour les chasseurs de bugs) est venu jeter plus qu’un doute sur ledit plug-in... Avec quelques connaissances, un pirate peut potentiellement prendre le contrôle de l’ordinateur de tout internaute qui visionnerait son code Flash un peu spécial.

Ça déborde...

L’auteur de l’info, Neal Krawetz, explique dans son advisory (alerte de sécurité) que le plug-in est sujet à ce que l’on appelle un débordement de pile (buffer overflow). En clair, si l’on envoie une requête trop longue au plug-in cela va faire planter le navigateur... ou... exécuter un vilain bout de code qui permettra de prendre le contrôle de l’ordinateur cible. Un scénario, un peu tiré par les cheveux mais parfaitement réalisable, serait le suivant : un pirate crée une animation flash qui lui permettra de contrôler les ordinateurs cibles. Il lance un site et la met sur la page d’accueil. Il récolte ensuite le plus d’adresses e- mail possible des membres d’une grosse entreprise comme Microsoft et leur envoie une proposition alléchante avec le lien pointant sur son site. Il attend et dispose rapidement d’un nombre certain d’ordinateurs " vérolés ", prêts à être utilisés pour remonter sur le réseau interne de l’entreprise ciblée... La méthode diffère, mais le résultat serait le même que lors de l’attaque récente ayant permis à un ou des intrus d’accéder au code source de produits de Microsoft.

"C’est quoi un buffer overflow ?"

Contactée mercredi, la branche française de Macromedia ne pouvait commenter le mail de Neal Krawetz. "Je ne sais pas ce que c’est qu’un buffer overflow, expliquait notre interlocuteur. Nous sommes des techniciens, mais des technico-commerciaux. On fait les démonstrations de produits." Le débordement de pile est trop technique pour les représentants français de Macromédia. Effectivement, c’est plus une préoccupation de programmeur informatique. Toutefois, les buffer overflow, connus depuis des années, sont une des causes majeures des piratages de sites Web depuis un bon bout de temps. On est loin de la notion informatique totalement obscure... Ce qui semble plus étonnant et en tout cas inquiétant, c’est que Neal Krawetz annonce avoir remué ciel et terre depuis août dernier pour faire prendre conscience du problème à Macromedia. En vain... Dans un article d’Associated Press, le co-inventeur du World Wide Web, Tim Bernres-Lee expliquait récemment : "Ce que je crains, c’est qu’on en fasse un système compliqué et que dans dix ans, on se rende compte que cette technologie a des limites." Il s’inquiétait en outre de ce que des sociétés tentent de mettre la main sur le Web en imposant des formats spécifiques et incompatibles entre eux. À mauvais entendeur, salut !

 
Dans la même rubrique

28/11/2003 • 18h33

La Criirad porte plainte contre la Cogema pour avoir diffusé des infos sur les déchets nucléaires

27/11/2003 • 17h14

La Cnil met les"étiquettes intelligentes" sur sa liste noire

26/11/2003 • 18h54

Un observatoire associatif pour lutter contre les inégalités

24/11/2003 • 22h09

EDF refuse d’étudier la résistance de l’EPR à une attaque de type 11-septembre

24/11/2003 • 18h36

La Grèce bannit la biométrie de ses aéroports à un an des Jeux olympiques
Dossier RFID
Les étiquettes "intelligentes"
Dernières infos

28/11/2003 • 19h29

Quand le déclin de la production pétrole mondiale va-t-il débuter ?

28/11/2003 • 19h19

Les réserves de pétrole sont dangereusement surévaluées, dénonce un groupe d’experts

27/11/2003 • 19h01

Un traité onusien veut obliger les belligérants à nettoyer les "résidus explosifs de guerre"

26/11/2003 • 19h06

"The Meatrix", un modèle de dessin animé militant, hilarant et viral

26/11/2003 • 18h47

Pour les Etats-Unis, les essais nucléaires ne sont pas encore de l’histoire ancienne

25/11/2003 • 19h13

Les hébergeurs indépendants ne sont toujours pas responsables, pour l’instant

25/11/2003 • 19h04

Les licences Creative Commons bientôt disponibles en français

24/11/2003 • 18h16

10 000 manifestants réclament la fermeture de la School of Americas

21/11/2003 • 19h36

Deux affaires judiciaires relancent la polémique sur la responsabilité des hébergeurs

21/11/2003 • 19h04

Un anti-raciste poursuivi en justice pour antisémitisme

21/11/2003 • 18h48

Le festival Jonctions confronte art, technologies et éthique

20/11/2003 • 19h28

Un fonctionnaire ne peut utiliser sa messagerie professionnelle à des fins religieuses

20/11/2003 • 19h00

Les technologies de surveillance automatisée tiennent salon au Milipol 2003

20/11/2003 • 18h22

Zouhaïr Yahyaoui libre, les cyberdissidents tunisiens restent harcelés par le régime

20/11/2003 • 16h29

Le site parodique Send Them Back milite pour le renvoi de tous les mp3 "volés" à la RIAA


Contacts |  Haut de page |  Archives
Tous droits réservés | © Transfert.net | Accueil
Logiciels libres |  Confidentialité |  Revue de presse