08 12 2019
Retour a la home
Rubrique Économie
Économie
Rubrique Société
Société
Rubrique Technologies
Technologies
Rubrique Culture
Culture
MOTS CLÉS
 
Tous les mots

DOSSIERS...
 Le projet |  L’équipe |  L’association |  Nos outils  | Actualités |  Sources |  Alertes  
Abonnés : connectez-vous

 
Oubli du mot de passe
TRANSFERT S'ARRETE
Transfert décryptait l'actualité des nouvelles technologies, proposait un fil info quotidien et une série d'outils de veille. Notre agence, refusant toute publicité, dépendait de ses abonnements.
  COPINAGES
Ecoutez Routine.
Protégez-vous.
Chiffre du jour
700 000
dépistages génétiques chaque année en Europe, selon la Commission européenne (...)
Revue de Web
 Lindows harcelé
 Cyberdissidents vietnamiens en appel
 Plus de CO2 = moins d’eau potable
Phrase du jour
"Ce service public que nous assurons a besoin de votre soutien pour perdurer"
L’association Inf’OGM, qui justifie la fin de la gratuité de son bulletin d’information (...)

Dossier
Le nucléaire mis au secret
Dossiers récents
 Racisme en ligne : l’affaire Sos-racaille
 Le fichage des passagers aériens
 La bataille des brevets logiciels
 L’impasse énergétique
 L’hydrogène, une énergie (presque) propre
Tous les dossiers
Spacer
Unes de la semaine

lundi 1er/12 Transfert.net

vendredi 28/11 Économie

jeudi 27/11 Société

mercredi 26/11 Culture

mardi 25/11 Économie

Spacer


14/09/2000 • 00h00

Premières olympiades du jeu vidéo en Corée

La société coréenne Battletop organise les premiers Jeux olympiques du jeu en réseau à Séoul du 7 au 15 octobre prochains. Quatorze pays seront représentés. En France, les qualifications auront lieu ce week-end.

2000 est décidément une année olympique. Les jeux de Sydney seront à peine terminés que Séoul en accueillera d’autres : les premières olympiades du jeu vidéo se tiendront dans la capitale sud-coréenne du 7 au 15 octobre. Baptisée World Cyber Game Challenge, la manifestation n’est pas affiliée au Comité international olympique, mais reprend le principe des anneaux entrelacés. Organisée par la société coréenne Battletop avec le concours du ministère de la Jeunesse et des Sports local et sponsorisée par Samsung, la compétition réunira 160 joueurs venus de 14 pays. Les " athlètes " s’affronteront sur quatre titres : Brood War, une extension de Star Craft, Age of Empires II, Quake III, et Fifa 2000. Plus de 300 000 dollars de prix seront attribués aux vainqueurs.

Les qualifications parisiennes

Avec plus de 8 000 salles de jeu et quelque 800 joueurs professionnels, la Corée prend ce marché très au sérieux. Battletop vient de s’implanter aux ...tats-Unis et en Angleterre. Dans la foulée, elle devrait investir l’Allemagne, puis la France. Dans les pays où la société est absente, ce sont des structures locales qui se fédèrent pour mettre en place les épreuves de qualification à ces JO numériques. À Paris, les éliminatoires auront lieu les 16 et 17 septembre dans cinq salles de jeux parisiennes : Akyrion, Artefac, Game core, Web’ croissant, et Linko. À l’issue des épreuves, les huit meilleurs Français partiront à Séoul tous frais payés, afin de se mesurer au reste du monde.

Palabres sur ICQ

C’est l’association GG (Good Game) qui a décroché in extremis l’organisation de ces éliminatoires Battletop français. " Good Game, est une association qui a pour but de promouvoir le développement du jeu vidéo compétitif en France ", explique son secrétaire général, Nicolas Cerrato, plus connu sur les forums sous le pseudo de Incolas. Pour obtenir l’accréditation Battletop, GG a dû faire preuve de débrouillardise. Les premiers contacts avec l’organisateur se sont faits par ICQ. Deux heures de discussion en ligne. Deux semaines plus tard, Incolas et Sinclair, pseudonyme du vice-président de GG, rencontraient une délégation coréenne à Paris pour un accord officiel. Malheureusement pour eux, les deux gamers de 21 ans ne feront pas le voyage à Séoul en octobre : seuls les participants sont pris en charge. Les JO du jeu vidéo n’ont pas encore les moyens de leurs aînés.

Adresses des éliminatoires : Akyrion, 19 rue Charlemagne 75004 Paris Artefac : 42 rue Volta 75003 Paris Game Core : 27 rue des boulangers, 75005 Paris Linko : 6, rue Stanislas Paris 75006 Paris Web’ croissant : 19 rue du Croissant. 75002 Paris

World Cyber Game Challenge
http://207.110.54.120/cyber_games/m...
 
Dans la même rubrique

28/11/2003 • 18h33

La Criirad porte plainte contre la Cogema pour avoir diffusé des infos sur les déchets nucléaires

27/11/2003 • 17h14

La Cnil met les"étiquettes intelligentes" sur sa liste noire

26/11/2003 • 18h54

Un observatoire associatif pour lutter contre les inégalités

24/11/2003 • 22h09

EDF refuse d’étudier la résistance de l’EPR à une attaque de type 11-septembre

24/11/2003 • 18h36

La Grèce bannit la biométrie de ses aéroports à un an des Jeux olympiques
Dossier RFID
Les étiquettes "intelligentes"
Dernières infos

28/11/2003 • 19h29

Quand le déclin de la production pétrole mondiale va-t-il débuter ?

28/11/2003 • 19h19

Les réserves de pétrole sont dangereusement surévaluées, dénonce un groupe d’experts

27/11/2003 • 19h01

Un traité onusien veut obliger les belligérants à nettoyer les "résidus explosifs de guerre"

26/11/2003 • 19h06

"The Meatrix", un modèle de dessin animé militant, hilarant et viral

26/11/2003 • 18h47

Pour les Etats-Unis, les essais nucléaires ne sont pas encore de l’histoire ancienne

25/11/2003 • 19h13

Les hébergeurs indépendants ne sont toujours pas responsables, pour l’instant

25/11/2003 • 19h04

Les licences Creative Commons bientôt disponibles en français

24/11/2003 • 18h16

10 000 manifestants réclament la fermeture de la School of Americas

21/11/2003 • 19h36

Deux affaires judiciaires relancent la polémique sur la responsabilité des hébergeurs

21/11/2003 • 19h04

Un anti-raciste poursuivi en justice pour antisémitisme

21/11/2003 • 18h48

Le festival Jonctions confronte art, technologies et éthique

20/11/2003 • 19h28

Un fonctionnaire ne peut utiliser sa messagerie professionnelle à des fins religieuses

20/11/2003 • 19h00

Les technologies de surveillance automatisée tiennent salon au Milipol 2003

20/11/2003 • 18h22

Zouhaïr Yahyaoui libre, les cyberdissidents tunisiens restent harcelés par le régime

20/11/2003 • 16h29

Le site parodique Send Them Back milite pour le renvoi de tous les mp3 "volés" à la RIAA


Contacts |  Haut de page |  Archives
Tous droits réservés | © Transfert.net | Accueil
Logiciels libres |  Confidentialité |  Revue de presse