25 10 2021
Retour a la home
Rubrique Économie
Économie
Rubrique Société
Société
Rubrique Technologies
Technologies
Rubrique Culture
Culture
MOTS CLÉS
 
Tous les mots

DOSSIERS...
 Le projet |  L’équipe |  L’association |  Nos outils  | Actualités |  Sources |  Alertes  
Abonnés : connectez-vous

 
Oubli du mot de passe
TRANSFERT S'ARRETE
Transfert décryptait l'actualité des nouvelles technologies, proposait un fil info quotidien et une série d'outils de veille. Notre agence, refusant toute publicité, dépendait de ses abonnements.
  COPINAGES
Ecoutez Routine.
Protégez-vous.
Auditez votre cybersécurité.
Chiffre du jour
700 000
dépistages génétiques chaque année en Europe, selon la Commission européenne (...)
Revue de Web
 Lindows harcelé
 Cyberdissidents vietnamiens en appel
 Plus de CO2 = moins d’eau potable
Phrase du jour
"Ce service public que nous assurons a besoin de votre soutien pour perdurer"
L’association Inf’OGM, qui justifie la fin de la gratuité de son bulletin d’information (...)

Dossier
Le nucléaire mis au secret
Dossiers récents
 Racisme en ligne : l’affaire Sos-racaille
 Le fichage des passagers aériens
 La bataille des brevets logiciels
 L’impasse énergétique
 L’hydrogène, une énergie (presque) propre
Tous les dossiers
Spacer
Unes de la semaine

lundi 1er/12 Transfert.net

vendredi 28/11 Économie

jeudi 27/11 Société

mercredi 26/11 Culture

mardi 25/11 Économie

Spacer


26/09/2000 • 00h00

Prague vaut bien une manif virtuelle

Le sommet de la Banque mondiale et du FMI démarre mardi 26 septembre à Prague. Une manifestation virtuelle permet aux militants anti-mondialisation de faire entendre leur voix sur le Net. L’opération est organisée par la Fédération des réactions aléatoires, un collectif d’hacktivistes français.

"Appel à la manifestation directe sur Internet : désobéissance civile en ligne en soutien aux actions contre la mondialisation à Prague !" L’intrigante Fédération des réactions aléatoires (FRA), un collectif d’hacktivistes français, a lancé, il y a quelques jours, cet appel sur plusieurs listes de diffusion proches des militants contre le sommet de la Banque mondiale et du Fonds monétaire international (FMI) dans la capitale tchèque. Le 26 septembre, de midi à minuit (GMT), les manifestants qui n’auront pu se rendre sur place pourront donc discuter en temps réel, tout en assaillant les serveurs des sites des grandes institutions financières internationales, comme le FMI. Reno Courvoisier, le père de l’action baptisée Protest Online Chat, explique la méthode : "Nous avons mis au point une sorte de dictionnaire militant d’une centaine de mots : à chaque fois que l’un d’entre eux apparaît dans la discussion, une requête est envoyée vers la cible. Nous avons abandonné les systèmes automatiques moins participatifs : il suffisait que l’internaute soit connecté même s’il n’était pas derrière son ordinateur." Avec trois associés, Reno Courvoisier a fondé, il y a un an et demi, la FRA, "pour apprendre violemment aux gens à ne pas faire confiance aux machines, mais à réfléchir". Après avoir fait des faux bandeaux de pubs et des performances en utilisant des virus "cheval de Troie", ces Français, âgés de 25 à 30 ans, veulent aujourd’hui "faire un geste symbolique et obtenir la reconnaissance du droit à manifester sur Internet par les instances internationales".

Mesures de prudence

Reno Courvoisier affiche cependant une certaine prudence. "Il n’y a aucune action intrusive, nous ne faisons que nous connecter normalement sur le site ciblé. Pour éviter d’être tenus pour seul responsable en cas de poursuite judiciaire, nous demandons aux internautes de télécharger un petit programme (50 Ko), ce qui évite de passer par un site unique." De même, l’opération se veut "non-violente" : pour éviter la fermeture du site cible, la manifestation est répartie entre le FMI, la Banque mondiale et plusieurs autres sites affiliés. Reno Courvoisier se rappelle en effet avoir été victime du succès de l’action contre Occidental Petroleum, en février dernier. L’attaque de cette multinationale pétrolière accusée de décimer la tribu des indiens U’Wa avait entraîné la fermeture de cinq des six serveurs visés. "Notre hébergeur a saisi le site, suite à une plainte de Fidelity, le principal actionnaire d’Occidental Petroleum. Heureusement, ils ont finalement laissé tomber, sûrement parce que nous étions en France. Les dommages étant faibles, voire nuls, le procès leur aurait coûté plus qu’il ne leur aurait rapporté."

"Ceci n’est pas une attaque terroriste"

Être manifestant virtuel n’est pas de tout repos. Depuis la spectaculaire fermeture du site de l’OMC (Organisation mondiale du commerce) par le collectif anglais Electrohippies lors des événements de Seattle en novembre dernier, les sites "sensibles" ont mis en place quelques mécanismes de protection et sont, semble-t-il, sur leurs gardes. "Il faudrait entre 100 et 300 000 personnes connectées pour que les sites ferment. Cela m’étonnerait beaucoup. Je crois plutôt que nous serons une dizaine de milliers." Reno Courvoisier veut surtout faire passer les messages des militants et a pour cela prévu un système qui les expédie directement sur le serveur du FMI ou de la Banque mondiale : "Notre programme fait des requêtes sur des pages au hasard, même certaines qui n’existent pas. Il suffit d’écrire des messages dans l’adresse, et l’administrateur du site visé les reçoit automatiquement. C’est pour cela que dans FRA, il y a aussi "aléatoire"." Le 27 septembre au matin, le gestionnaire du site du FMI pourra donc lire "Ceci n’est pas une attaque terroriste" ou "Nous ne croyons pas en votre utopie". Reno Courvoisier, qui a fait les Beaux Arts "quelque part en France", aimerait en fait reprendre la démarche de l’école de la disruption artistique américaine. "Les cultural jammers américains comme Adbusters ont montré une autre idée de la publicité et de la consommation, nous voudrions donner une autre lecture de l’information et de la réflexion militante." Réponse dans 24 heures.

Appel à la manifestation virtuelle:
http://members.nbci.com/toyztech/s2... Fédération des réactions aléatoires:
http://www.this.is/etoytech/fra/
 
Dans la même rubrique

28/11/2003 • 18h33

La Criirad porte plainte contre la Cogema pour avoir diffusé des infos sur les déchets nucléaires

27/11/2003 • 17h14

La Cnil met les"étiquettes intelligentes" sur sa liste noire

26/11/2003 • 18h54

Un observatoire associatif pour lutter contre les inégalités

24/11/2003 • 22h09

EDF refuse d’étudier la résistance de l’EPR à une attaque de type 11-septembre

24/11/2003 • 18h36

La Grèce bannit la biométrie de ses aéroports à un an des Jeux olympiques
Dossier RFID
Les étiquettes "intelligentes"
Dernières infos

28/11/2003 • 19h29

Quand le déclin de la production pétrole mondiale va-t-il débuter ?

28/11/2003 • 19h19

Les réserves de pétrole sont dangereusement surévaluées, dénonce un groupe d’experts

27/11/2003 • 19h01

Un traité onusien veut obliger les belligérants à nettoyer les "résidus explosifs de guerre"

26/11/2003 • 19h06

"The Meatrix", un modèle de dessin animé militant, hilarant et viral

26/11/2003 • 18h47

Pour les Etats-Unis, les essais nucléaires ne sont pas encore de l’histoire ancienne

25/11/2003 • 19h13

Les hébergeurs indépendants ne sont toujours pas responsables, pour l’instant

25/11/2003 • 19h04

Les licences Creative Commons bientôt disponibles en français

24/11/2003 • 18h16

10 000 manifestants réclament la fermeture de la School of Americas

21/11/2003 • 19h36

Deux affaires judiciaires relancent la polémique sur la responsabilité des hébergeurs

21/11/2003 • 19h04

Un anti-raciste poursuivi en justice pour antisémitisme

21/11/2003 • 18h48

Le festival Jonctions confronte art, technologies et éthique

20/11/2003 • 19h28

Un fonctionnaire ne peut utiliser sa messagerie professionnelle à des fins religieuses

20/11/2003 • 19h00

Les technologies de surveillance automatisée tiennent salon au Milipol 2003

20/11/2003 • 18h22

Zouhaïr Yahyaoui libre, les cyberdissidents tunisiens restent harcelés par le régime

20/11/2003 • 16h29

Le site parodique Send Them Back milite pour le renvoi de tous les mp3 "volés" à la RIAA


Contacts |  Haut de page |  Archives
Tous droits réservés | © Transfert.net | Accueil
Logiciels libres |  Confidentialité |  Revue de presse