23 01 2020
Retour a la home
Rubrique Économie
Économie
Rubrique Société
Société
Rubrique Technologies
Technologies
Rubrique Culture
Culture
MOTS CLÉS
 
Tous les mots

DOSSIERS...
 Le projet |  L’équipe |  L’association |  Nos outils  | Actualités |  Sources |  Alertes  
Abonnés : connectez-vous

 
Oubli du mot de passe
TRANSFERT S'ARRETE
Transfert décryptait l'actualité des nouvelles technologies, proposait un fil info quotidien et une série d'outils de veille. Notre agence, refusant toute publicité, dépendait de ses abonnements.
  COPINAGES
Ecoutez Routine.
Protégez-vous.
Chiffre du jour
700 000
dépistages génétiques chaque année en Europe, selon la Commission européenne (...)
Revue de Web
 Lindows harcelé
 Cyberdissidents vietnamiens en appel
 Plus de CO2 = moins d’eau potable
Phrase du jour
"Ce service public que nous assurons a besoin de votre soutien pour perdurer"
L’association Inf’OGM, qui justifie la fin de la gratuité de son bulletin d’information (...)

Dossier
Le nucléaire mis au secret
Dossiers récents
 Racisme en ligne : l’affaire Sos-racaille
 Le fichage des passagers aériens
 La bataille des brevets logiciels
 L’impasse énergétique
 L’hydrogène, une énergie (presque) propre
Tous les dossiers
Spacer
Unes de la semaine

lundi 1er/12 Transfert.net

vendredi 28/11 Économie

jeudi 27/11 Société

mercredi 26/11 Culture

mardi 25/11 Économie

Spacer


11/02/2000 • 17h23

Pas de portail pour Kalisto : des jeux et du haut débit !

Haut débit et "jeux massivement multi-joueurs" : ce sont les deux axes forts de la stratégie on line de Kalisto Entertainment.

Nicolas Gaume, l’emblématique PDG de la société, ne mélange pas les genres : "Kalisto est un développeur", répète-t-il à l’envi. Et pas un éditeur. Son travail consiste à créer des scénarios, des univers, et à les mettre en scène. La distribution, ce n’est pas son rayon. Ce positionnement influe sur sa stratégie on line : pas de portails, mais une volonté de continuer à développer en tenant compte de la passion grandissante pour le jeu en ligne. Car Nicolas Gaume l’a bien compris  : "200 millions d’internautes, 300 millions de joueurs. L’entertainment on line, en trois dimensions et interactif, fait partie intégrante de la Net économie." Kalisto donne donc, elle aussi, un coup de booster à ce secteur.

En même temps que les vrais champions

Primo : tous les projets à venir seront jouables en réseau. Secundo : Kalisto a recruté l’ancien vice-président de Gaumont Multimédia au poste de directeur on line, et un spécialiste du développement Internet chargé du management des nouvelles technologies maison, telles que Sportners. Cette technologie, ultra protégée par des brevets internationaux et en cours de développement, devrait permettre aux joueurs passionnés de sport de se mêler virtuellement à des manifestations bien réelles. Exemple : prendre le départ du Grand Prix de Monaco en même temps que les vrais champions, et se confronter à eux en temps réel. Les premières applications de la chose devraient voir le jour à l’horizon 2000/2001. En outre, Kalisto s’est associée au programme de recherche européen Ping, un projet de "plate-forme multi-participants en ligne". Un portail, certes, mais à plus long terme.

Multi-tuyaux

Dans le même temps, la société bordelaise poursuit son partenariat avec SkyBridge, une constellation de 80 satellites en orbites basses. But de l’opération : une connexion haut débit pour les joueurs. Satellite, câble, ADSL : "je suis multi-tuyaux", conclut Nicolas Gaume. Une chose est sûre : Kalisto voit l’avenir du on line en grand. Son PDG entend bien en faire "the entertainment company for the digital generation". Dont acte, à condition de parler anglais.

 
Dans la même rubrique

28/11/2003 • 19h29

Quand le déclin de la production pétrole mondiale va-t-il débuter ?

28/11/2003 • 19h19

Les réserves de pétrole sont dangereusement surévaluées, dénonce un groupe d’experts

25/11/2003 • 19h13

Les hébergeurs indépendants ne sont toujours pas responsables, pour l’instant

25/11/2003 • 19h04

Les licences Creative Commons bientôt disponibles en français

21/11/2003 • 19h36

Deux affaires judiciaires relancent la polémique sur la responsabilité des hébergeurs
Dossier RFID
Les étiquettes "intelligentes"
Dernières infos

28/11/2003 • 18h33

La Criirad porte plainte contre la Cogema pour avoir diffusé des infos sur les déchets nucléaires

27/11/2003 • 19h01

Un traité onusien veut obliger les belligérants à nettoyer les "résidus explosifs de guerre"

27/11/2003 • 17h14

La Cnil met les"étiquettes intelligentes" sur sa liste noire

26/11/2003 • 19h06

"The Meatrix", un modèle de dessin animé militant, hilarant et viral

26/11/2003 • 18h54

Un observatoire associatif pour lutter contre les inégalités

26/11/2003 • 18h47

Pour les Etats-Unis, les essais nucléaires ne sont pas encore de l’histoire ancienne

24/11/2003 • 22h09

EDF refuse d’étudier la résistance de l’EPR à une attaque de type 11-septembre

24/11/2003 • 18h36

La Grèce bannit la biométrie de ses aéroports à un an des Jeux olympiques

24/11/2003 • 18h16

10 000 manifestants réclament la fermeture de la School of Americas

21/11/2003 • 19h04

Un anti-raciste poursuivi en justice pour antisémitisme

21/11/2003 • 18h48

Le festival Jonctions confronte art, technologies et éthique

20/11/2003 • 19h28

Un fonctionnaire ne peut utiliser sa messagerie professionnelle à des fins religieuses

20/11/2003 • 19h00

Les technologies de surveillance automatisée tiennent salon au Milipol 2003

20/11/2003 • 18h22

Zouhaïr Yahyaoui libre, les cyberdissidents tunisiens restent harcelés par le régime

20/11/2003 • 16h29

Le site parodique Send Them Back milite pour le renvoi de tous les mp3 "volés" à la RIAA


Contacts |  Haut de page |  Archives
Tous droits réservés | © Transfert.net | Accueil
Logiciels libres |  Confidentialité |  Revue de presse